Google teste une meilleure gestion de la RAM pour Chrome

Publié le

Et il était temps! Chrome est un des navigateurs les plus gourmands en RAM, avec une consommation qui dépasse souvent le Giga octet pour quelques onglets ouverts. La nouvelle version de Canary, la version Beta de Chrome, apporte une option qui permet de mieux contrôler la gestion de la mémoire et des onglets et permet d’économiser cette précieuse ressource qui peut handicaper certains utilisateurs chichement pourvus.

Mémoire Suffisante pour afficher la page

La version 79 de Canary propose dans son menu de paramétrage (les flags) une nouvelle option, nommée Tab Freeze, qui ouvre certaines options aux utilisateurs quant à la gestion de la mémoire vive. Actuellement et depuis quelques années, le navigateur de Google gérait la mémoire en stoppant l’activité des onglets énergivores, affichant un message d’erreur sur les pages à problème.

La nouvelle option Tab Freeze permet de régler la durée de vie d’un onglet et de le mettre en pause au bout de quelques minutes. Bien que désactivée par défaut, cette fonctionnalité pourrait être intégrée dans une prochaine version publique du navigateur, prévue en décembre.

Pour activer Tab Freeze dans Canary, il faut procéder de la façon suivante:

Taper chrome://flags dans la barre d’url.

Rechercher Tab Freeze

Modifier dans le menu déroulant le paramètre du flag, les options par défaut, soit en activant Tab Freeze de manière permanente, soit en sélectionnant une durée d’inactivité de l’onglet.

 

Le redémarrage du navigateur active le processus.

 

Vérifions en image l’efficacité de cette option, entre deux navigateurs (Chrome et Canary) qui sont ouverts en même temps, et avec le même nombre d’onglet identiques:

La ligne surlignée représente Canary. Le nombre de processus est tout de même diminué par rapport au Chrome traditionnel.

 

Cela semble fonctionner, bien que les processus ne soient pas identiques! Reste maintenant à patienter et à espérer que les tests s’avèrent concluants pour que chacun puisse enfin profiter d’une économie d’énergie…C’est dans l’air du temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet