Hameçonnage, spams : Comment protéger sa messagerie ?

Publié le

Les mails indésirables sont de véritables fléaux. En plus d’occuper l’espace de stockage de votre boîte de réception, ils représentent aussi un risque pour votre sécurité et celle de votre organisation à plusieurs niveaux. En effet, ces courriels peuvent être source d’arnaques et servir de porte d’entrée à des pirates sans scrupules. Quels dangers représentent-ils vraiment et comment s’en prémunir ? C’est ce que nous allons voir dans les lignes suivantes.

L’hameçonnage a encore de beaux jours devant lui

L’hameçonnage ou phising est une méthode qu’affectionnent particulièrement les cybercriminels. Elle consiste pour un pirate à usurper l’identité d’une institution, d’une entreprise ou d’un individu par mail afin de récupérer des données personnelles telles que des coordonnées bancaires, des identifiants, des données d’entreprises, etc. Le plus souvent, la victime reçoit un courriel l’incitant à cliquer sur un lien renvoyant sur une page où elle saisira des données sensibles.

En 2020, alors que nous avons vécu une crise sanitaire sans précédent, les cybercriminels ont multiplié les attaques opportunistes en lien avec le coronavirus. Avec la mise en place du télétravail généralisé, des institutions et des entreprises ont été ciblées, mais des particuliers aussi. Nombreux sont ceux à avoir reçu des mails frauduleux incitant à récupérer un faux message vocal laissé par un collègue ou à télécharger un faux bon pour le dépistage de la Covid-19.

En cette fin d’année, les mails frauduleux en lien avec la Covid-19 sont progressivement remplacés par les thématiques des fêtes et des achats en ligne. Une campagne très sophistiquée ciblant les français est d’ailleurs en cours. Elle consiste à faire croire à la victime que quelqu’un à utiliser sa carte bancaire pour passer des commandes sur les sites de Darty et de la Fnac.

Lorsque la victime tente d’annuler la commande, une page l’invite à saisir ses coordonnées bancaires pour obtenir son remboursement. En réalité, cette page permet au hacker de récupérer les données de la carte bancaire de la victime.

D’autres campagnes d’hameçonnages malveillantes ciblant les entreprises sont également en cours. Parmi les plus virulentes, on peut citer celle du réseau de botnet Emotet permettant de distribuer de nombreux outils malveillants (rançongiciels, chevaux de Troie, etc.).

Vous l’aurez compris, les pirates rivalisent d’inventivité pour vous piéger, d’où la nécessité de rester sur vos gardes et de suivre l’évolution des méthodes de piratage.

Les mails indésirables servent à amorcer des attaques

En plus des tentatives d’hameçonnage, les mails indésirables peuvent également contenir des fichiers malveillants qui permettront aux pirates de prendre le contrôle de la machine de la victime. Le plus souvent, il s’agit d’un document Word, d’un PDF ou d’un soi-disant fichier audio, mais aucun format de fichier n’est épargné.

En effet, les cybercriminels peuvent aussi dissimuler des outils malveillants au sein d’images ou de fichiers vidéo. Une mésaventure similaire est d’ailleurs arrivée à Jeff Bezos, le PDG d’Amazon, qui a reçu une vidéo malveillante, non pas par mail, mais via WhatsApp.

Quant aux mails publicitaires, ils sont parfois si nombreux qu’ils peuvent se mêler à vos mails professionnels et impacter lourdement votre productivité. Fort heureusement, des solutions pour se débarrasser définitivement des spams et autres mails indésirables existent.

Protéger efficacement sa messagerie

Il existe des logiciels comme Altospam permettant de sécuriser sa messagerie et d’éviter de crouler sous les mails indésirables. Altospam est une solution française polyvalente qui permet aux entreprises de protéger leur serveur de messagerie. En effet, ce logiciel en mode SaaS est capable de filtrer les mails et de supprimer automatiquement les mails indésirables avant qu’ils n’envahissent les boites de réception des employés.

Le logiciel est également en mesure de vérifier les mails pour bloquer ceux qui sont potentiellement dangereux et infectés par des virus ou autres objets malveillants tels que des rançongiciels. Altospam limite également le risque de faux-positifs ce qui permet d’éviter qu’un mail important ne se retrouve bloquer par le logiciel. Vous pouvez le tester gratuitement pendant 15 jours et bénéficier d’un support pour l’installation et la configuration.

Si vous ne possédez pas de logiciels antispam, certains réflexes peuvent aussi vous aider au quotidien en particulier chez vous :

  • Repérer les fautes d’orthographe ou les erreurs grammaticales dans les mails reçus.
  • Se méfier des mails provenant d’organismes, de services ou d’entreprises auxquels vous n’avez jamais eu affaire.
  • Aucun établissement bancaire ne vous demandera de saisir vos coordonnées bancaires
  • Éviter de télécharger des pièces jointes provenant d’inconnus

Enfin, si vous avez malheureusement saisi vos coordonnées bancaires sur un site frauduleux, nous vous recommandons de contacter rapidement votre banque afin de faire opposition sur la carte concernée.

Contenu sponsorisé rédigé en partenariat avec Altospam

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Comment (1)

  • FREDERIC Max Répondre

    Comment se procurer ce système ALTOSPAM en tant que particulier n’ayant pas de domaine à protéger?
    Merci

    19 décembre 2020 à 16 h 52 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet