Hearthstone: Coup d’oeil sur la Beta

Publié le

Blizzard essaye depuis quelques temps à élargir son catalogue, déjà riche des hits incontournables Starcraft, Warcraft et Diablo, tous déclinés en plusieurs épisodes. C’est la licence Warcraft et plus précisément World of Warcraft qui a inspiré les développeurs de Hearthstone, puisque les 9 classes jouables du célèbre MMORPG sont ici présentes. Cependant, pas de points d’expérience, de quêtes haletantes ou de raids massifs, car Hearthstone est un jeu de carte (TCG), qui utilise le folkore de la licence pour attirer les fans.

Une Beta fermée très ouverte

SI nous avons pu jouer à Hearthstone: Heroes of Warcraft, c’est surtout grâce à la volonté de l’éditeur de diffuser massivement des clés pour la Beta fermée, pratiquement à tous les inscrits. Seule la vitesse de diffusion des clés empêche tous les participants de jouer avant la sortie officielle prévue pour bientôt,  pour la fin de l’année selon certains.

Hearthstone se présente comme un jeu de cartes classique, type Magic: The Gathering, mais simplifie grandement les bases du gameplay: Les cartes sont identiques pour toutes les classes, idem pour le mana qui est d’une seule couleur et qui sert à accomplir toutes les actions du jeu. Seuls deux éléments diffèrent selon la classe choisie: Des cartes spécifiques, à débloquer lors de l’entraînement, et des pouvoirs de héros uniques.

De ce fait, le jeu est tourné vers le néophyte et mise sur le côté casual et les joueurs mobiles. Pourtant, Hearthstone est plus profond qu’il n’y paraît et les premières parties “basiques” ne laissent pas entrevoir les possibiltiés stratégiques sous jacentes: Il faudra pratiquer et débloquer des cartes pour s’en rendre compte.

Premiers pas

La première “mission” remplace le tutorial de mise: Il faut battre toutes les classes les unes après les autres afin de débloquer les autres modes de jeu et le matériel nécessaire pour continuer. La prise en main est facile, mais pour le moment le manque d’indications oblige le joueur à fréquenter les sites communautaires…Une partie se déroule comme suit: chaque joueur possède une main de 3, 4 ou 5 cartes tirées aléatoirement. Chaque joueur possède une jauge de mana qui s’incrèmente de 1 à chaque tour, permettant de jouer des cartes de plus en plus puissantes au fil du jeu. Les cartes sont réparties en deux catégories, des serviteurs-ou des créatures invoquées-qui délivrent des dégâts directs et peuvent possèder une aptitude (le cri de guerre, pendant l’entrée en jeu ou un pouvoir passif) ou des sorts, qui influent sur le cours du jeu.
Chaque héros commence la partie avec 30 points de vie. Le premier à arriver à 0 ou moins a perdu la partie. Si un joueur arrive à la fin de son paquet de 30 cartes, il subira des points de dommage exponentiels à chaque fin de tour, jusqu’à la mort.

Des decks construits avec soin

Le coeur du jeu et de la stratégie est la construction des Decks: chaque joueur sera limité à 30 cartes, qu’il pourra choisir dans une liste basique, puis en débloquant des jeux experts en accomplissants des missions ou en les achetant (une boutique In game permet de faire ses courses). Le mode “Arène” permet de gagner des prix dont des cartes, mais aussi d’autres éléments forts utiles pour créer ses propres jeux.
Car l’amélioration de son jeu passe par la recherche de cartes rares (plusieurs niveaux de rareté) mais aussi par leur création: Si vous ne collectez que des cartes magiques qui ne vous intéressent pas, vous pourrez les désenchanter et récupérer des éléments vous permettent de créer des cartes qui vous intéressent: Ceci remplace la bourse à l’échange entre joueurs et permet d’éviter le marché noir-ou le désintérêt-qui pourrait vite déséquilibrer les parties.

Un jeu presque abouti

Hearthstone est presque complètement terminé et la Beta offre déjà un bel aperçu des possibilités du jeu. Gageons que le jeu final ne sera pas très différent de ce que nous avons entre les mains maintenant, jeu sur lequel nous aurons l’occasion de revenir lors de sa sortie. En l’état, Heartstone est plus que prometteur et montre bien l’étendue du savoir faire de Blizzard.

Vous pouvez si vous avez une clé télécharger maintenant le client de Hearthstone sur logithèque. Il vous faudra obligatoirement la dernière version de Battle.net ainsi qu’un compte lié pour y jouer.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet