Investir en Bourse : quels pièges à éviter ?

Publié le

Avec la folie actuelle autour de Reddit et l’entreprise GameStop, nombreux sont les intéressés à vouloir comprendre et se lancer sur le marché de la Bourse. Il faut dire que certains chiffres récents peuvent faire tourner la tête : +1700% de la valeur de l’action chez GameStop, +900% pour la chaîne TV américaine TMC… On estime à environ 8,3% le taux de rentabilité en Bourse sur une longue période d’investissement (30 ans selon une étude de l’IEIF de 2018).

Mais comment se lancer aujourd’hui sur ce marché à la fois attractif et complexe ? De quelles solutions peut-on s’entourer et quels sont les pièges à éviter ? C’est ce que nous allons tâcher d’évoquer au cours de cet article.

1- Réfléchir avant d’agir

I – Votre capacité d’investissement

Avant même de se lancer dans cette nouvelle aventure, faut-il encore en comprendre les tenants et aboutissants. Il faut bien garder en tête que tout l’argent que vous vous apprêtez à investir peut être perdu d’une seconde à l’autre. C’est notamment ce qui est arrivé à de nombreux investisseurs suite à l’affaire GameStop en janvier 2021.

La majorité des retours sur investissement se faisant sur le long terme, il est nettement préférable de n’investir que des sommes dont vous n’aurez pas besoin de l’immédiat. N’allez donc surtout pas hypothéquer vos biens ou placer de l’argent lié à des dépenses essentielles sur un tel marché. Voyez la Bourse comme un gigantesque casino : ne misez que l’argent que vous ne regretterez pas de perdre.

Sachez également que certains sites, logiciels et applications de Bourse nécessitent quelques frais supplémentaires lors de certaines actions. Nous ne manquerons pas de vous détailler ces frais avec les solutions que nous allons vous conseiller.

II – Votre domaine de suivi

Le monde de la Bourse est gigantesque. S’il existe une multitude de sociétés dont les actions peuvent être achetées et revendues, vous ne pouvez décidément pas investir tête baissée dans n’importe quelle entreprise. Il convient avant tout de vous trouver des sociétés qui vous intéressent et que vous pourrez facilement suivre. Il peut aussi bien s’agir de marchés que vous jugez porteurs que d’autres que vous suivrez uniquement par appétence.

N’hésitez surtout pas à vous entourer d’autres traders lors de vos débuts. Qu’il s’agisse d’amis ou de traders rencontrés sur le net au moyens de forums et réseaux sociaux (jetez un œil sur les groupes Facebook dédiés ou sur des hashtags Twitter liés au monde de la Bourse). Ces derniers seront à même de répondre à vos nombreuses questions sur le monde de la Bourse, et peut-être même vous conseiller pour vos premiers achats d’actions.

III – Admettre les ratés

Rome ne s’est pas construite en un jour, et votre fortune non plus ! Les pertes et erreurs sont très fréquentes, surtout lors de vos premiers placements. Apprenez donc à l’accepter et à être prêt mentalement à voir vos premiers placements (et même les suivants) ne pas s’avérer rentables avant un bon moment.


2 – Comment acheter ses premières actions

Vous avez bien réfléchi sur vos capacités d’investissement et les différentes sociétés que vous souhaitez suivre ? Il est alors temps de se lancer… Ou pas.

Si vous êtes prêts, posez-vous tout de même la question s’il est judicieux d’acheter ses premières actions maintenant. L’action que vous visez connait-elle une hausse ou une baisse de sa valeur ? Connaissez-vous le passif de l’entreprise et surtout ses décisions à venir qui influeront sur ses réussites (ou ses échecs) ? Si vous avez une hésitation, n’hésitez pas, encore une fois, à consulter l’avis d’autres traders en ligne.

I – Trouver un support d’investissement

Le support d’investissement (communément appelé compte titres), est un compte à partir duquel vous passerez vos différents ordres en Bourse et qui sera lié à votre compte courant pour acheter et vendre des actions. Les plateformes permettant l’ouverture d’un compte titres sont nombreuses et d’ordres différents selon votre situation (personne seule, mariée, etc…).

Sachez cependant que toutes les plateformes ne se valent pas, certaines vous proposeront davantage de services que d’autres et même moins de frais lors de certaines opérations. Vous trouverez également des plateformes payantes qui peuvent proposer des options non négligeables pour vos futurs investissements.

II – Trouver un intermédiaire financier fiable

Un intermédiaire financier est une personne physique ou un organisme spécialisé qui vous permet d’appliquer vos requêtes d’achat et de vente pour les actions que vous désirez. Cet intermédiaire peut aussi bien être un courtier en ligne qu’une banque en qui vous avez confiance.

Le choix de votre intermédiaire financier est important et doit se faire selon plusieurs points :

  • La disponibilité de l’intermédiaire (physiquement ou virtuellement).
  • Les options proposées (mails d’actualité boursière, analyses sur les valeurs, cours et formations sur le trading…).
  • Les outils fournis (plateformes de trading, applications de suivi en temps réel des cours…).

Le site F2IC regroupe notamment plusieurs courtiers en ligne et banques proposant leurs services d’intermédiaire financier. Vous pouvez retrouver leur liste à cette adresse.

Une fois votre intermédiaire financier trouvé et votre accord conclu, vous n’aurez plus qu’à solliciter ce dernier au travers d’un ordre de bourse (achat ou revente d’une ou plusieurs actions).


3 – Comment suivre la Bourse et s’équiper ?

Pour suivre l’évolution des cours de la Bourse, il existe plusieurs solutions. Si votre intermédiaire financier ne met pas à votre disposition une plateforme de suivi, pas de panique, il en existe une multitude sur le web et en application mobile.

eToro

Là encore, à vous de voir les différents sites de trading disponibles sur le web. Parmi celles qui ressortent le plus, on distingue notamment eToro qui est devenu une référence pour les débutants qui souhaitent se lancer dans le trading. Voici un petit résumé non exhaustif des différents avantages proposés par eToro, ainsi que ses inconvénients :

AvantagesInconvénients
Interface claire et soignéeDes frais lors de retraits d’argent (selon votre compte)
Aucune commission sur la majorité des actionsPeu d’outils de trading vraiment avancés
Disponible en application mobileDes frais d’inactivité appliqués pour les comptes inactifs depuis un an
Très bon service client
Plateforme sociale permettant d’échanger avec d’autres traders
Option de parrainage disponible
Plus500

Davantage recommandée à ceux qui cherchent une solution plus complète, Plus500 est une société d’eTrading lancée en 2008. Disponible directement en ligne sur le site web et en application, Plus500 est régulièrement cité comme une des solutions de trading les plus utilisées.

AvantagesInconvénients
Outil de trading puissantNon disponible dans certains pays
Dépôt minimum faible (100$)Frais d’inactivité si vous disposez d’actions non utilisées sous 3 mois
Compte démo disponible et gratuitFortement déconseillé au débutants
Trade.com

Méconnu de la part de pas mal d’utilisateurs, Trade.com est cependant devenu un site de référence pour plusieurs traders qui s’en servent désormais quotidiennement. Bien que régulé par l’Union Européenne, Trade.com suscite pas mal de méfiances de la part de certains tradeurs puisque le site n’est pas approuvé par certaines autorités financières.

AvantagesInconvénients
Guides et formations disponiblesNon recommandé par plusieurs autorités financières
Compte de démonstration disponibleDes bonus très difficiles à obtenir
Disponible sur le web et en application mobileDivers frais de courtage à prévoir
Non disponible dans certaines langues (français par exemple)

4 – En conclusion

La liste de courtiers présentée n’est pas exhaustive. Bien d’autres solutions sont disponibles en ligne (Xtb, IQ Option, Alvexo…), mais ces trois exemples vous permettent déjà de bien visualiser les différents avantages et inconvénients dont peuvent disposer les plateformes de trading.

Investir en Bourse n’est pas une activité qui doit s’effectuer sur un coup de tête. Prenez donc bien en compte nos différentes recommandations et informez-vous le plus possibles sur les différents tenants et aboutissants de telles opérations.

N’hésitez pas à consulter d’autres sites spécialisés qui pourront vous éclairer sur le sujet comme Boursier.com, Cafedelabourse.com ou encore BourseDirect qui proposent tous des guides très fournis pour se lancer.

Envoi
User Review
5 (1 vote)

Comment (1)

  • CARBONNEL Répondre

    Pour ma part, j’ai découvert Etoro en 2017 (web + application). La facilité d’emploi de ce site m’a permis de me jeter dans un monde inconnu pour moi alors. Attiré par les cryptomonnaies, j’avais réalisé de gros bénéfices dès le début, et j’ai réinvesti beaucoup dessus, juste avant que ces cryptos ne s’écroulent dès 2018. Je venais de prendre ma première leçon ! Ce qui m’a séduit chez Etoro, c’est la possibilité de “copier” d’autres traders plus aguerris, et de pouvoir discuter librement avec. En me diversifiant et en copiant les traders parmi les meilleurs, j’ai pu facilement rééquilibrer mon compte en 2019, et sortir un bon bénéfice en 2020. 2021 démarre également très bien pour moi, mais j’ai appris à rester prudent : la Bourse, ça monte et ça descend sans prévenir ! Et puis ça remonte…
    Autre avantage d’Etoro : l’inscription est gratuite et on peut s’entraîner sans risque tant qu’on veut avec un portefeuille virtuel. En virtuel comme en réel, attention ! On devient vite addict ! Personnellement je m’éclate en réel, mais il faut bien respecter ce conseil : n’investissez que ce que vous pouvez vous permettre de perdre ! Mon nom de guerre est Mickeytrade sur Etoro, si je peux vous être utile…

    6 février 2021 à 8 h 30 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet