Je suis passé d’Android à iOS : est-ce facile ?

Publié le

Android ou iOS ? Google ou Apple ? Le monde des smartphones est tiraillé entre deux groupes d’utilisateurs : ceux qui défendent ardemment le système plus permissif d’Android et ceux qui ne jugent que par le savoir-faire de la pomme. Autant dire qu’il est bien difficile de départager ces deux univers qui ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients. J’ai eu l’occasion de tester les deux. Après plusieurs années de fidélité au petit bonhomme vert d’Android, j’ai eu l’opportunité d’aller voir si l’herbe n’était pas plus verte ailleurs. Et si je n’ai pas la prétention de décider lequel des deux systèmes est le meilleur, je profite de cet article pour soulever quelles étaient mes attentes en passant d’Android à iOS et comment faire une transition en douceur.

Pourquoi quitter Android ?

Mon dernier smartphone Android en date, juste avant d’aller du côté d’Apple, était un LG G3. Un appareil très réussi esthétiquement et aussi bien loti au niveau des spécifications. Il s’agissait de l’un des premiers smartphones à proposer une résolution Q-HD à savoir 2 560 x 1 440 pixels, il disposait d’un bel appareil photo de 13Mpx ainsi que d’une batterie confortable de 3 000 mAh. Sur le papier, le smartphone avait tout pour être parfait. A l’usage, tout n’était pas aussi utopique. Le LG G3 présentait quelques défauts qui, s’ils n’étaient pas rédhibitoires, étaient embêtants au quotidien. Je pense notamment aux lenteurs de l’interface dues à la surcouche de LG mais aussi à l’écran qui est un vrai gouffre à énergie. Aussi, quand j’ai eu l’occasion de passer sur un iPhone 6 Plus, je me suis dit : pourquoi pas ?

LG G3 iPhone 6 Plus
LG G3 et iPhone 6 Plus

Qu’est-ce qu’il y a de bien sur iOS ?

La première chose que j’ai remarquée en passant du LG G3 à l’iPhone 6 Plus, c’est à quel point iOS était fluide. Les pages s’affichent rapidement, que ce soit à l’ouverture d’une application ou lors du retour sur la page d’accueil. Cela n’avait rien à voir avec mon LG G3. Pour la défense du système d’exploitation de Google, une version avec surcouche sera toujours moins fluide qu’une version Android nue mais sur le LG G3, l’interface proposée semblait alourdir le tout ce qui était étonnant venant d’un appareil qui était un haut de gamme de l’année 2014.

Autre chose qui m’a vraiment interpelé, c’est la volonté d’Apple de vouloir proposer un système unifié au niveau de l’interface des applications tierces. Celles-ci donnent l’impression d’avoir été plus soignées que leur penchant Android et s’intègrent très bien avec les services natifs d’Apple. C’est moins le cas sur Android où les développeurs semblent plus libres dans la manière de gérer leur application.

Dernière chose qui reste pour moi un vrai plus, c’est le suivi des produits. Avec iOS, les mises à jour sortent le même jour pour tous les produits et votre iPhone ne sera pas obsolète avant plusieurs années. Sur Android, exception faite de la gamme Nexus, chaque mise à jour dépend du bon vouloir du constructeur du smartphone qui doit ensuite l’adapter avec sa propre surcouche. La plupart des marques ne garantissent des mises à jour que pendant les 18 mois qui suivent la sortie d’un smartphone.

Comment transférer ses données d’Android à iOS ?

La principale inquiétude lorsque l’on passe d’Android à iOS concerne ses données personnelles. Comment faire pour ne pas les perdre et les récupérer directement sur son nouvel iPhone ?

La méthode la plus simple consiste à utiliser l’application qu’Apple a récemment mise à disposition pour Android: Move to iOS. Elle vous permet de transférer très simplement vos informations les plus importantes telles que contacts, comptes mail, photos, historique de navigateur ou encore mots de passe. Comme je n’ai pas eu accès à cette application lors de ma transition, j’ai utilisé d’autres techniques.

Move to iOS
Move to iOS, la première application d’Apple sur Android

Tout comme Android, iOS sait très bien utiliser les comptes Google ou Outlook. Aussi, il suffit d’aller dans le menu « ajouter un compte » et de rentrer vos identifiants Google ou Outlook pour récupérer contacts, calendriers et emails. En ce qui concerne les photos, j’utilisais déjà OneDrive sur Android et le service m’a permis de récupérer sans problème mes images qui étaient stockées dans le nuage. Je n’ai pas réussi à transférer mes SMS mais certaines solutions payantes sont spécialisées dans le domaine et proposent ce service comme Backuptrans. N’ayant pas l’utilité de les récupérer, je n’ai pas cherché plus loin.

Backuptrans

Interface du logiciel Backuptrans

Pour la musique, j’ai pris l’habitude d’utiliser Spotify en lieu et place de mes albums personnels. Il faut dire que l’obligation de passer par iTunes pour transférer sa musique n’est pas des plus pratiques au quotidien. Le logiciel reste moins intuitif que le « glisser-déposer » qu’il suffit de faire lorsqu’on relie son smartphone Android à son ordinateur.

Pour la plupart des applications, vous trouverez des correspondances dans l’App Store. Sachez que vous devrez acheter à nouveau toutes vos applications payantes puisqu’il n’y a pas de lien entre vos achats sur le Google Play et sur l’App Store.

Conclusion :

Mon passage d’Android à iOS s’est fait sans heurt. La récupération de mes données a été relativement simple et ce processus peut aussi être facilité par certaines applications spécialisées. Au final, j’ai été séduit par l’expérience proposée par iOS. La fluidité de l’appareil couplé à l’harmonisation des différentes applications fait que l’on sent une volonté de proposer un système propre et bien pensé. On remarque aussi qu’il y a moins de place pour la personnalisation et le paramétrage, là ou Android est bien plus riche. Mais finalement, pour mes besoins et habitudes, cela ne me pose pas de problèmes. Surtout que je ne m’interdis pas de revenir sur Android dans le futur.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Comment (1)

  • Mniskull Répondre

    Bonjour, très bon article, je suis aussi pret à passer du côté obscure. Depuis toujours je suis sous Android, là on va me prêter un iPhone 5s pour que je me fasse la main sous iOS. Et pourquoi pas y planter ma tente…
    Ce que je regrette le plus sous Android c’est ce manque de fluidité qu’il n’y a pas sous iOS, c’est mieux gérer, les app en arrière plan aussi… Plein de chose qui me pousse à déserter mon Grand ami Google malheureusement.

    26 août 2016 à 14 h 11 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet