Kaspersky essuie un nouveau revers aux Etats-Unis

Publié le

Plus de huit mois après avoir été bannis des administrations américaines par le gouvernement, Kaspersky vient d’être débouté par la justice américaine. L’éditeur russe qui cherchait à faire annuler le bannissement de ses programmes essuie par conséquent un nouveau revers aux États-Unis.

Kaspersky dans la tourmente

La juge fédérale Colleen Kollar-Kotelly à l’origine de cette décision argue que Kasperky est toujours suspecté par les autorités américaines d’entretenir des liens avec les services de renseignement russes.

L’éditeur avait lancé deux actions en justice. Une première visant principalement le ministère américain de la Sécurité intérieure qui avait ordonner à l’ensemble des services fédéraux de désinstaller dans les 90 jours tous les programmes Kaspersky installés sur leurs machines.

Dans sa seconde action, Kaspersky ciblait la loi budgétaire adoptée elle aussi en septembre 2017 par le Congrès américain. Cette loi inscrivait dans le marbre législatif américain une interdiction encore plus large concernant l’utilisation de ses logiciels.

 kaspersky logo

Selon la juge américaine, la société n’a pas réussi à démontrer que le Congrès a violé les interdictions constitutionnelles et c’est pour cette raison que ces actions ont été rejetées. L’éditeur avait qualifié ces interdictions « d’inconstitutionnelles et injustes ». Suite à la décision de la juge Kollar-Kotelly, il a fait savoir qu’il lancerait une procédure en appel.

La volonté de montrer patte blanche

Eugène Kaspersky, le fondateur de la société de cybersécurité a toujours nié avoir commis des actes répréhensibles, il réfute également tout lien avec le Kremlin. Pour faire preuve de transparence, l’entreprise a même décidé récemment d’ouvrir un data center en suisse pour y traiter les problèmes sécurité affectant ses millions de clients en Europe et aux États-Unis.

Source : Reuters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet