KODI, ex-XBMC, l’autre façon de regarder la TV

Publié le

Même s’il n’est pas un nouveau venu dans le monde des Media Centers, KODI (anciennement XBMC pour XBox Media Center) bénéficie d’un regain d’intérêt actuellement, non pour ses fonctionnalités avancées de lecture audio ou vidéo, mais pour les possibilités offertes par son module de lecture de flux TV et vidéo qui est considéré comme le plus complet et le plus pratique…Tous systèmes confondus.

Kome On, Do It

Kodi n’est pas un acronyme mais il a une étymologie bien spécifique, qui interpelle les bidouilleurs de tout poil. En effet, depuis la première mouture (Après son intégration comme Media Player de la première XboX), le logiciel se destine avant tout à ceux qui aiment paramétrer, configurer, optimiser et surtout regarder sous le capot, car la mise en place n’est (n’était) pas si simple. Et pour les utilisateurs Mac, c’était carrément la galère…Enfin maintenant, Kodi a atteint une belle maturité et sa prise en main est quasi immédiate, si l’on s’en tient aux fonctions élémentaires.

Mais pourquoi parler de Kodi maintenant? Eh bien pour deux raisons: La première est que Microsoft a annoncé la fin de son propre Media Center, qui ne sera plus mis à jour après la sortie de Windows 10. L’autre est que de plus en plus de périphériques permettent la lecture de flux média et nécessitent une aide logicielle, notamment sur les téléviseurs et même les NAS. De là à dire que ce Media Center va devenir la norme…Il n’y a qu’un pas.

Au pays de Kodi

Kodi s’installe et se lance sans difficultés particulières. Il est même assez rapide et réactif et dès le lancement intègre un gestionnaire de dossiers dans son menu principal. Images, Vidéos, Musique, Programmes…Tous les contenus présents sur l’ordinateur sont directement accessibles via l’interface. Signalons que Kodi est compatible avec certaines télécommandes et que des applications Android ou iOs permettent de naviguer dans l’interface, sinon à quoi bon?

La grande force du logiciel réside dans l’intégration de add-ons, directement accessibles via les sous-menus. Par exemple, dans “Images”, il est possible de lancer un simple diaporama ou de télécharger des sources différentes ainsi que des modules permettant de diffuser d’autres contenus ou de varier les présentations. La partie Musique regorge de fonctions supplémentaires, comme des listes de radio, tandis que les programmes permettent de customiser le Media Center, voir même de lancer des jeux ou émulateurs. Une fonctionnalité intéressante, puisque les add-ons se chargent de récupérer les infos de chaque programme tiers lancé! Une fois encore, il faudra tout de même savoir où aller et éventuellement visiter le Wiki officiel qui donne un éclairage bienvenu sur les mises en place.

La TV parfaite?

Mais ce qui fait la force du Media Center est sans nul doute sa gestion des flux télévisuels et vidéo. S’il est évidemment possible de lancer n’importe quel fichier depuis son ordinateur, Kodi permet de lire en live ou en différé des flux transmis par les chaines officielles. En France, Arrêt sur Images, Arte+7 et autres sont accessibles en installant des add-ons, tout comme Youtube, Vimeo ou Al-Jazeera. Une liste longue comme le bras de diffuseurs est proposée nativement, il suffit alors de télécharger l’extension, et éventuellement configurer la lecture. Ainsi, la chaîne américaine AMC propose gratuitement des épisodes de série (Breaking Bad, Mad Men…) en Vo, qu’il sera possible de lire avec les sous-titres une fois le bon plug-in installé. En plus de la liste fournie, des utilisateurs mettent à disposition des add-ons permettant de récupérer des flux non répertoriés, faisant de ce Média Center le premier fournisseur télévisuel mondial.

Pouvoir regarder des chaînes étrangères ou des séries en diffusion légale depuis sa télé, son PC ou son smartphone est donc à la portée de presque tous. Pour les connaisseurs, le logiciel tourne aussi sur Raspberry Pi (et sous d’autres distributions Linux, dont la sienne) et sans problèmes sur Mac. Quant aux utilisateurs d’iOS, ils devront posséder un téléphone jailbreaké, à leurs risques et péril…

 

  

 

 

 

Comment (1)

  • Sid Répondre

    Comment configurer Kodi,après l’avoir téléchargé, pour pouvoir recevoir la télé sur son PC?

    13 mai 2015 à 12:26

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet