Kodi : Plusieurs extensions pirates ferment successivement

Publié le

L’application Kodi, méconnue du grand public, est pourtant au cœur d’une bataille juridique que se livrent les ayants droit et les développeurs d’extensions pirates compatibles avec le lecteur multimédia. Si Kodi est tout à fait légal, les extensions tierces permettant de regarder des films et des séries en streaming le sont beaucoup moins.

Kodi : 13 Clowns, Maverick TV et Overeasy sont morts

Les extensions pirates ne sont pas hébergées sur les serveurs de Kodi, mais sur des dépôts tiers. Depuis quelques mois maintenant, ces dépôts sont régulièrement menacés de poursuites judiciaires. L’ACE (Alliance for Creativity & Entertainment), regroupant une trentaine de sociétés telles que Netflix, Amazon, Disney ou encore Canal +, cible les développeurs d’extensions en leur envoyant des lettres de mise en demeure.

Jusqu’à récemment, ces mises en demeure se soldaient au tribunal civil, mais la donne a changé. Dernièrement, la police est intervenue à plusieurs reprises pour forcer la fermeture de ces dépôts et arrêter leurs développeurs.  Selon TorrentFreak, une unité spéciale a même été diligentée au Royaume-Uni. 

Cette dernière aurait procédé à l’arrestation d’un homme de 40 ans soupçonné d’avoir développé une extension destinée à faciliter l’accès à du contenu illicite. Pour l’heure, cette information n’a pas été confirmée, mais le jour de cette présumée arrestation, le populaire dépôt Supremacy est devenu inaccessible.

Dans la foulée, d’autres extensions et Repo telles que 13 Clowns, Maverick, Overeasy et Exodus-forked ont également été fermées. Les développeurs ont, tour à tour, posté sur leurs pages Twitter un message annonçant l’arrêt de leur « service ».

 

Thank you everyone for everything. Good bye. pic.twitter.com/go2vZZushF

— 13Clowns (@1Clowns) June 19, 2019

I’ve been Maverick. Thank you all. And Good Bye.

— Maverick (@MaverickAddon) June 19, 2019

Ces fermetures successives n’augurent rien de bon pour les développeurs proposant des extensions similaires. Les prochains mois nous diront s’ils ont trouvé la parade pour contourner les injonctions judiciaires et s’il ne s’agit pas à nouveau d’un coup d’épée dans l’eau pour l’ACE.

Source : TorrentFreak

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet