La création d’API sur Azure est désormais possible sur Android et iOS

Publié le

De nombreuses améliorations ont été apportées à Azure par Microsoft. En effet, le service cloud de Microsoft assurant la gestion et le déploiement rapide d’applications vient de s’enrichir de quelques nouveautés comme le support Git ainsi que la création désormais possible d’API très personnalisables.
Suite à la publication par Google de Mobile Backend Starter, la firme de Redmond a fait part  des améliorations apportées à ses services mobiles d’Azure. L’une des principales avancées remarquables est sans doute à placer dans la possibilité offerte aux développeurs de réaliser des API personnalisées.

Pour le développement d’API la console Azure fait usage de l’interface Node

Les interfaces ainsi développées l’ont été en faisant usage de JavaScript et plus précisément de Node.js et pourront interagir avec différences sources de données comme SQL, Azure Table Services ou encore MongoDB. Ces API peuvent être appelées via des requêtes HTTP à partir de l’ensemble des applications clientes que sont Windows 8, iOS, Android, Windows Phone ainsi que des systèmes d’exploitation Web. De plus, l’API ainsi crée profitera de tous les services de gestion de données d’Azure comme par exemple Windows Azure Queues, Windows Azure BizTalk Services, Service Bus et bien d’autres encore.
Les services mobiles Azure sont implémentées à l’outil de build Git qui pourra ainsi en faire usage pour tous les déploiements. Ces dépôts pourront bénéficier des scripts ainsi que des permissions associées.
Dans l’optique d’élargir son offre multi-plateformes Microsoft a annoncé une version finale du SDK .Net à destination des services mobiles d’Azure disposant d’un support excellent du Windows Store, Windows Phone 7.x, et .NET 4.5. L’objectif visé par Microsoft étant de rendre les Azure Mobile Services accessible pour les applications Asp.Net et WPF. Les notifications sont désormais disponibles pour Android alors qu’elles l’étaient déjà pour iOS et Windows.

Sending
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet