La cyberattaque 45 minutes avant la cérémonie d’ouverture des JO d’hiver est confirmée

Publié le

Après les soupçons de cyberattaques de la Corée du Sud, le Comité international olympique a confirmé qu’il avait fait l’objet d’une cyberattaque sur le système informatique du site environ 45 minutes avant le début de la cérémonie d’ouverture des Jeux. 

Large coupure du réseau

Vendredi 9 février, alors que la cérémonie est sur le point de commencer, plusieurs canaux de diffusion de l’organisme sont tombés effectivement en panne, parmi lesquels le site officiel, le wifi présent sur le stade olympique, ou bien encore les télévisions et le réseau web des locaux de presse. Les journalistes du Parisien ont également relatés des problèmes de réseau téléphonique. 

 

 

Le CIO a demandé une enquête

Si la plupart de ces perturbations ont cessé rapidement, d’autres se sont maintenues jusqu’au lendemain. Si les organisateurs assurent qu’elles n’ont eu aucune conséquence grave, la thèse du simple bug a été écartée.

“Chose habituelle pendant les Jeux”, déclarait le porte-parle Sung Baikyou, l’enquête a été ouverte par les organisateurs qui l’ont confiée à des experts en cybersécurité. “Nous refusons de révéler les détails de notre enquête pour l’instant, mais nous le ferons”, affirme le porte-parole Mark Adams, directeur de la communication du CIO. 

 

Sources

Premiers soupçons de cyberattaques dans le Parisien

Les soupçons se confirment dans l’Equipe

Sending
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet