Le service Mega a été victime d’une attaque DDOS

Publié le

Dans la soirée du mercredi le cyberlocker Mega a subi une attaque de grande envergure par déni de service encore appelé DDOS. Cette attaque aurait durée environ 2h30 perturbant énormément le service.

C’est ce même mercredi que Kim Dotcom indiquait sur son compte Twitter que son service a une consommation en bande passante plus importante que celle de l’ensemble de la Nouvelle Zélande réuni. La plateforme de stockage a été l’objet d’une sérieuse attaque DDOS qui a gravement perturbé le service. Cela a engendré une diminution de l’ordre de 50% des paquets du cluster sécurisé SSL à la racine du site. Cette attaque a empêché la connexion à leur compte à de nombreux utilisateurs tandis que ceux qui étaient connectés rencontraient des difficultés aussi bien à envoyer qu’à recevoir des fichiers.

Le pic de l’attaque a été autour d’une heure du matin, car à ce moment là les serveurs de Mega auraient reçu des attaques d’une envergure de 150 gigabits de données par seconde.

A l’heure où nous rédigeons ce billet, l’équipe dirigeante de Mega n’aurait pas encore pu identifier l’origine de l’attaque dont ses services ont été victimes. Cependant, Mega aurait procédé au renforcement de la sécurité du service.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet