Les fuites de mémoire de Firefox restent problématiques

Publié le

Mozilla a procédé en 2017 à une refonte complète de son navigateur web Firefox. Quantum est arrivée avec son lot d’améliorations et ses nouveaux atouts. Les utilisateurs ont découvert une nouvelle interface, de nouveaux outils ainsi qu’un moteur plus rapide. Certains (y compris nous) ont également remarqué que le navigateur consommait toujours autant de mémoire, au point de planter régulièrement. Depuis, des améliorations ont été faites, mais Firefox semble retombé dans ses travers alors que le nouveau Edge vient de lui ravir la deuxième place sur le marché des navigateurs de bureau.

Firefox et ses vieux démons

Depuis quelques années maintenant, Firefox n’a pas bonne presse. Régulièrement, ses utilisateurs font remonter des problèmes très pénibles comme la surconsommation de la mémoire vive de la machine ou la lenteur du navigateur. Sur Reddit et de nombreux forums, les utilisateurs se questionnent sur la gestion catastrophique de la mémoire vive par Firefox.

Image postée par malicacidpop sur reddit

Avec Quantum devenu Browser en octobre 2019, Mozilla nous faisait la promesse d’un navigateur fiable et rapide. D’ailleurs, avant la sortie de cette nouvelle mouture, le navigateur offrait même une meilleure gestion de la mémoire.

L’ajout du nouveau moteur permettant d’améliorer la vitesse de navigation, n’a semble-t-il pas été sans conséquence. A l’heure actuelle, la dernière version stable (75.0.) consomme énormément de mémoire vive, même avec peu d’onglets ouverts. Quelques onglets suffisent à le faire passer au rouge dans le gestionnaire des tâches de Windows.

Comment empêcher les fuites de mémoire de Firefox ?

Sur son site, Mozilla donne quelques conseils basiques pour résoudre les problèmes de surconsommation de mémoire : désactiver certaines extensions, redémarrer le navigateur ou encore vérifier l’accélération graphique matérielle de Firefox.

Dans notre rédaction, aucune de ces solutions n’a fonctionné. Nous avons cependant remarqué qu’en désactivant l’accélération matérielle, la navigation était certes moins fluide mais que la charge sur les ressources de la machine (processeur et mémoire vive) diminuait légèrement.

Il existe un moyen radical pour y remédier. Nous sommes parvenus à faire diminuer considérablement la consommation de RAM (mémoire vive) de Firefox. Il faut pour cela installer un outil tiers. Il s’agit du logiciel Firemin.

Très simple d’utilisation il va réduire drastiquement l’appétit de notre cher navigateur dès son installation. Le programme est open source, vous pouvez d’ailleurs consulter le Github de son développeur pour analyser son code.

Avec la sortie de Microsoft Edge en janvier 2020, les parts de marché de Firefox continuent de s’effondrer. Le navigateur web ne possède désormais que 8,55% de parts de marché alors que Chrome en comptabilise 67,74 % (sur les ordinateurs de bureau). Edge arrive en troisième position avec déjà 6,13% de parts de marché.

Crédits : Netmarketshare

Un écart énorme qui sera difficile à combler. Espérons que les prochaines mises à jour du navigateur soient néanmoins moins gourmandes afin que la fuite de mémoire ne se transforme pas en fuite des utilisateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet