Les sonnettes vidéo d’Amazon laissent fuiter des données personnelles

Publié le

Amazon semble enchaîner les polémiques avec ses sonnettes vidéo connectées intitulées Ring. Ces dernières, vivement critiquées pour une publicité en période d’Halloween, refont l’actualité suite à la découverte d’une faille de sécurité.

L’outil de sécurité comporte des failles

Ring est une sonnette vidéo appartenant à Amazon. Son principal but est de remplacer le traditionnel judas de vos portes d’entrée par une solution plus sophistiquée. Ring dispose d’un capteur de mouvement, d’une caméra HD 1080P ainsi que d’un microphone. Sa principale utilité est de pouvoir parler à vos visiteurs depuis votre smartphone et d’être alerté de leur arrivée.

Malheureusement, il semblerait que la sonnette d’Amazon comporte quelques failles de sécurité.

Des chercheurs du laboratoire de Bitdefender ont remarqué que Ring communiquait les identifiants Wi-Fi sans les crypter au préalable. Cette méthode permet aux personnes malveillantes d’intercepter les identifiants afin de s’en servir par la suite.

Dans son rapport, Bitdefender déclare : “Lors de la première configuration de l’outil, l’application mobile doit envoyer les identifiants Wi-Fi. Cela est effectué d’une façon non sécurisée, via un point d’accès non protégé.”

Cette faille de sécurité n’a été découverte que récemment. Elle semble cependant avoir été résolue en septembre dernier par Amazon.

De la polémique ou un sort

Ce n’est pas la première fois que Ring crée la polémique. Il y a quelques jours seulement, ses dirigeants avaient fait l’objet de nombreuses accusations suite à un spot publicitaire assez déplacé.

Afin de célébrer la période d’Halloween, la firme a réalisé une courte vidéo via ses sonnettes Ring. Elle y montre plusieurs enfants se faire filmer à leur insu.

Source 1

Source 2 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet