L’installation de Windows 10 1909 bloquée par d’anciennes versions d’AVG et d’Avast

Publié le

Les anciens pilotes de Realtek ne sont pas les seuls à empêcher l’installation de la dernière mise à jour de Windows 10. En effet, certains antivirus sont également incompatibles avec Windows 10 1909 et peuvent bloquer son installation. On vous en dit plus dans les prochaines lignes.

AVG et Avast empêchent l’installation !

Si vous êtes un utilisateur d’AVG ou d’Avast, cette information est susceptible de vous intéresser. En effet, dans le cas où vous utilisez une ancienne version d’un antivirus de ces deux éditeurs, c’est peut-être la raison qui empêche la mise à jour de Windows 10.

C’est dans une note de support que Microsoft a expliqué que les utilisateurs possédant les versions 19.5.4444.567 ou antérieures de ces deux antivirus ne peuvent pas installer Windows 10 1909 ni Windows 10 1903. Les personnes concernées doivent impérativement mettre à jour leur suite de sécurité pour pouvoir contourner cette restriction.

Windows 10 et AVG

« Depuis novembre 2019, les versions 19.5 ou précédentes d’AVG Antivirus ne sont plus compatibles avec la version 1903 de Windows 10. Avant que votre PC ne puisse se mettre à jour, une boîte de dialogue de configuration affiche les applications qui nécessitent votre attention en premier lieu. » trouve-t-on sur le site d’AVG.

Avast a rapidement publié des instructions sur les pages support d’Avast et d’AVG pour expliquer la marche à suivre pour résoudre le problème. Les logiciels concernés par ce blocage sont :

  • AVG Antivirus Free
  • AVG Internet Security
  • Avast Free Antivirus
  • Avast Pro Antivirus
  • Avast Internet Security
  • Avast Premier

Si vous utilisez un antivirus d’un de ces deux éditeurs, vous avez deux solutions possibles : la première est de désinstaller la version présente sur votre PC puis de réinstaller la toute dernière version disponible. La seconde est de passer directement par le menu de l’antivirus pour vérifier les nouvelles mises à jour disponibles.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet