Logiciel de BI : le manuel d’utilisation

Publié le

A l’âge du tout digital, ce sont bien sûr les informations qui jouent un rôle central. Encore faut-il pouvoir extraire du sens des océans de données générés par l’utilisation d’Internet. Pour les entreprises, c’est là que la Business Intelligence (BI) tient son rôle. Elle permet de dénicher, de comprendre et d’utiliser le sens caché des données.

Et ça n’est pas facile vu l’immensité de ce qui peut apparaître comme un immense bruit de fond. L’outil est pourtant là, c’est le logiciel de BI. Il faut savoir l’utiliser au mieux afin d’en tirer les tendances qui permettront à l’entreprise de comprendre et de mettre en œuvre des stratégies qui positiveront sa croissance.

Le logiciel de BI : une boite à outils complète

Les outils de Business Intelligence peuvent être classés dans trois grandes catégories. Ceux qui aident au reporting donnent un aperçu, à plus ou moins court terme, des activités d’une entreprise. Ils sont le tableau de bord des managers dont la fonction impose qu’ils gardent un œil vigilant sur les signaux vitaux de leur société.

Les outils de requête (Querying Tools) sont plutôt utilisés sur une base quasi-quotidienne et permettent à ceux qui les utilisent d’obtenir des réponses rapides à leurs questions.

Les outils de BI les plus en pointe autorisent un filtrage, un tri et un formatage très poussé. Enfin, les outils avancés, dont la mise au point a été rendue possible par les progrès de l’intelligence artificielle, permettent de dégager des tendances imperceptibles à l’intelligence humaine. On est en train d’assister à l’avènement de l’analyse prédictive.

Pour en savoir plus sur la BI, cliquez ici.

Des besoins concrets auxquels il faut répondre

Cette boite à outils BI doit répondre à des besoins bien définis, ils sont assez communs à toutes les entreprises. Bien en comprendre les enjeux, c’est percevoir les utilisations que l’on peut en avoir (use cases). Les avantages que l’on peut tirer de l’emploi de ces outils sont multiples. Ils autorisent une optimisation des business-process afin d’augmenter l’efficience de ces procédés.

Ils permettent donc une réelle augmentation des performances. Les logiciels de BI peuvent aider à déterminer les tendances des marchés comme à en définir les positions sous-jacentes. Ils aident aussi à dénicher les vrais problèmes d’une entreprise et à en déterminer ses besoins. Ils accélèrent et améliorent la prise de décision et sont donc capables d’augmenter les revenus de l’entreprise.

Analyser les données de façon efficiente

Pour bien profiter de ces outils performants, il faut connaître leurs possibilités. Ils sont capables d’une analyse prescriptive. Ils arrivent à déterminer des actions à entreprendre grâce à leur grande capacité de moissonnage des données. Ils sont aussi à même d’effectuer une analyse descriptive qui donne la position de l’entreprise dans son référentiel activité-temps. Cet aspect est renforcé par les nouvelles possibilités d’actualisation en temps réel des données d’entreprise.

L’analyse prédictive, enjeu majeur des logiciels de BI, identifie des tendances occultées ou difficiles à percevoir pour le manager. Si elles sont vraiment décelées elles donnent des informations de premier ordre qui aideront aux futures décisions. Leur apport à la réflexion et à l’action des opérateurs humains sont d’une aide précieuse pour la prise de futures décisions.

Enfin, l’analyse des diagnostics rend possible l’identification des raisons qui se cachent derrière les événements. Elle procure une vision claire et visionnaire de la situation réelle et référencée de toute organisation.

Vous donner la meilleure vue de vos chiffres

Avant toute chose, il convient à ceux qui utilisent les outils de Business Intelligence d’y voir une ressource nouvelle et fondamentale pour leur entreprise. Grâce à des ordinateurs plus puissants, des algorithmes novateurs et des ingénieurs bien formés même la petite entreprise peut s’approprier le nouvel univers des données.

Il est possible, avec un peu de formation, d’en tirer des enseignements essentiels à la croissance des sociétés. Il ne faut pas laisser le jargon analytique et les termes statistiques vous dissuader d’utiliser les logiciels de Business Intelligence. Avec de l’application et de la pratique on peut s’en faire des alliés dont l’apport est appréciable pour tous les secteurs de l’entreprise.

Plutôt que d’essayer d’en maîtriser tous les ressorts et toutes les fonctions il vaut mieux s’en servir selon les besoins que l’on en a. S’il est gratifiant de comprendre la régression ou le clustering il vaut mieux savoir à quoi cela peut servir pour la quête incessante de croissance dont a besoin l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet