Logiciel de Torrent légal ou pas ?

Publié le

Pas plus tard que la semaine dernière, une internaute s’est vue condamnée à 800 euros d’amende avec sursis par le tribunal de Lille après une plainte déposée par Hadopi. La Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet reproche à la jeune femme d’avoir téléchargé plusieurs films, via le logiciel de partage de fichiers eMule, et d’y avoir laissé à disposition ses propres contenus. Une affaire qui remet en question la légalité des logiciels de torrent et surtout leur utilisation par les internautes. Car si en effet le téléchargement des logiciels eMule, BitTorrent, Vuze ou encore µTorrent est totalement légal, leur utilisation en revanche est limitée. Une limite que très peu de gens connaissent et qui malheureusement peut vite les amener à la faute. Alors pour éviter tout problème avec la loi, nous vous proposons un petit rappel sur les logiciels de Torrent, ainsi que les règles à respecter pour pouvoir les utiliser en toute légalité.

1. BitTorrent, un principe d’échange de fichiers légal mais limité

Avant même de vous expliquer pourquoi les logiciels de torrents sont des logiciels à prendre avec des pincettes, commençons par le commencement avec une définition simple du BitTorrent. Pour la petite histoire, le BitTorrent est un protocole utilisé principalement pour communiquer, transférer et partager des fichiers en P2P via Internet. Plusieurs ordinateurs sont ainsi reliés entre eux et peuvent s’échanger librement des données sans passer par un serveur. L’utilisation d’un logiciel est alors indispensable. Ce dernier va servir en quelque sorte de passerelle, et va permettre aux internautes d’accéder aux fichiers de manière immédiate. Parmi les clients P2P les plus utilisés notons eMule, BitTorrent ou encore µTorrent.

hadopi

Mais alors, si ces logiciels sont légaux pourquoi pouvons-nous être condamnés en les utilisant ? Tout simplement parce que si l’utilisation de ces logiciels n’est en soit pas condamnable, l’objet de leur utilisation peut, dans certaines circonstances, l’être. En effet, ce qui intéresse la justice ce n’est pas les logiciels de BitTorrent mais bien la nature des fichiers téléchargés par le biais de ces programmes. La majorité des clients BitTorrent sont utilisés pour partager des fichiers. Seul problème les fichiers partagés ne sont pas toujours très légaux. Le partage des documents perso, ou fichiers libres est autorisé. En revanche, partager et télécharger un film actuellement au cinéma est totalement interdit, et revient, le cas échéant, à du piratage ! Les droits d’auteur et la protection intellectuelle sont deux choses avec lesquelles Hadopi ne rigole pas, alors méfiance…

2. Un fonctionnement à bien maîtriser

Il est très facile pour la justice d’identifier les internautes qui téléchargent à l’aide d’un client BitTorrent tout simplement parce que ce procédé repose sur une seule et unique chose l’adresse IP des participants. De ce fait, vous aurez beaucoup de mal à vous disculper face à une accusation de la sorte. Mais maintenant que vous connaissez la limite à ne pas dépasser avec ces logiciels, il ne reste plus qu’à apprendre à les utiliser.

torrent

Première étape télécharger le logiciel en question. Enregistrer le fichier et ouvrir l’application dont le lien de téléchargement a pour extension *.torrent. Deuxième étape télécharger les fichiers que l’on souhaite en indiquant leur emplacement. Concernant le téléchargement de fichiers le logiciel BitTorrent présente un fonctionnement assez différent des autres clients torrent. En effet, alors que eMule ou Vuze mettent à disposition des utilisateurs un moteur de recherche permettant de trouver en quelques secondes les fichiers recherchés, BitTorrent présente un système de liens à prendre sur un site Internet et à ajouter au programme. Une différence minime certes mais qui peut vite devenir un atout ou un handicap quand on débute dans le torrent. Attention d’ailleurs à ne pas abuser sur les téléchargements simultanés. Cela pourrait ralentir votre ordinateur ainsi que les téléchargements eux-mêmes. De plus, sachez que dans la plupart des cas vous pouvez arrêter et reprendre n’importe quand un téléchargement en cours.

Enfin, avant de télécharger des fichiers via BitTorrent, il est souvent nécessaire d’effectuer quelques réglages de son pare-feu sous peine de voir ce dernier bloquer les téléchargements. Ainsi, pensez à vérifier l’autorisation des ports concernés par le BitTorrent, tout en restant vigilant sur la sécurité de votre PC. Ce serait dommage d’infecter votre ordinateur avec l’un des fichiers que vous venez tout juste de télécharger.

3. Logiciels de torrents disponibles en téléchargement

Les logiciels torrent étant de plus en plus nombreux sur la toile, nous avons effectué pour vous une petite sélection des clients torrent les plus appropriés pour effectuer des téléchargements légaux, rapides et simples à la fois.

BitTorrent

BitTorrent est la référence des logiciels P2P. Facile à prendre en main, il permet de télécharger des fichiers volumineux aussi bien sous Windows, Mac et Linux. Contrairement à d’autres logiciels de ce type, ce dernier ne comprend pas de moteur de recherche. Pour l’utiliser il suffit de vous rendre sur les sites Internet pour ajouter les liens au programme.

bittorrent

telecharger-bittorrent-windows
telecharger-bittorrent-mac

µTorrent

Que serait le partage de fichiers sans µTorrent ? Très populaire auprès des internautes, ce logiciel est surtout connu par sa légèreté et sa rapidité d’exécution. En effet, il est capable de récupérer n’importe quel fichier en un temps record, sans impacter sur votre système. Par ailleurs, son fonctionnement en tâche de fond vous permet de continuer vos activités comme si de rien n’était.

utorrent

eMule

Si vous cherchez une plateforme P2P gratuite et open-source, nous vous conseillons eMule. Ce logiciel connu aussi bien pour ses fonctionnalités que par sa mascotte (l’âne le plus célèbre de la toile) utilise plusieurs réseaux ainsi qu’un système de file d’attente pour le téléchargement de fichiers, garantis sans adware !

emule

Vuze

Autre bonne façon de télécharger des torrents en toute légalité, utiliser Vuze. Ce client BitTorrent assure un téléchargement de fichier rapide, qui n’endommage pas les performances de votre système. Il aide les internautes à trouver les contenus qu’ils recherchent, et à visionner ou à écouter ces derniers une fois le transfert terminé.

vuze

Shareaza

Enfin, terminons ce rapide tour d’horizon des logiciels de torrents par Shareaza. Moins connu que les quatre autres, ce client BitTorent multi-protocole se distingue par sa capacité à se connecter à 4 réseaux peer-to-peer différents, simultanément. Quatre fois plus de chance de trouver ce que vous cherchez en un minimum de temps.

shareaza

Derniers conseils pour la route…

Vous l’aurez compris, avec le BiTorrent ce n’est pas la méthode de téléchargement qui est illégale mais bien les fichiers téléchargés. Si vous utilisez ces logiciels pour partager vos propres fichiers avec d’autres personnes, vous ne risquez strictement rien. Néanmoins si comme la majorité des gens vous utilisez ces programmes dans le but d’accéder gratuitement au dernier film de Tarantino, au dernier album de Beyoncé, ou au dernier livre d’Amélie Nothomb, là vous passez dans l’illégalité. Pour qu’une œuvre tombe dans le secteur public et soit donc libre de droit il faut plusieurs dizaines d’années. Alors avant de passer à l’acte renseignez-vous sur ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire.

Cependant, pour lutter contre le téléchargement illégal (piratage), certains artistes comme Thom Yorke ont trouvé la solution : utiliser le BitTorrent comme moyen officiel de diffusion. Le leader du groupe Radiohead a ainsi sorti son dernier album intitulé Tomorrow’s Modern Boxes sur BitTorrent. Les internautes peuvent depuis le 26 septembre 2014 télécharger ce dernier pour la somme de 6$. Comme quoi BitTorrent peut aussi rimer avec légalité. Tout est une question de point de vue et de bon sens !

 

Comment (1)

  • ropers Répondre

    bonjour ,j’ai reçu un courrier d’addopi il y a 2 jours en AR …tout cela parce que j’avais U TORRENT sur mon PC ainsi que VUZE ,en fin de compte j’ai des personnes qui sont passées par mon wifi ou le filaire ? pour profiter de mon U TORRENT .

    alors vous dites légal ,Addopi non ? mais comment faire ….j’ai fait intervenir un professionnels pour versifier mon pc ,j’ai retiré U TORRENT seul ,en revanche VUZE est un véritable casse tête …

    Oui au wifi ,mais comme d’habitude ,nous sommes encore la tête sur l’enclume ….pas facile de suivre la loi française .

    l’informatique devient un véritable casse tête en France, presque tous les sites ,placent des cookies sur vos pages …. ou en profitent pour vous infiltrer un programme espion ,et malgré les “purges de chaque jour” votre PC reste pollué .

    merci

    12 décembre 2014 à 16 h 58 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet