Malwarebytes lance son propre VPN : Privacy

Publié le

Malwarebytes est une entreprise connue pour son célèbre logiciel de sécurité du même nom. Mais la société essaye aussi de diversifier ses activités. Aujourd’hui, nous apprenons qu’elle se lance dans l’univers des VPN avec sa solution maison appelée Privacy.

Privacy

Pour Windows dans un premier temps

L’arrivée de Malwarebytes dans l’univers des VPN est une surprise. Le marché est déjà saturé avec un nombre impressionnant de candidats, mais Privacy a certainement des atouts à mettre en avant.

Comme ses concurrents, l’intérêt premier de Privacy est de proposer une protection aux utilisateurs pour qu’ils puissent naviguer sur le web de manière anonyme. Son utilisation est particulièrement recommandée lorsque vous allez utiliser un réseau Wi-Fi public qui n’est pas sécurisé.

Comparé avec ses concurrents, Malwarebytes Privacy ne propose que 180 serveurs répartis dans une trentaine de pays. Pour l’instant, le VPN n’est disponible que sur Windows, mais une version destinée aux autres systèmes d’exploitation est prévue.

Quelques zones d’ombres

Le site de Privacy ne donne pas beaucoup d’informations sur les serveurs utilisés ou sur la technologie qui permet d’obtenir une bonne vitesse de connexion. On ne sait pas non plus si le logiciel est compatible avec les services en streaming alors que c’est ce que beaucoup d’utilisateurs recherchent.

Selon les informations obtenues par Tom’s Guide, Privacy utiliserait le logiciel open source WireGuard, reconnu pour être plus léger et plus rapide qu’OpenVPN. Plusieurs concurrents comme NordVPN ou Mullvad l’utilisent également. De plus, Malwarebytes a assuré à BleepingComputer que leur VPN a été conçu en interne et qu’il ne s’agit pas d’une solution toute prête adaptée aux couleurs de l’entreprise.

Pour l’instant, Malwarebytes Privacy n’est pas disponible à l’essai. Il faut directement sortir sa carte bancaire pour faire l’acquisition d’une licence : 74,99€ pour 1 an ou 159,98€ pour 2 ans (jusqu’à 5 appareils connectés en même temps).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet