Microsoft chasse les extensions malveillantes de Edge

Publié le

Depuis que Microsoft a profondément modifié son navigateur web, l’entreprise doit également continuer de gérer le magasin d’extensions disponibles pour Microsoft Edge. Car si le butineur est entièrement compatible avec les modules proposés sur le magasin de Google Chrome, la firme de Redmond continue de disposer de son propre catalogue qui ne cesse d’attirer de nouveaux développeurs. Malheureusement, de petits malins essayent régulièrement d’en profiter pour y placer des extensions vérolées ce qui oblige Microsoft à veiller au grain.

Récemment, le développeur d’une extension appelée Dark Reader, disponible dans les magasins de Chrome, Firefox et Edge, a constaté que plusieurs modules avaient été créés avec des noms très proches de celui de son produit. Ces extensions proposaient toutes de profiter d’un mode sombre dans leur butineur préféré.

En analysant le code de ces extensions, le développeur de Dark Reader a découvert que les modules étaient similaires au sien mais que du code supplémentaire avait été ajouté. Ce dernier était caché derrière un fichier image et, par le biais de faux formulaires, il récupérait des données de l’utilisateur qu’il envoyait vers un serveur distant.

Dark Reader

Suite à cela, le développeur a rapidement contacté Microsoft qui a fait le ménage dans son magasin d’extensions. Actuellement, ces clones malveillants de Dark Reader ne sont plus proposés dans le catalogue d’extensions.

Globalement, quand vous voulez installer une nouvelle extension de navigateur, prenez le temps de vérifier le nombre d’utilisateurs ainsi que les commentaires. Si la fiche de l’extension est vierge, il est préférable de faire des recherches supplémentaires pour vérifier l’authenticité et la fiabilité de l’extension.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet