Microsoft veut forcer les pros à utiliser son moteur de recherche Bing

Publié le

Microsoft a récemment présenté la nouvelle mouture de son navigateur web Edge basé sur Chromium. L’entreprise compte bien récupérer les parts de marché face à Chrome et à Firefox. Mais il y a également un autre domaine où Microsoft souhaite progresser : celui des moteurs de recherche. Pour ce faire, la firme est prête à forcer l’utilisation de Bing, et ce même dans Chrome. Explications.

Une stratégie osée assumée par Microsoft

Prochainement, la firme de Redmond dévoilera la nouvelle version de l’installeur d’Office 365 ProPlus destiné aux entreprises. Désormais, le logiciel intégrera une extension qui modifiera les paramètres de Chrome en remplaçant le moteur de recherche par défaut du navigateur.

Ainsi, si vous utilisez Qwant, Google ou DuckDuckGo, et que vous lancez le nouvel installeur d’Office 365 ProPlus, vous remarquerez à l’issue de l’installation que Bing aura remplacé votre moteur de recherche par défaut.

Cette nouvelle stratégie est pleinement assumée par Microsoft qui a fait la démarche d’avertir les professionnels concernés. Cette nouvelle fonctionnalité sera déployée dans les pays suivants :

  • La France
  • Le Royaume-Uni
  • L’Allemagne
  • L’Inde
  • Les États-Unis
  • Le Canada
  • L’Australie

Comment bloquer l’extension ?

Cette nouvelle n’est pas du goût de tout le monde, notamment chez les administrateurs réseau. Sur un fil de discussion Reddit repéré par ZDNet, la plupart des administrateurs souhaitent que Microsoft en fasse une option facultative.

Les professionnels pourront néanmoins bloquer cette extension Chrome en ajustant la stratégie de groupe dans les paramètres avancés de Windows 10. Les utilisateurs pourront également modifier le moteur de recherche eux-mêmes dans les paramètres du navigateur.

Source : ZDNet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet