• Flux RSS Flux RSS

Microsoft Office pourrait collecter des données

Microsoft Office pourrait collecter des données

Depuis que le RGPD est mis en place (en mai dernier), nombre de géants de tous les pays ont dû adapter le fonctionnement de leurs services pour se conformer aux nouvelles réglementations en matières de collecte de données.

Microsoft joue-t-il le jeu de protection des données, lui aussi ? Pas pour le gouvernement néerlandais qui l'accuse de faire preuve de mauvaise volonté... 

Non, vous ne saurez rien sur les données que je vous ai prises... 

Vous l'avez remarqué, l'application du RGPD a provoqué de nombreux débats entre entreprises toutes-puissantes du net et représentants politiques européens. Alors que certains comme Facebook et Google affirment leur volonté de transparence, voici que Microsoft est épinglé pour refuser de dire publiquement les informations qu'il collecte sur les utilisateurs européens. 

Pas d'information sur les données collectées et aucune posibilité de s'y opposer, autant d'aspects qui vont à l'encontre des mises en conformité imposées en Europe. En outre, la suite bureautique de l'entreprise est très implantés dans les foyers et les sociétés européennes : qui ne connaît pas la suite Microsoft Office aujourd'hui ? L'inquiétude est portée tout particulièrement sur la suite en ligne, Office 365, qui, connectée à Internet, peut transmettre bon nombre de données sans interpeller l'utilisateur.

Les Pays-Bas mènent l'enquête

Le gouvernement néérlandais, dont plus de 300 000 membres du personnel utilisent la fameuse suite bureautique, a donc décidé de lancer des recherches sur le type de données collectées par Microsoft en passant par une compagnie privée, "The Privacy Company". L'enquête est pour le moment réalisée sur les serveurs du gouvernement des Pays-Bas.

Cette "Privacy Company" a révélé que Microsoft collecte effectivement un certain nombre de données télémétriques, 23 000 à 25 000 types "d'événements" différents, c'est-à-dire des types d'informations. Parmi ces types d'événements, le client du gouvernement a pu mettre en évidence que Microsoft récupérait les objets des mails envoyés, la manière dont chaque utilisateur se sert de Word, Excel ou PowerPOint, les phrases passées aux outils de traduction ou de correction orthographique. 

L'amende salée pourrait être évitée

La Privacy Compagny alerte également les autorités sur le fait que Microsoft stocke une partie de ces informations aux Etats-Unis, pratique également interdite par le RGPD.

Après publicaton de cette enquête, Microsoft a apporté quelques modifications à son logiciel, et présenté à l'autorité néerlandaise de protection des données (la DPA) un plan d'amélioration pour remédier à sa non-conformité. 

Menacé par une amende qui pourrait s'avérer particulièrement salée, Microsoft se retrouve bien obligé de montrer pattes blanches, et s'est engagé à se soumettre à une vérification de conformité en avril 2019 pour sa suite bureautique en ligne. 

Source : The Register

Articles sur le même sujet

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire

Laisser un commentaire pour l'article Microsoft Office pourrait collecter des données

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.

Sélection logiciels
  • Adobe InDesign CC 2019 Mac Adobe InDesign CC 2019 Mac 1146 téléchargements

    Adobe InDesign CC est un logiciel de Publication Assistée par Ordinateur (PAO) pour Mac. Extrêmement complet, il permet de créer des mises en page...
    Voir le logiciel

  • Reform VDP Reform VDP 2 téléchargements

    Cette solution logicielle d’impression de données variables fournit aux entreprises les outils nécessaires pour améliorer et ajouter...
    Voir le logiciel

  • Vizzlo Vizzlo 7 téléchargements

    Vizzlo, logiciel de présentation est conçu pour les tâches de présentation.
    Voir le logiciel