Mise à jour Windows 10 : est-ce que Microsoft est trop agressif ?

Publié le

Avez-vous installé Windows 10 ? Si oui, vous avez probablement échappé à la vague d’alertes de Microsoft pour inciter les utilisateurs à télécharger la dernière version de Windows. En effet, si vous êtes encore sous Windows 7 et Windows 8, vous devez voir apparaître régulièrement une fenêtre qui vous encourage vivement à découvrir la dernière version de Windows. Mais la firme de Redmond est régulièrement critiquée par sa politique agressive à l’égard des utilisateurs. Certains estiment même que Windows 10 se serait installé sans leur consentement. Alors, s’agit-il d’un aveu d’échec pour le système de Microsoft ? Et surtout, est-ce que l’entreprise se montre trop agressive ?

Windows 10 : une mise à jour gratuite à partir de Windows 7 et 8

L’histoire avait pourtant bien commencé. Windows 10 a été la toute première mise à jour proposée gratuitement. Enfin presque… Microsoft a jugé bon d’encourager les utilisateurs à migrer avec un argument de taille : Windows 10 est gratuit si vous avez une version de Windows 7 ou 8 mais seulement pendant la première année. Au-delà, il faudra acheter une licence.

La nouveauté a d’abord eu son effet. Surtout que Windows 10 était riche en changements et promettait aux utilisateurs de les réconcilier avec l’environnement de Microsoft après le semi-échec de Windows 8.

Mais les possesseurs de Windows 7 étaient bien plus réticents et c’est là que Microsoft a décidé de changer son fusil d’épaule.

Une mise à jour facultative devenue (presque) obligatoire

Microsoft a jugé bon de placer un logo dans la barre de tâches pour inciter les utilisateurs à installer Windows 10. Et, pour toucher encore plus de machines, quoi de mieux que d’intégrer cette mise à jour dans Windows Update.

Vous le connaissez certainement, cet outil permet d’installer les mises à jour du système mais aussi celles des logiciels et outils proposés par Microsoft comme Office, Skype ou Windows Defender. Et ce service a justement fait partie du plan de Microsoft, un plan qui a été dévoilé officiellement par l’entreprise sur son blog. Ainsi, Windows 10 a été ajoutée comme « mise à jour recommandée ». Il ne s’agit pas d’une mise à jour automatique comme c’est le cas de celles qui sont « importantes » mais en fonction de vos paramètres pour Windows Update, le système peut lancer automatiquement son installation. Un utilisateur peu calé en informatique peut donc se retrouver avec un tout nouveau système d’exploitation sans l’avoir désiré.

Des fenêtres parfois trompeuses

Mais Microsoft ne s’arrête pas en si bon chemin et continue de faire la publicité de son système. Les fenêtres se multiplient et certaines se font remarquer dans les médias par leur ambiguïté. Le site The Register a parfaitement exposé la chose avec l’image ci-jointe.

Windows 10

L’utilisateur se voit proposé de faire la mise à jour vers Windows 10 avec deux possibilités : la faire immédiatement ou le soir même, un choix qui finalement n’en est pas un. Et s’il est possible de fermer la fenêtre via la croix rouge en haut à droite, les débutants en informatique peuvent ne pas avoir ce réflexe et penser qu’ils n’ont que ces deux possibilités à leur disposition.

Pire encore, le site Silicon rapporte que dans une fenêtre proposant une date et un horaire pour la mise à jour, fermer ladite fenêtre revenait à accepter son installation. La solution était alors de cliquer sur le « ici » dans « cliquer ici pour modifier le calendrier de mise à niveau » pour pouvoir ensuite annuler la mise à jour. Avouns-le, c’est loin d’être la solution la plus intuitive.

Windows 10

Mais il y a quelques jours, un autre lecteur de The Register rapporte avoir vu apparaître une fenêtre où il lui était impossible d’annuler la mise à jour. En effet, l’utilisateur n’a alors que deux choix : lancer la mise à jour sur le moment où bien choisir une date pour que celle-ci s’effectue ultérieurement. Et ici, pas de croix rouge pour fermer la fenêtre ! L’utilisateur serait-il coincé ?

Windows 10

L’échéance approche pour Microsoft

Le 29 juillet prochain sonnera la date anniversaire de Windows 10. C’est donc une raison plus que suffisante pour que Microsoft encourage un maximum d’utilisateurs à installer la nouvelle version. Car si Windows 10 devient bien payant après cette date, il y a fort à parier que possesseurs de Windows 7 ou 8 seront bien plus difficiles à convaincre.

Toujours est-il que la stratégie mise en place par Microsoft en a échaudé plus d’un. Certains utilisateurs se sont donc retrouvés avec un ordinateur qui a effectué la mise à jour vers Windows 10 sans que ce soit voulu. Heureusement pour eux, et pour vous si cela vous arrive, après une mise à jour vers Windows 10, vous avez 31 jours pour faire marche arrière et repasser sur votre ancienne version de Windows. C’est toujours ça de pris et cela peut permettre aux plus curieux de tester la dernière mouture de Windows sans risque.

Notre test de Windows 10

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Comments (6)

  • Larcher Répondre

    Bonjour,
    Demander si Micromou est trop agressif, c’est comme demander si un lion à l’état sauvage peut vous bouffer!
    Cette société est par nature agressive et à mon avis faite pour voler et violer ses clients!
    J’espère qu’elle sera bientôt détruite et remplacée par d’autres moins malhonnêtes.

    21 juin 2016 à 13 h 22 min
  • lefevre Répondre

    oui et c’est dommage car pour beaucoup cela provoque un phenomene de rejet alors que le systeme a des avantages certains ( je ne l’ai pas installer mais je l’ai tester

    21 juin 2016 à 19 h 42 min
  • JP Gauthier Répondre

    je n’ai jamais entendu parler de non gratuité en passant de Win 8 ‘ 8.1 puis 10 j’ai largement payé le système d’exploitation avec la machine il est hors de question de payer deux fois ceci serait du “ranconware” avis à microsoft cela pourrait bien être une monumentale erreur et déclencher une vague de piratage sans précédent œil pour œil dent pour dent.
    Je ne pense pas qu’ils soient conscient des millions de petits utilisateurs qui ne savent même pas ce qu’est un OS.

    Une société avertie risque de ne plus rien valoir si elle persiste.

    cordialement

    21 juin 2016 à 22 h 01 min
  • Alain Répondre

    Non, Microsoft a raison de ne plus vouloir maintenir les anciennes versions de Windows !

    J’ai passé mes 4 PC familiaux sous Windows 10 dès que cela a été possible et j’ai fait la migration de dizaines de PC d’amis (je suis un “recours” pour eux !) sous Windows 10. Aucun ne regrette et j’encourage les hésitants à franchir le pas avant la fin de la période de gratuité.

    APRÈS, ILS N’AURONT QUE LEURS YEUX POUR PLEURER !

    22 juin 2016 à 9 h 10 min
  • Chan64 Répondre

    Est-ce qu’il est intéressant de passer a W10 ?

    24 juin 2016 à 10 h 02 min
  • GRAIN-LAMBERT Gilbert Répondre

    Lors de la mise à jour de Windows 10 nulle part il était marqué que cela n’était gratuit que sur une période d’1 an et qu’il faudrait à l’échéance de l’installation faire, moyennant finance, l’acquisition d’une licence. Qu’en est-il réellement après 1 an de cette date d’installation, suis-je obligé de payer où bien comme je ne pourrais plus revenir à Windows 7,du fait que les 31 jours pour rétablir mon ancienj système sera dépassé, je serais contraint de racheter ma licence d’origine de seven?

    24 juin 2016 à 18 h 34 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet