Mozilla travaille sur l’ajout d’une fonctionnalité incontournable de Chrome dans Firefox

Publié le

Le navigateur Firefox embarque de nombreuses fonctionnalités cachées au sein de son interface. Il est dommage qu’elles soient enfouies dans ses paramètres avancés Parmi ces dernières on trouve la fonction de traduction automatique des pages web. La plupart des utilisateurs ne la connaissent pas et préfèrent utiliser des extensions tierces pour traduire des pages web sur Firefox ou tout simplement utiliser Chrome.

Mozilla tâtonne

En 2014 Mozilla, la maison-mère de Firefox a révélé travailler à l’intégration d’une fonctionnalité de traduction automatique dans le navigateur web. Cet outil est d’ailleurs arrivé dans les versions Nightly (versions de test et de développement) du navigateur dès mai 2014.

Pour cela, Mozilla avait fait le choix d’utiliser l’outil de traduction de Microsoft : Bing Translate. Il fonctionne globalement comme Google Traduction en affichant une notification informant l’utilisateur qu’il lui est possible de traduire la page web affichée.

En 2015, Mozilla a opté pour un nouvel outil : Yandex Translate dans Firefox 41 mais cette solution a finalement été abandonnée.

Il y a quelques jours, Mozilla a décidé d’intégrer le moteur de traduction de Google Chrome au sein de son propre navigateur. Pour l’heure, l’outil n’est pas encore pleinement fonctionnel mais elle peut être activée de la façon suivante.

  1. Rendez-vous dans la barre d’adresse de Firefox et saisissez la requête about:config?filter=browser.translation
  2. Une liste de paramètres s’affiche. Pour activer la détection des pages mettez la valeur de browser.translation.detectLanguage sur True en double-cliquant sur l’option.

Firefox

Précisons que l’utilisation de Google Translate par Mozilla dans Firefox requiert les clés de son API par les utilisateurs ou par les entreprises. Ces clés sont payantes et pour l’heure nul ne sait si Mozilla prévoit d’établir un partenariat avec Google ou si les utilisateurs du navigateur devront utiliser leurs propres clés. Affaire à suivre.

Source : Ghacks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet