Niantic partage ses technologies sur sa Real World Platform

Publié le

Niantic a l’intention d’offrir aux développeurs un ensemble d’outils de réalité augmentée sous le terme Real World Platform. L’entreprise a d’abord sélectionné une petite poignée de développeurs externes avec lesquels partager ces connaissances, mais prévoit d’élargir ce cercle de privilégiés à moyen terme. 

Bienvenue sur la plateforme du vrai monde de Niantic

Cette offre de RA s’ajoute aux offre de deux géants du numériques implantés eux aussi sur le marché de la réalité augmentée, Apple et Google. Niantic Real World pourrait bien en outre être plus intéressante que les kits de développements ARKit (Apple) et ARCore (Google), du fait que l’entreprise a déjà à son actif des jeux à succès : Ingress, Pokémon GO, et d’ici le second semestre 2018 Harry Potter Wizards Unite. 

On se souvient que Niantic avait récemment enrichit son éventail de technologies avec l’acquisition d’Escher Reality. L’entreprise annonçait  hier avoir acheté également Matrix Mill, une société londonienne d’apprentissage automatique et de vision par ordinateur. Ces deux société rejoignent les équipes de Niantic qui s’agrandit, la société ayant désormais un bureau à Londres. 

Ce que Niantic nous dévoile sur ses nouvelles technologies

Niantic continue de faire gagner ses productions RA en réalisme et en qualité, notamment grâce cette technologie bien pratique développée par l’équipe de Matrix Mill, qu’on pourrait traduite par “moteur d’occlusion AR en temps réel”.

Niantic démontre le chemin parcouru grâce à cette technologie en proposant une vidéo mettant en scène une version en 3D de Pikachu se promener dans une rue entre les passants. Si le moteur de Niantic reconnait les formes du monde réel, Pikachu ne pouvait pas encore disparaître derrière un lampadaire ou un buisson.

Avec le moteur d’occlusion de Matric Mill, Pikachu peut zigzaguer entre les jambes des passants : vous ne le verrez pas s’il est derrière un objet ou quelqu’un. Encore mieux : le moteur peut même gérer plusieurs éléments de RA en même temps sans perdre cette technologie.

Cette technologie demande en revanche une puissance de traitement très importante, si bien qu’elle ne peut pas encore fonctionner correctement sur un certain nombre d’appareils avec une capacité de calcul plus restreinte. Niantic n’a d’ailleurs pas communiqué sur la date d’arrivée de ce moteur en particulier sur la Real World Platform : il se pourrait bien que la plateforme ne comprenne pas encore cet outil avant un bon moment. 

D’autres éléments de RA sur la plateforme pourraient bien intéresser les développeurs, notamment le reconnaissance d’objets du monde réel par la machine. Si votre logiciel de réalité augmentée parvient à reconnaître certains éléments récurrents du paysage, cela pourrait permettre à l’IA d’interagir automatiquement avec eux, en lançant des événements par exemple. Niantic prend pour exemple un buisson de fleur, dans lequel l’IA pourrait faire voler un bourdon, mais on peut penser à une multitude d’autres possibilités. 

Ici, l'ordinateur de RA détecte des chaises, une table, une télévision. Ces données lui permet de

Ici, l’ordinateur de RA détecte des chaises, une table, une télévision.
Ces données lui permet de “poser” sur la table un vase contenant une fleur, et d’intégrer Pikachu sur une chaise. L’ordinateur précise le taux de probabilité pour que sa compréhension du monde réel soit correcte pour chaque élément.

Niantic présente également une nouvelle technologie centrée sur le gameplay multijoueurs : les équipes de Londres ont développé des techniques de réseau en réalité augmenté et à faible latence pour que les interactions puissent être faites en temps réel. 

L'équipe Niantic joue à plusieurs à une sorte de Laser game revisitée à la sauce Réalité Augmentée

L’équipe Niantic joue à plusieurs à une sorte de Laser game revisité à la sauce Réalité Augmentée.

Cet outil dévoilé par Niantic est très intéressant pour les fans de réalité augmenté et de Harry Potter qui attendent avec impatience la sortie du jeu Harry Potter Wizards Unite. Alors que très peu d’informations circulent à son sujet, les futurs joueurs peuvent imaginer des combats de sorts grâce à cette technologie, à la manière de leurs héros préférés face aux Mangemorts. Affaire à suivre… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet