Non, WhatsApp ne vous offre pas 1000 Go d’internet gratuitement !

Publié le

En plus d’être un service de discussion instantanée très apprécié, WhatsApp est aussi, malgré lui, un moyen de diffuser des arnaques. En effet, les cybercriminels apprécient de pouvoir l’utiliser pour propager de fausses informations qui seront ensuite diffusées par les utilisateurs eux-mêmes, ou du moins par ceux qui y croient. L’entreprise spécialisée en cybersécurité, ESET, a détecté une nouvelle arnaque diffusée via WhatsApp.

Internet gratuit grâce à WhatsApp ?

Ce sont des chercheurs d’Amérique Latine qui ont rapporté avoir détecté des messages étranges sur le service WhatsApp. En effet, ces derniers indiquent que WhatsApp offre gratuitement 1000 Go de données pour profiter d’une connexion à internet gratuitement. Vous vous en doutez, il n’en est rien et le lien qui accompagne le message n’est que le premier pas pour essayer d’attirer les honnêtes gens sur une page spécifique.

WhatsApp message frauduleux

En cliquant sur le lien, la victime est redirigée vers une page avec quelques questions. Puis, pour pouvoir profiter de la récompense, il lui est demandé de partager l’offre à 30 contacts, un moyen astucieux pour que le lien malveillant continue de se répandre.

Sondage WhatsApp

Cette mise en scène permet aux cybercriminels d’attirer les victimes sur une page où ils affichent beaucoup de contenu publicitaire afin de gagner de l’argent.

ESET précise qu’elle n’a détecté aucune installation de logiciel malveillant après avoir cliqué sur le premier lien. Il s’agit donc certainement d’une simple course aux clics.

Comment éviter ce type d’arnaques ?

Vous l’aurez compris, WhatsApp ne vous donne pas de données internet gratuites. Le service n’a, d’ailleurs, aucun moyen de le faire puisqu’il ne s’agit pas d’un opérateur téléphonique.

ESET précise que l’URL du lien cliqué n’appartient pas à un domaine WhatsApp officiel. Dans ce type de situations, il peut être intéressant de se renseigner sur le site officiel de la marque ou d’aller voir les réseaux sociaux pour savoir si une communication sur la fameuse offre a été faite.

L’entreprise spécialisée en cybersécurité a aussi constaté que le fameux domaine héberge aussi de fausses offres pour d’autres marques comme Adidas, Nestlé ou Rolex. Nul doute que vous n’aurez ni chaussures, ni montre de luxe si vous tombez dessus…

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet