OVH : incendies à Strasbourg et conséquences sur vos obligations légales

Publié le

Vous avez un site Internet ? Vous êtes concernés de près ou de loin par l’incendie d’OVH ? Vous aviez des serveurs dans un des 2 datacenters et demi touchés ? Vous hébergiez des données ? Alors la CNIL a publié un bulletin à votre intention, et il serait bon de ne pas passer outre cette petite obligation administrative.

ovh

En effet, que vos données aient été détruites, partiellement endommagées, ou temporairement indisponibles, vous avez des impératifs vis-à-vis de la CNIL, notamment alimenter des registres que vous devez maintenir à jour en cas de contrôle.

En quoi cela consiste ? Voici un petit aperçu rapide de que la CNIL indique concernant ce que l’on appelle le registre des violations :

Le registre des violations devrait notamment contenir les éléments suivants :

  • la nature de la violation ;
  • les catégories et le nombre approximatif des personnes concernées ;
  • les catégories et le nombre approximatif de fichiers concernés ;
  • les conséquences probables de la violation ;
  • les mesures prises pour remédier à la violation et, le cas échéant, pour limiter les conséquences négatives de la violation ;
  • le cas échéant, la justification de l’absence de notification auprès de la CNIL ou d’information aux personnes concernées.

Nous vous conseillons de vous rendre directement sur le site de la CNIL afin de prendre connaissance de l’intégralité du bulletin et des recommandations stipulées :

https://www.cnil.fr/fr/les-violations-de-donnees-personnelles

N’oubliez pas, la CNIL est là pour vous aider et vous accompagner si vous aviez des doutes.

Source : CNIL

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet