Plus qu’un an pour profiter du support gratuit de Windows 7

Publié le

Sorti en 2009, Windows 7 continue d’être l’un des systèmes d’exploitation les plus utilisés même s’il a, depuis peu, été dépassé par Windows 10. D’ici un an moins un jour, le support gratuit de Windows 7 prendra fin. Mais qu’est-ce que cela veut dire concrètement pour les utilisateurs ? On fait le point pour vous.

Le moment de passer à Windows 10 ?

Pour rappel, la prise en charge de Windows 7 s’est terminée en 2015, c’est-à-dire que le système n’a plus reçu aucune nouvelle fonctionnalité depuis cette date. En revanche, le système a continué à recevoir des correctifs de sécurité de la part de Microsoft et ce sera le cas jusqu’au 14 janvier 2020. Donc, si une nouvelle faille de sécurité est découverte après cette date, elle ne sera pas corrigée ce qui expose l’utilisateur à différents risques.

Pour les professionnels, la prise en charge continuera encore pendant 3 ans supplémentaires.

Windows 7

Bien sûr, Windows 7 continuera de fonctionner mais il est fort probable que vos logiciels préférés cessent d’être mis à jour pour cette version du système. Il est donc recommandé de passer à Windows 10 si possible. Cette opération a été gratuite par le passé mais est maintenant payante : à vous de voir si vous préférez rester sur un système obsolète ou si c’est le moment pour vous de découvrir Windows 10.

Comment (1)

  • Alamac Répondre

    Windows 7 est un OS qui fonctionne parfaitement, l’astuce est de ne jamais s’en servir pour naviguer sur internet, tout comme Windows 10.
    Le dual-boot Windows 7 et Linux apporte une sécurité remarquable. J’ai opté pour cette solution depuis maintenant 6 ans et je suis ravi de ne plus jamais rencontrer de soucis de virus ou de malware avec Windows puisqu’il est déconnecté d’internet. Quant à Linux, jamais de problème même sans antivirus, c’est pour moi la solution de rêve.

    Quant à Windows 10, je l’ai installé sur trois de mes ordinateurs, force est de constater que cet OS est une erreur informatique ambulante qui trimbale son lot de bugs après chaque mise à jour.
    J’ai tout supporté avec cet OS, verrouillage des disques durs à Linux ainsi que les fichiers, pertes de données sur différentes bases, heureusement que je suis un farouche partisan des sauvegardes et de la redondance des données.

    Ma conclusion est que Windows 10 n’est pas partageur, il faut qu’il soit seul sur l’ordinateur pour ne pas créer de problèmes après chaque mise à jour et encore ce n’est pas garanti. J’ai donc décidé de me séparer définitivement de ce système d’exploitation qui se cherche toujours et qui n’est visiblement pas au point. Je continuerai donc de bosser avec Windows 7 après 2020 comme d’habitude et en toute sécurité j’en suis certain.

    Que ce soit pour Windows 7 ou pour Windows 10, on ne peut plus faire confiance avec internet à ces deux systèmes d’exploitation qui attirent les virus comme les mouches sur un pot de miel.

    16 janvier 2019 à 16:07

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet