Pokémon Go : comment débannir son compte ?

Publié le

Nous vous le disions en début de semaine, Niantic Labs, le studio à l’origine de  Pokémon Go a décidé de prendre des mesures radicales contre « les tricheurs » et les développeurs d’applications tierces qui violent selon eux les termes d’utilisation de Pokémon GO. Les joueurs abusant de ces applications seront définitivement bannis. Si vous en faites partie ou que vous envisagez d’utiliser des radars alternatifs ou autres nous allons vous expliquer comment vous protéger ou débannir votre compte Pokémon Go.

Deux niveaux de bannissements

Si Niantic n’a pas décrit les moyens techniques utilisés pour détecter les utilisations anormales, le développeur a déjà mis en place deux types de bannissements : le soft-ban et le hard-ban.

Dans sa version douce, le bannissement vous permet toujours de vous connecter et de lancer votre partie mais vous constaterez de grands changements (Pokémon fuyants, affichage incomplet de la carte…) pendant une période donnée (une à vingt-quatre heures).

Le hard-ban est quant à lui bien plus sévère puisque votre compte est purement et simplement verrouillé, un message s’affiche au lancement du jeu et vous ne pouvez plus y accéder.

Les causes de bannissement à Pokémon Go

La communauté des dresseurs sur Reddit tente de comprendre les éléments ou comportements pouvant causer des bannissements.

Parmi ces diverses causes on retrouve bien évidemment l’utilisation d’applications tierces non officielles qui pour fonctionner requièrent un compte Pokémon Go.

L’utilisation des bots qui permettent de valider des Pokéstops. Si vous en validez plus de 2000 en moins de 24 heures, un soft-ban vous sera également infligé. Vous ne pourrez pas valider de Pokéstops pendant 24 heures !

Il en est de même pour les bots de capture est également réprimée. Si vous capturez par exemple plus de 1000 créatures en moins de 23 heures, il vous sera impossible d’en capturer à nouveau pendant 24 heures.

Votre adresse IP peut également vous piéger. En effet, si au moins trois comptes Pokémon GO partageant la même adresse IP saturent le serveur (émulateurs, applis tierces…) vous risquez un ban de 10 à 60 minutes. Vous ne pourrez plus afficher le moindre élément interactif et certains Pokémon vous fuiront. 

Enfin, si vous gagnez trop rapidement des un grand nombre de combats en arènes vous serez bannis. En somme, toutes les actions humainement irréalisables sont susceptibles d’entrainer un bannissement.

Comment se faire « déban » ?

En cas de soft ban il n’y a aucune solution réellement efficace si ce n’est la patience. Certains utilisateurs affirment cependant avoir réussi à contourner le soft-ban en réalisant 40 interactions en jeu (valider des Pokéstops, attraper des Pokémon).

Si la situation est plus grave et que votre compte Pokémon Go est verrouillé, il ne vous reste plus qu’à faire appel de la décision en passant par le formulaire en ligne de Niantic Labs. Le formulaire est en anglais et il va s’en dire qu’une requête rédigée dans la langue de Shakespeare a plus de chance de convaincre les administrateurs de Niantic. Vous devrez argumenter et fournir le maximum de détails pour enclencher le processus d’inversion de ban. Niantic ajoute que pour des raisons évidentes de confidentialité qu’il ne faut pas faire appel via les réseaux sociaux (publications ou commentaires  Facebook, Tweets…).

Pour en savoir plus sur Pokémon Go : 

Poképièces gratuites : ne tombez pas dans le panneau

Installer Pokémon Go sur Windows Phone, c’est possible ?

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Comments (2)

  • bardiel Répondre

    Le problème c’est que Niantic ne répond pas aux emails et solicitations du formulaire, suite à un bannissement.
    Ils sont prompts par contre à supprimer les commentaires des joueurs “legits” qui se sont fait ban injustement, sur les comptes Twitter et Facebook officiels (du jeu ou de l’éditeur). Heureusement que Google ne permet pas un tel effacement dans les notations du store Android, ça permet de voir le nombre (croissant) de joueurs qui se font bannir sans raison.

    Niantic devrait rapidement faire marche arrière s’ils ne veulent pas perdre les joueurs définitivement. Une réputation, ça se défait plus vite que cela ne se monte, même s’il s’agit de la franchise “Pokémon” derrière.

    27 août 2016 à 0 h 00 min
  • Rui74filipe Répondre

    Je voulai avoir des hyper bool et avoir des pokemon plus fore cordialment.

    30 août 2016 à 21 h 46 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet