Pokemon Go : que peut-on espérer de ce jeu en réalité augmentée ?

Publié le

Pokemon Go, on en entend parler depuis plusieurs mois maintenant. Réalisé en collaboration entre Nintendo et Niantic, ce jeu, qui sera disponible sur Android et iOS, attise la curiosité. Il faut dire que la bêta fermée n’est jamais arrivée jusqu’à nous et s’est contentée de quelques pays comme les Etats-Unis, le Japon ou l’Australie. Celle-ci vient juste de se terminer ce qui indique que la version finale ne devrait pas tarder à se montrer. Mais que nous réserve ce titre tant attendu par les fans ? C’est ce que nous allons vous expliquer.

Attrapez-les tous !

Pokemon Go, c’est un peu la promesse de Nintendo de réaliser un rêve d’enfant : parcourir le monde réel pour capturer des Pokemon. Comment ? En utilisant la réalité augmentée. Il faut dire qu’après le succès d’Ingress, Nintendo n’a pas hésité longtemps pour faire appel à Niantic et développer son nouveau jeu.

Et celui-ci se faisait désirer mais heureusement, certains ont pu le tester avec le bêta publique. Et, qu’on se le dise, les premières images ont un peu effrayé les joueurs. En effet, une vidéo YouTube avait fuité et montré que tout n’était pas au point. Si l’interface et les graphismes tenaient la route, des bugs survenaient parfois. Mais au fil des bêtas, tout a changé pour le mieux.

Pokemon Go

Se balader pour capturer

A l’image de Sacha dans l’animé, le joueur doit donc se balader autour de lui et chercher des Pokemon. Ceux-ci s’incrustent sur votre écran sur fond de monde réel et le résultat est assez bluffant surtout vu la qualité des graphismes des créatures.

Pokemon Go

Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, la capture d’un Pokemon n’est pas toujours aisée. Il faut attendre le moment opportun pour lancer sa Pokeball tout en évitant les attaques de la bestiole. Et, comme dans le jeu d’origine, tous les Pokemon ne seront pas faciles à trouver. Certains ne se trouveront qu’à proximité de l’eau, d’autres près des forets ou des parcs. Bref, il faudra pas mal bouger pour attraper le plus de variétés possible.

Pokemon Go

Votre avatar, personnalisable grâce à quelques options, gagnera également de l’expérience ce qui le fera monter de niveau. Il profitera en contrepartie de nouveaux objets.

Coopérer pour conquérir les arènes

Autre élément très présent dans les jeux Pokemon : les arènes. Les joueurs vont pouvoir affronter d’autres équipes de Pokemon dans des combats dynamiques. Le but est de réussir à vaincre le joueur qui détient le titre de champion d’arène. Il est même possible de s’associer à d’autres personnes afin que les plus faibles puissent aussi gagner.

Pokemon Go

Les plus exigeants succomberont à la collectionnite aigue puisqu’on retrouvera les 150 premiers Pokemon. Toutefois, Nintendo a avoué qu’aucun système d’échange ne sera disponible à la sortie du jeu, contrairement à ce que l’on trouve dans les différents jeux de la saga. Il faudra attendre une future mise à jour qui apportera cette fonctionnalité.

Un bracelet pour ne jamais louper un Pokemon

Et comment ne pas parler du Pokemon Go Plus, cet accessoire que les plus accros porteront au poignet et qui vibrera lorsque vous serez à proximité d’un Pokemon. Il se connecte au Bluetooth de votre téléphone et agit comme un relais. Mais rassurez-vous, ce gadget est loin d’être obligatoire surtout qu’il sera facturé autour de 35$.

Pokemon Go

Il reste tout de même quelques zones d’ombre. On ne sait pas encore quelle place prendra la monnaie virtuelle du jeu ni à quoi serviront les achats intégrés dans l’application. Pokemon Go promet en tout cas d’être un jeu intéressant. L’effet de nouveauté attirera certainement de nombreux utilisateurs qui apprécieront de pouvoir capturer des Pokemon en se baladant dans leur quartier. Pokemon Go sortira dans le courant du mois de juillet sur Android et iOS.

Sending
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet