Pourquoi j’ai arrêté de jouer à Pokémon Go au niveau 11

Publié le

Alors que le jeu Pokémon Go est enfin sorti officiellement en France, j’ai décidé d’arrêter d’y jouer, et ce malgré le niveau 11 atteint récemment. C’est indéniable, Pokémon Go est un jeu addictif, qui pousse rapidement au vice : marcher le téléphone à la main, en ville, sans regarder si une voiture arrive ou non, pour tenter d’attraper le Pokémon manquant à notre Pokédex. Mais c’est aussi un très beau jeu, où la réalité augmentée prend tout son sens. Néanmoins, ces points forts n’ont pas réussi à m’embarquer plus loin que là où j’étais déjà arrivé. Pourquoi ? Voici quelques éléments de réponse.

Des serveurs à côté de la plaque

Les jeux en ligne ont beaucoup d’avantages, notamment celui de permettre aux utilisateurs de jouer partout et n’importe quand, à condition d’avoir une bonne connexion et des serveurs à la hauteur. Ce qui n’est malheureusement pas toujours le cas pour Pokémon Go. Combien de personnes se sont retrouvées à attraper un Pokémon, à danser de joie face à l’ajout de ce nouveau compagnon dans sa liste, pour finalement voir la Pokéball se figer sur l’écran du smartphone, laissant s’envoler toute lueur d’espoir de le récupérer ? Un problème récurrent, très agaçant.

pokeball

Serveur 1 – Gamer 0

Autre exemple de la saturation des serveurs, l’arrivée à un PokéStop inutilisable puisque pas totalement chargé par les serveurs eux-mêmes. Alors on espère, on y croit, on passe pour finalement trépasser face à ce dernier qui reste également figé.

pokestop_pokemon-go

Oh le joli PokéStop inutilisable !

Mais le plus horripilant dans cette histoire de serveur c’est le refus de connexion. Je crois que depuis que je joue à Pokémon Go, j’ai passé plus de temps devant l’écran Niantic de chargement, que devant mon personnage. Et ça, ça m’énerve !!!!!!

connexion-pokemon-go

Zzzzzzz…

Des bugs en veux-tu en voilà

Si seulement il n’y avait que les serveurs, mais Pokémon Go comprend de nombreux bugs, certes peu graves en soi, mais qui peuvent également pousser à l’arrêt. C’est le cas du nombre de pas à effectuer pour atteindre les Pokémon à proximité. Vous n’avez peut-être pas remarqué mais tous les Pokémon sont à une distance de trois pas, ce qui en réalité est complètement faux (pourtant croyez-moi j’en ai fait des kilomètres pour faire éclore mes chers œufs !).

pokemon-go

Trois pas ou presque

Remarque : Cette fonctionnalité a été depuis désactivée pour ménager les serveurs. Elle devrait revenir prochainement.

Autre bug beaucoup plus embêtant, les problèmes de compatibilité du jeu avec certains écrans de smartphone. En fonction de l’appareil que vous utilisez vous ne voyez pas vraiment la même chose sur l’écran. Ainsi, si avec mon iPhone je n’ai eu aucun problème à visualiser ma liste de Pokémon, avec un Sony Xperia Z5 compact je me retrouve avec mes informations Pokémon coupées en deux. Pas vraiment top pour le coup.

bug-pokemon-go

Mais qu’est ce qui est écrit à gauche de l’écran ?

Ma batterie, pas ma batterie !!!

Terminons avec, ce qui pour moi est vraiment le vrai point noir du jeu, sa consommation de batterie. C’est une véritable horreur ! Impossible de jouer plus de 10 minutes sans que la batterie n’arrive dans le rouge (et ce malgré la réalité augmentée désactivée et l’option Economiseur de batterie proposée par Niantic utilisée). Rien ne fonctionne à part le branchement de mon téléphone après chaque cession de jeu, ou jouer à Pokémon Go accompagné d’une magnifique batterie portable, efficace mais encombrante.

economie-batterie-pokemon-go

Economiseur de batterie inefficace

Voilà, vous savez désormais tout, ou presque sur mon expérience Pokémon Go, et les choses qui m’ont fait abandonner le jeu. Et vous qu’est-ce qui vous ferait arrêter Pokémon Go ?

Comments (2)

  • Coldwind Répondre

    Il critique c st pas bien addictif etc mais deja pour tes probleme de lag serveur prend un vrai operateur tu es d apres tes captures d ecran chez CREDIT MUTUEL ?! WTF cette operateur il passe chez qui est il prioritaire sur les bandes passantes apres tu as un iphone ok mais lequel personnellement j ai pas d iphone et je tiens 3h30 en session d une batterie pleine a 70% jusqu au 5% de batterie que je charge ensuite
    serieusement tu as bien fait d arreter de jouer au moins tu feras pas parti de ceu qui rage quand on reprend l arene qu il venait de conquerir a l instant

    enfin monde stupide big data et autre quand on a rien a se reprocher on ne devrait pas avoir peur de tout cela

    31 juillet 2016 à 15:49
  • Antiobscure Répondre

    Bla bla bla, tant de poncifs stupides en un même article, c’est ça le journalisme ?
    Le jeu ne marchait pas bien car il n’était pas sorti en France. Depuis sa sortie il n’y a plus AUCUN problème et le jeu fonctionne parfaitement.
    Oh la la, des gens ne regardent pas où ils marchent ? On disait la même chose il y a 30 ans avec les walkmans…
    Quant à la batterie, c’est un problème, mais c’est le jeu qui veut ça. Parce contre, si cela vous arrive au bout de 10 minutes, c’est sûrement un problème dû au téléphone, pas au jeu.

    Je note aussi l’immonde faute à la fin : “Et vous qu’est-ce qui vous ferez arrêter Pokémon Go ?”

    27 juillet 2016 à 18:30

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet