Pourquoi la réalité virtuelle va faire un bide ?

Publié le

La réalité virtuelle (VR) est la grande tendance hardware de ces derniers mois. Il est vrai qu’on nous parle des prototypes et projets d’Oculus, de Sony ou de Google depuis quelques années, mais depuis mi-2015 tous les fabricants ont mis les bouchées doubles pour faire de 2016 l’année de la réalité virtuelle. Mais cette technologie est-elle réellement au point pour une démocratisation ?  On ne peut pas nier le fait qu’à l’heure actuelle la VR, comme toute nouvelle technologie a des défauts assez rédhibitoires. Voyons ensemble quels sont ces défauts.

Le prix : un bras pour s’offrir la Rolls des casques

Très cher, l’oculus Rift réputé pour être la référence des casques de réalité virtuelle coûte environ 700 euros, et pour l’utiliser il faut être équipé d’un ordinateur pouvant faire office de machine de guerre. Comptez au minimum 900 euros pour vous offrir un PC doté d’un bon processeur i5 et d’une carte graphique suffisamment costaude.

Le pire dans tout ça c’est que l’Oculus Rift souffre de terribles problèmes d’approvisionnement. Preuve en est, les personnes qui avaient commandé leur casque pour le recevoir en mars le recevront au plus tôt en mai. Si vous souhaitez réaliser une précommande maintenant vous serez probablement livré à partir du mois d’Août. Notez que qu’Oculus s’est publiquement excusé en précisant que les frais de livraison seront offerts.

Chez Sony c’est moins cher, mais là encore c’est un investissement puisqu’il vous faudra débourser 399 euros pour acquérir le PSVR et bien évidemment disposer d’une Playstation 4 (entre 250 et 399 euros selon les modèles).

Quant au HTC Vive, il ne coûte pas moins de 900 euros ! Pour vous offrir le système complet avec le casque, deux bornes, deux contrôleurs, des écouteurs, un boîtier de connexion, des accessoires ainsi qu’un guide de sécurité et une carte de garantie, vendez un rein. En prime vous aurez droit à 3 jeux « offerts ».

Bien évidement vous pourrez vous reporter sur le Samsung Gear et les autres casques passifs (permettant l’insertion smartphone à insérer dans le casque) que vous pouvez trouver à moins de 100 euros sur les sites d’e-commerce mais à ce prix-là ne vous attendez pas à une qualité d’immersion exceptionnelle.

Le casque passif français Homido coûte moins de 70 euros  

L’inconfort : nausées à gogo !

La cinétose que l’on connaît également sous le nom de mal des transports peut survenir pendant l’utilisation d’un casque VR. Ce phénomène ne touche pas tout le monde avec la même intensité mais on estime tout de même qu’1 personne sur 3 y est sensible. La cinétose de la réalité virtuelle survient parce que certains mouvements sont vus mains non ressentis (lorsque vous bougez votre personnage mais que votre tête reste immobile) ou au contraire parce que les mouvements effectués ne sont vus qu’après un certain temps avec la latence.

Une latence de 15 à 20 ms (laps de temps s’écoulant entre le mouvement et sa manifestation dans l’écran) est suffisante pour déclencher des nausées chez les personnes sensibles. Il n’est pas rare non plus que certains utilisateurs ressentent des migraines après de longues périodes d’utilisation. Pas étonnant lorsqu’on porte une brique sur son nez pendant une heure ou deux.

 

Le casque HTC vive est considéré comme étant l’un des meilleurs casques VR

La réalité virtuelle ne sert à rien (pour l’instant)

La réalité virtuelle est pour le moment cantonnée au domaine du jeu vidéo. Si les différents fabricants de smartphones s’y mettent tous, c’est avant tout pout pour donner un nouvel élan au marché des appareils nomades qui arrive désormais à maturité et anticiper son éventuel déclin.

La réalité virtuelle ne s’est pas encore démocratisée et le grand public ne s’y intéresse pas encore. Un sondage Ipsos réalisé pour Game Industry révèle que seulement 35 % des joueurs se disent intéressés par cette technologie. Dommage pour une technologie qui tend à se développer par le jeu vidéo. Mais ne soyons pas pessimiste, d’autres applications sont en plein développement (animation conférence, enseignement, pilotage de drone). Les applications sont multiples ! 

 

Le drone FlyBi pilotable avec la VR

Les casques VR les plus attendus cette année feront-ils mouche ou pschitt ? Les fêtes de fin d’année nous le diront. Force est de constater que  pour l’instant, il n’y a pas un réel engouement, mais d’ici 1 à 2 ans la VR deviendra probablement une technologie incontournable et pas seulement dans le milieu des gamers. Ferez-vous partie des premiers à l’avoir testée ou attendrez-vous sa démocratisation ?

 

Pour aller plus loin : 

Ce que j’ai compris de la réalité virtuelle…

Sending
User Review
0 (0 votes)

Comment (1)

  • Néo Répondre

    entre ne pas être fan et de la a dire que ce sera un bide de manière catégorique ya un fossé.

    Je vous trouve bien présomptueux.

    En face de vous on a tous les cerveaux de la silicon valley qui y croient dur comme fer et nous français pessimistes comme à notre habitude on parle encore de la cinétose (pratiquement absente rien sur le gear vr).

    la vr est la, elle désormais partout, toutes les grands du high teck ont un projet et vous etes encore à vous demander si ça va bider ou non???

    Vous pensez etre plus visionnaires que les cerveaux de google et apple réunis??

    réveillez vous.

    2 mai 2016 à 19 h 38 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet