Pourquoi Microsoft fait dans le social ?

Publié le

Il y a tout juste deux semaines, Microsoft a annoncé le rachat surprise de LinkedIn, le leader des réseaux sociaux professionnels pour un peu plus de 26 milliards de dollars. Contrairement aux idées reçues, il ne s’agit pas de la première incursion de la firme de Redmond dans cet univers. Microsoft avait en effet racheté en 2012 Yammer, un autre réseau social professionnel. Alors que l’importante mise à jour de son OS sort le mois prochain, l’entreprise en pleine mutation continue à placer ses pions sur l’échiquier du web social en rachetant également Wand Labs, un éditeur d’applications de messagerie. Mais pourquoi ce goût soudain pour le social ?

L’enjeu des données et des services

En rachetant Yammer, puis LinkedIn, Microsoft dispose d’une source incroyable de données (lieux de travail, intitulés de postes, compétences, contextes professionnels…). L’inquiétude a d’ailleurs gagné certains utilisateurs qui pensent que la firme n’hésitera pas à utiliser leurs données pour pousser ses autres produits.

D’ailleurs en ce qui concerne le marketing, avec cette plateforme sociale, Microsoft dispose d’une excellente vitrine pour Bing, son moteur de recherche. En effet, la firme aura la capacité de positionner des liens plus pertinents pour les professionnels. A terme, Bing pourrait mieux séduire les pros que Google.

Crédits : Dado Ruvic/Reuters

Avec les enjeux énormes que présente le Big Data (traitement à grande échelle d’une grande quantité de données), Microsoft entend donc assurer ses arrières et préparer sereinement le prochain grand bouleversement informatique. L’entreprise a tout le savoir-faire et les compétences pour mettre sur pied un système d’analyse capable de traiter les données de LinkedIn pour des services en lien avec le recrutement et la formation. Ce dispositif pourrait également être utilisé à des fins commerciales. Mais, il serait réducteur de penser que Microsoft multiplie les rachats uniquement pour gonfler sa banque de données.

Pour se rapprocher de ses utilisateurs

Avec ces rachats, les pros comme les particuliers découvriront de nouveaux produits et services hybrides, c’est inévitable. Pour preuve, le géant a précisé qu’après le rachat de LinkedIn, le réseau des pros serait pleinement intégré à Office 365. Il entend rapprocher les utilisateurs LinkedIn et ceux de ses autres produits. D’ailleurs un profil professionnel unifié est déjà dans les tuyaux. Imaginez votre fil d’actualité professionnel avec toutes les données pertinentes extraites d’Outlook, Skype, Office ou de Dynamics CRM : Microsoft invente là un autre moyen de rester connecté professionnellement.

Comme nous l’avons souligné précédemment, si LinkedIn demeure l’acquisition la plus importante pour Microsoft, les autres ne sont pas à négliger. Wand Labs par exemple est une société spécialisée dans le développement d’applications de messagerie et plus précisément dans celui des Bots, ces petits agents programmés pour vous aider dans votre vie de tous les jours. 

En savoir plus sur les bots : la nouvelle tendance du web

WAND LABS WORK 

Les employés de Wand Labs rejoindront l’équipe en charge de Bing. Crédits : WandLabs

Microsoft a déjà mis en place une plateforme pour ses bots maison et entend également intégrer à Bing grâce au savoir-faire de Wand labs.

La firme de Redmond nous réserve encore de belles surprises comme son partenariat avec Kind Financial qui n’est autre qu’une plateforme permettant de suivre les flux de cannabis de la semence à la vente (n’oublions que c’est tout à fait  légal sur le territoire américain).

Le nouveau Microsoft est bien là et entend satisfaire à la fois les pros et monsieur tout le monde. Seule ombre au tableau : le sujet épineux de la mise à jour forcée vers Windows 10. Microsoft a d’ailleurs été condamné à payer 10 000 dollars de dédommagement à une utilisatrice ayant rencontré des problèmes avec sa mise à jour vers le nouvel OS. Qui sait ? La firme profitera peut-être de son incursion dans le web social pour redorer son image.

Source

 

 

Sending
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet