Preview Elvenar : le dernier MMO d’InnoGames peut-il se démarquer ?

Publié le

Le studio allemand d’InnoGames a trouvé sa spécialité et est bien décidé à s’y tenir. Déjà connu pour le titre Forge of Empire ou plus récemment Tribal Wars, c’est encore une fois un MMO jouable sur navigateur qui nous avons eu l’occasion de tester. Sorti le 20 janvier dernier en bêta fermée, Elvenar souhaite se faire une place au soleil et attirer les amateurs de « city builders » en mal d’univers médiéval fantastique. Alors, est-ce que jeu a les qualités nécessaires pour happer les joueurs ou bien sera-t-il un énième jeu sur navigateur sans ambition ? La réponse dans notre preview.

Elfe ou Humain, il faut choisir

Comme souvent dans ce genre de jeux, ce n’est pas pour l’histoire que l’on s’y plonge. Elvenar ne fait pas exception et propose un scénario proche du néant : suite à des évènements mystérieux et secrets, vous êtes chargé de bâtir une nouvelle civilisation dans le monde ancien et énigmatique d’Elvenar. C’est donc sans aucune explication que l’on vous demande de choisir parmi les deux races disponibles : les humains et les elfes. Votre choix n’a, en fait, qu’un impact cosmétique sur le jeu puisque les bâtiments et les unités de combat auront un look différent. Vous êtes alors rapidement envoyé sur le terrain pour construire vos premières demeures. La première impression est plutôt positive : les décors sont colorés, propres et les quelques éléments sonores sont loin d’être désagréables. Elvenar semble donc plutôt bien réalisé d’autant plus qu’à l’exception de quelques ralentissements dans le passage des menus, nous n’avons rencontré aucun bug pendant nos sessions de jeu.

Constructions, explorations, recherches, combats…

Telle pourrait être la devise d’Elvenar. En effet, ces quatre mots résument bien ce que vous allez devoir faire dans le jeu. Les premières quêtes sont d’ailleurs très directives : construire une maison, construire une manufacture, les améliorer… Elles permettent aux joueurs d’appréhender l’espace et les bases de ce type de jeu. Intéressantes pour les débutants, elles se montrent rapidement rébarbatives pour les habitués qui devront tout de même les réaliser pour débloquer les quêtes suivantes.

Votre mission sera de faire prospérer le plus possible votre ville en augmentant le nombre d’habitants et de matériaux à votre disposition. Pour cela, vous allez devoir construire des manufactures qui seront la clé de votre production. Vous pouvez assigner une tâche de production à ces bâtiments pour une durée donnée (de 5 minutes à 1 ou 2 journées). Evidemment, plus vous enchainez les courtes périodes de production et plus vous obtenez de matériaux. A savoir que les demeures et les manufactures impliquent d’être reliées à l’hôtel de ville via une route pour être actives.

Elvenar

Premières demeures et premières manufactures…

Vous devez aussi gérer le niveau de culture de vos habitants, élément indispensable pour améliorer les autres bâtiments. Cela passe par la construction d’éléments, principalement décoratifs qui agissent sur les demeures environnantes.

Autre élément important du gameplay, l’exploration du monde autour de votre ville : via une carte, vous pouvez voir que l’ensemble du territoire autour de vous est dans le brouillard et que vous devez envoyer des scouts pour pouvoir vous y aventurer. Vous pouvez ensuite rencontrer des personnages avec lesquels vous allez soit négocier des objets, soit faire la guerre en utilisant vos troupes. Si au départ, on ne vous conseillera que trop de négocier, faute d’avoir une armée, rapidement, vous pourrez troquer les paroles par des coups de savates. Le système de combat est intéressant mais on en fait le tour assez rapidement une fois que l’on a compris comment gérer les différentes unités. Chaque zone totalement explorée vous permettra de gagner de quoi augmenter la taille de votre ville, élément indispensable pour grandir encore et toujours. A savoir que c’est la seule manière de pouvoir augmenter la surface de votre cité.

Elvenar

Explorer autour de sa ville est le meilleur moyen d’avancer dans les quêtes

Dernier élément important de l’univers d’Elvenar, l’arbre de recherche. Celui-ci vous permet de débloquer de nouveaux éléments à construire. C’est à vous de choisir quels sont les éléments qui vous intéressent, par exemple si vous souhaitez privilégier la création de ressources ou bien si vous préférez vous concentrer sur l’amélioration de votre armée. Pour avancer dans cet arbre, il faut utiliser des points de connaissances à récolter lorsque vous explorez les terres. Comme quoi tout est lié.

Un jeu social et gratuit ?

Evidemment, puisqu’Elvenar est jouable en ligne, il repose aussi sur des interactions entre les joueurs même si celles-ci sont assez limitées. Ainsi, vous allez pouvoir visiter les villes des autres joueurs et leur apporter votre aide ce qu’ils peuvent aussi faire chez vous. Le principal intérêt est que vous pouvez diminuer les temps de construction ou d’amélioration d’un bâtiment et que vous pouvez aussi récolter de l’or et des matériaux. Pour l’instant, il n’est pas question d’affronter ses voisins mais peut-être dans un futur proche…

Elvenar

L’arbre de recherche vous demandera de nombreux points de compétences

En ce qui concerne le modèle du jeu, il s’agit d’un freemium avec une monnaie que l’on peut acheter avec de l’argent réel. Elle prend la forme de cristaux qui permettent d’acheter certains bâtiments exclusifs, d’accélérer les constructions ou encore d’obtenir des travailleurs supplémentaires. Et c’est bien là le problème, Elvenar vous permet d’obtenir « gratuitement » deux travailleurs mais cela se révèle rapidement trop peu puisque la moindre construction ou amélioration de bâtiment monopolise l’un d’entre eux. On se retrouve alors frustré de devoir attendre patiemment avant de pouvoir recommencer à jouer.

Conclusion :

Elvenar a des qualités, c’est indéniable. La réalisation est maîtrisée, les graphismes plutôt plaisants tout comme les bruitages et la musique qui sont de bonne facture. On retrouve tous les éléments d’un jeu de gestion en ligne avec la possibilité de personnaliser son style de jeu : se concentrer sur la production, l’exploration ou les affrontements. Et pourtant, nous n’avons pas trouvé ce qui permettra à Elvenar de se différencier des autres jeux du genre. Surtout, nous avons des doutes sur le modèle économique qui risque de se montrer assez restrictif pour ceux qui ne veulent pas débourser un centime. Alors bien sûr, il ne s’agit là que d’une première impression sur un soft qui est toujours en bêta mais que nous vous invitons à essayer pour vous faire votre propre avis.

https://youtube.com/watch?v=t3YMHruZ0KU%3Ffeature%3Dplayer_detailpage

Découvrir Elvenar et demander une clé bêta

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet