PUBG et Fortnite enterrent la hache de guerre

Publié le

En janvier dernier, le studio sud-coréen Bluehole maison derrière la société PUBG Corp avait entamé des poursuites judiciaires à l’encontre d’Epic Games pour le plagiat de son fameux titre Battle Royale PUBG (PlayerUnknown’s Battlegrounds) avec le jeu Fortnite Battle Royale. Finalement la bataille judiciaire entre les deux ténors du genre Battle Royale n’aura pas lieu.

Une bataille judiciaire avortée

Bluehole espérait avec cette action en justice valable uniquement sur le territoire sud-coréen empêcher la sortie de Fortnite dans ce pays.

Selon des informations publiées mercredi par le média Bloomberg, les éditeurs de PUBG ont décidé de faire machine arrière et d’abandonner les poursuites contre Epic Games pour violation de droit d’auteur. Lundi, l’éditeur coréen a envoyé une lettre de retrait à Epic Games et l’affaire a été classée d’après le site d’un tribunal local.

Les deux parties n’ont pas communiqué sur la clôture de l’affaire et nul ne sait pour l’heure si une entente a été trouvée. Rappelons que les deux protagonistes ont été partenaires dans le passé.

Bluehole n’en n’est pas à son coup d’essai

Via PUBG Corp, l’éditeur a déjà enclenché plusieurs actions en justice. Celle à l’encontre de NetEase avait enflammé la toile en Avril dernier. L’éditeur accusait le géant chinois d’avoir plagié PUBG dans deux de ces jeux sortis exclusivement sur mobile : Rules Of Survival et Knives Out. NetEase avait profité de l’absence de PUBG sur mobile pour publier coup sûr coup deux jeux très similaires au titre de BlueHole.

Cette information peut également vous intéresser : Surprise, Fortcraft le clone de Fortnite revient sous le nom de Creative Destruction

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet