Publicités dans WhatsApp en 2020 : Quelles conséquences pour vous ?

Publié le

WhatsApp opérera bientôt un grand changement. L’application de messagerie instantanée utilisée quotidiennement par des centaines de millions d’individus embarquera des publicités à compter de 2020. L’annonce a été faite officiellement par Facebook à l’occasion de son Marketing Summit, à Rotterdam et vient confirmer les informations et bruits de couloirs datant de novembre dernier.

Comment les pubs seront-elles intégrées ?

La section messagerie de WhatsApp ne devrait pas être directement affectée par l’arrivée des publicités dans l’application. Ainsi, vous n’aurez pas à cliquer sur des publicités pour envoyer vos messages. Néanmoins la plus récente des fonctionnalités majeures, j’ai nommé “Statuts”, sera directement impactée.

Les publicités apparaîtront dans la section des statuts, ces fameuses Stories façon WhatsApp présentes sur Instagram, Facebook et Snapchat le précurseur.

D’après les clichés pris lors de ce sommet, les publicités occuperont tout l’écran. En glissant son doigt vers le haut de la publicité, l’utilisateur pourra obtenir de plus amples informations sur le produit qui lui est présenté ainsi que sur l’annonceur.

Marre de la publicité ? Quelles alternatives ?

Depuis son rachat par Facebook, WhatsApp s’est doté de nouvelles fonctionnalités et a créé de nouveaux produits. WhatsApp est aujourd’hui une application incontournable sur mobile et Facebook entend bien en profiter.

La société espère générer d’importants revenus grâce à ce nouveau système de monétisation, mais certains utilisateurs s’inquiètent en pointant du doigt l’abondance et l’omniprésence de la publicité dans leur quotidien. L’arrivée des annonces publicitaires dans les statuts WhatsApp signe-t-elle l’arrêt de mort de l’application ?

Notre boule de cristal nous dit que non. Les publicités n’affecteront pas directement le cœur de l’application : la fonction de messagerie et les utilisateurs qui ont, pour la plupart leurs habitudes et leurs nombreux groupes de discussion, ne délaisseront pas de sitôt WhatsApp. Les applications alternatives dépourvues de pub telles que Signal ou Cyphr auront sans doute leur carte à jouer en tentant de séduire les utilisateurs déçus.

Source : Gizmochina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet