Quelques conseils pour choisir un gestionnaire de mots de passe

Publié le

Les données d’une entreprise ou d’une société sont précieuses. C’est la raison pour laquelle elles sont confidentielles. Entrepreneurs, directeurs de société et managers ont le devoir de les protéger contre les actions malveillantes des hackers.

Certes, il existe un moyen de protection qui est le mot de passe, mais vu qu’ils manipulent plusieurs comptes et documents secrets, sachant qu’ils n’ont pas forcément une mémoire d’éléphant pour se souvenir d’une multitude de mots de passe, beaucoup sont tentés de n’utiliser qu’un seul pour verrouiller chacun de leurs comptes. Pourtant, cette pratique rend les données vulnérables.

Les atouts du gestionnaire de mots de passe

Décrypter un mot de passe utilisé pour une dizaine de comptes, pour les pirates, c’est un jeu d’enfant. Il suffit, pour eux, de recourir à la technique appelée le Credential stuffing. De ce fait, la méthode de sécurisation des données par un seul mot de passe est à bannir. Autant utiliser un mot de passe différent pour chaque compte.

Encore faudra-t-il le modifier régulièrement. Cela vous fera alors plus d’une dizaine de combinaisons de lettres, de chiffres et de signes à mémoriser. Comment faire pour éviter la confusion ?

C’est là qu’intervient le gestionnaire de mots de passe. Il s’agit d’un logiciel qui a pour rôle de vous aider à stocker, organiser, gérer et authentifier vos mots de passe. L’outil fonctionne automatiquement. Selon le type, il peut effectuer des tâches supplémentaires comme la gestion complète de votre identité. Le principe, dans ce cas, est que l’application va taper votre adresse e-mail ou vos coordonnées à votre place.

Mot de passe

Image sous licence Creative Commons CC0

Il vous suffit, au début, d’entrer une fois pour toutes vos données et le programme se chargera de remplir les champs dédiés sur les sites. Tout en s’occupant de vos mots de passe, votre logiciel va remplir des missions beaucoup plus importantes à savoir :

  • vous avertir en cas de menace d’attaque par phishing.
  • protéger votre travail contre les logiciels espions qui enregistrent ce que vous tapez.

En effet, si vous utilisez un gestionnaire de mots de passe, vous n’aurez pas à saisir sur vos identifiants, car les champs se remplissent automatiquement sans passer par le clavier. Ceci dit, vous aurez intérêt à recourir à un gestionnaire de mots de passe pour sécuriser vos données. Plus d’un logiciel professionnel sont proposés sur le marché. Certains sont gratuits, d’autres payants. Lequel choisir ?

Les principaux facteurs à considérer dans le choix d’un gestionnaire de mots de passe

Sécurité et logiciels libres 

Vous pouvez opter pour les logiciels libres, aussi appelés « open source » en anglais, ou bien les applications qui ne synchronisent pas les mots de passe. Ce sont des logiciels dont le code est dit “libre”, c’est-à-dire qu’il a été rendu public et qu’il est possible de lui apporter des changements. 

Ceci est à double revers, cela vous permet d’un côté de disposer d’une large communauté qui participent à améliorer le service et la sécurité de l’outil, mais d’un autre côté, cela permet aux hackers éventuels de déjà connaître le code de votre solution, et donc cela crée aussi, d’une certaine manière, une sorte de vulnérabilité. Il reste intéressant pour les bricoleurs et ceux qui n’ont pas peur de faire régulièrement des mises à jour.

Un outil facile d’utilisation

Le troisième critère est, bien entendu, l’ergonomie. Les gestionnaires de mots de passe faciles à manipuler apportent un coup de pouce à notre motivation, car, avouons-le, lancer de tels outils pour consulter son mot de passe oublié n’est pas toujours une partie de plaisir.

Une interface attrayante serait donc un must.

Interface intuitive

Image sous licence Creative Commons CC0

Quelques critères de choix supplémentaires

Par ailleurs, vérifiez la disponibilité du gestionnaire de mots de passe de votre choix sur les divers systèmes d’exploitation. Certains gestionnaires de mots de passe ne sont exploitables que sous Mac ou sous Windows. 

Vérifiez également les langues disponibles pour chaque solutions. Plusieurs logiciels de gestion de mots de passe sont disponibles uniquement en anglais, ce qui peut en compliquer l’utilisation pour les non-anglophones. 

A noter que la plupart d’entre eux, jusqu’à une certaine limite, sont gratuits : l’idéal pour de petites entreprises à la recherche d’un outil pratique et peu coûteux, mais aussi pour les entreprises plus imposantes qui souhaiteraient tester l’ergonomie et la praticité d’un produit avant d’investir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet