Revenge porn : Ce smartphone japonais bloque littéralement les nudes avant leur capture

Publié le

Ce n’est pas un fake, le 14 février, en plein GriveauxGate, le fabricant japonais Tone Mobile a dévoilé un smartphone qui serait en mesure d’empêcher ses utilisateurs de prendre des photos ou des vidéos d’eux dénudés. Le Tone e20 utiliserait une technologie s’appuyant principalement sur l’intelligence artificielle. Selon le constructeur nippon, le Tone e20 offrirait une sécurité accrue pour les mineurs qui pourraient être des cibles pour des pédophiles. L’objectif serait de protéger les enfants contre les manœuvres et tentatives de manipulation consistant à les inciter à prendre des photos d’eux dénudés.

Un système de protection intégré à l’OS

Si ses caractéristiques matérielles sont anodines, sa partie logicielle l’est beaucoup moins. Le Tone e20 un smartphone grand écran (6,26 pouces) et à triple capteur dorsal fonctionne sous Android 9, mais cette version de l’OS est équipée d’un système de protection peu commun. En effet, l’application photo du mobile est protégée par un “filtre IA” qui va analyser le contenu de l’image et annuler son enregistrement dans la galerie du smartphone s’il détecte de la nudité.

tone e20 protection anti revenge porn
Le Tone e20 coûte 19800 Yens japonais, soit environ 163 euros

Les concepteurs du Tone e20 ont également développé une application “compagnon” nommée Tone Family et faisant office de contrôle parental. Cette dernière peut être associée au téléphone du parent qui est averti instantanément d’une tentative de capture photo dénudée. Le parent recevra alors la date et l’heure de la capture, la position GPS et…. une version sur-pixelisée de l’image. Le traitement réalisé sur l’image est automatique et la société Tone Mobile affirme qu’elle ne conserve aucune vignette ou image d’origine sur un serveur ou l’appareil de l’enfant.

Le smartphone qui bloque les photos dénudées

Est-ce réellement efficace ?

Dans sa présentation, Tone Mobile explique qu’il est possible de désactiver cette fonctionnalité si le téléphone est utilisé par un adulte. Il s’agit d’une application et non d’une fonctionnalité implémenté au cœur du système et protégeant son ensemble. Nous n’avons pas testé le Tone e20 et ne pouvons pas affirmer qu’il est facilement possible de contourner cette protection. Théoriquement une application photo tierce comme on en trouve des centaines de milliers sur le Google Play Store pourrait permettre de contourner la protection. Pour être réellement efficace, le système de Tone doit empêcher l’utilisation d’une application photo tierce ou appliquer son filtre à l’ensemble des applications utilisant la caméra.

Rappelons par ailleurs qu’il n’existe aucun moyen fiable à 100% pour empêcher la duplication de contenu privé qu’il s’agisse d’une discussion ou d’échanges de photo. Si des applications comme Telegram proposent des fonctionnalités bloquant la capture d’écran, il reste néanmoins possible d’utiliser des techniques alternatives plus rudimentaires pour contourner cette restriction comme celle de prendre une photo des échanges avec un autre smartphone.

Sources : Tone.ne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet