SALTO : TF1, M6 et France Télévisions sautent à pieds joints dans l’univers de la SVoD

Publié le

Concurrencer Netflix, voici l’ambition à peine voilée de TF1, M6 et France Télévisions. Les trois groupes français sont mis en place un partenariat dans le but de créer une plateforme de SVoD commune (service de vidéo à la demande par abonnement) du nom de SALTO.

 

L’alliance pour un Netflix français

SALTO proposera de l’info, du divertissement, des séries françaises mais également américaines ainsi que des documentaires et bien évidemment du cinéma. Dans leur communiqué de presse, TF1, M6 et France télévisions arguent que ce nouveau service « a pour vocation de participer au rayonnement de la création française et européenne ».

Les tarifs n’ont pas encore été communiqués, mais les groupes précisent « qu’il y aura plusieurs formules d’abonnement pour tenir compte des besoins de chacun ». Il est  fort probable que des applications multiplateformes (Web, Android et iOS) soient proposées. D’ailleurs puisqu’on parle Web, les trois sociétés ont fait appel à Amazon et à son service de cloud Computing (AWS) pour héberger le site de la plateforme. Un partenariat qui fait déjà grincer des dents sur Twitter.

En ce qui concerne les aspects administratifs et financiers, SALTO est une société détenue à parts égales par les trois protagonistes que sont TF1, M6 et France Télévisions.

SALTO : Mieux vaut tard que jamais ?

Pour attirer les utilisateurs, SALTO devra batailler dur face à Netflix et à Amazon. Une étude d’Ampere Analysis publiée en janvier dernier montrait également que malgré les apparences les français n’étaient pas les plus avides de contenu en SVoD.

France SVOD adoption

En effet seulement 31 % des personnes interrogées sont abonnées à un service comme Netflix, contre 76 % pour la TV payante classique. La France est ainsi loin derrière ses voisins européens en ce qui concerne l’adoption de la SVoD. L’arrivée d’un nouvel acteur comme SALTO fera t-elle bouger les choses ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet