Samsung a déposé un brevet pour un smartphone à deux écrans détachables

Publié le

En juin 2018, Samsung a déposé un brevet qui montre que le géant coréen a plus d’un tour dans son sac pour les années à venir. Le fabricant a fait breveter un étonnant smartphone disposant de deux écrans détachables pouvant être réunis à l’aide d’un système magnétique.

 

Samsung ira peut-être plus loin que le smartphone pliable

Le fabricant coréen devrait proposer cette année son premier smartphone pliable. Malgré les différentes rumeurs au sujet de ses concurrents, il pourrait bel et bien être le premier constructeur majeur à proposer un tel smartphone.

Samsung pourrait également frapper encore plus fort en mettant au point un smartphone “pliable” doté de deux écrans détachables pouvant être associés avec des aimants. C’est en tout cas ce que laisse penser le brevet déposé en juin dernier auprès de l’OMPI (Office Mondial de la Propriété intellectuelle). D’après le document, une demande similaire aurait également été déposée un an plus tôt, le 28 juin 2017 plus précisément.

2 smartphones en 1 ?

L’appareil comprend deux smartphones disposant chacun de leur processeur. D’après les informations indiquées, une fois accolés grâce à des aimants, les deux mobiles peuvent fonctionner comme un seul et unique téléphone. Ils peuvent également être utilisés indépendamment. Le brevet montre différents schémas et croquis qui permettent de mieux comprendre ce mécanisme et différents usages :

Smartphone écran détachable

La saisie de texte en transformant l’un des smartphones en clavier virtuel

Samsung avec deux écrans

L’exécution de deux applications différentes en simultanée sans mise en pause

Smartphone écrans aimantés

L’agrandissement de la surface d’affichage pour visionner plus confortablement une vidéo.

Photo Samsung deux écrans

De quoi révolutionner la photographie mobile

Pour l’heure, il ne s’agit que d’un dépôt de brevet. Nous ne pouvons donc pas affirmer avec certitude que Samsung proposera un tel appareil. Une chose est sûre, ce projet montre bien que le coréen continue de développer des concepts susceptibles de révolutionner nos usages.

Source : WIPO via PhoneArena

Comment (1)

  • BRESSY Répondre

    A quand un filtre anti méchanceté internet?

    8 janvier 2019 à 15:01

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet