Saviez-vous qu’une puce NFC peut vous faciliter la vie ?

Publié le

« Near Field Communication » : voilà ce que signifie ce sigle qui est de plus en plus présent dans notre quotidien. Les puces NFC ont commencé par envahir nos smartphones avant de s’imposer également sur les tablettes, casques, appareils photos et bien d’autres. Mais qu’est ce que le NFC et à quoi sert-il ? C’est ce que nous allons vous expliquer dans les prochaines lignes.

NFC kézako ?

La technologie NFC permet à deux appareils de communiquer sur une courte distance, environ 10 centimètres. Sur les smartphones, la technologie NFC est présente sous forme d’une puce qu’il possible d’activer ou non. Le premier usage était de permettre à deux téléphones équipés du NFC de partager facilement une ou plusieurs photos sans avoir besoin de s’appairer en Bluetooth. Mais au fil du temps, les usages se sont diversifiés.

NFC

Les appareils Android et iOS sont équipés de puces NFC mais leur utilisation n’est pas la même. Les prochaines lignes concernent ce qu’il est possible de faire avec un appareil Android mais nous évoquerons aussi le cas d’Apple.

Le NFC pour partager des données

C’est l’usage principal du NFC ou du moins le tout premier qui ait été mis en avant par les marques. La puce NFC de vos smartphones permet de partager des photos, des liens, des contacts simplement en plaçant les deux appareils dos à dos. Certains diront que le système est similaire au Bluetooth mais le NFC a un avantage indéniable : il ne nécessite pas de configuration. Un simple contact entre les deux appareils et le partage se fait.

Le NFC pour reconnaître un périphérique Bluetooth

La puce NFC permet également de connecter deux appareils qui peuvent s’accocier en Bluetooth. C’est le cas de nombreux casques audio comme le Bose QC35. Il suffit de coller l’appareil à votre smartphone pour que celui-ci soit automatiquement reconnu et que la connexion Bluetooth se fasse. Dans ce cas, le NFC agit alors comme une sorte de premier contact facilité.

Bose Connect
L’application Bose Connect qui permet de gérer son casque audio après l’avoir apparairé grâce au NFC

Le NFC pour payer sans contact

De nombreuses banques et services essayent de démocratiser le paiement sans contact via les puces NFC de nos téléphones. Ainsi, Samsung a récemment dévoilé Samsung Pay, certaines banques se sont alliées pour présenter Paylib et Orange propose Orange Cash pour ne citer que ces exemples.

Paylib by Société Générale
Paylib by Société Générale

Le paiement sans contact utilise la puce NFC des appareils : il suffit d’approcher son téléphone d’un terminal de paiement compatible et la transaction est automatiquement réalisée. La plupart des services imposent un plafond de paiement et surtout, cela permet de régler des achats sans avoir à sortir sa carte bancaire.

Le cas Apple

Les derniers iPhone sont également équipés d’une puce NFC mais celle-ci est bridée par Apple. En effet, impossible de partager des fichiers ou d’appairer un appareil. La puce est entièrement dédiée au service de paiement sans contact proposé par Apple : Apple Pay.

Apple Pay

Pour le moment, les développeurs n’ont pas accès à cette puce et ne peuvent donc pas travailler sur une autre utilisation. Apple se défend disant qu’il s’agit pour eux de proposer une sécurisation optimale d’Apple Pay pour éviter les problèmes.

A lire aussi :

Android : comment rendre son smartphone plus rapide ?

Sending
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet