Télécharger Google Chrome depuis Microsoft Edge est très risqué

Publié le

Malgré tous les efforts fournis par Microsoft pour améliorer son navigateur Edge, le successeur d’Internet Explorer peine à séduire les utilisateurs qui ont déjà leurs petites habitudes. Le fossé entre Chrome et Edge est énorme, à un tel point que la première utilisation du navigateur de la firme de Redmond rime souvent avec le téléchargement de Google Chrome ; notamment lorsqu’il s’agit d’un PC neuf ou réinitialisé. Les hackers l’ont bien compris et ont développé des stratégies de diffusion de malware qui ciblent les utilisateurs de Chrome, souhaitant télécharger ce navigateur via Edge.

Le moteur de recherche Bing dans le viseur

Sur Twitter, un utilisateur du nom de Gabriel Landau a posté une courte vidéo montrant comment il avait failli tomber dans le piège. En tapant la requête « Download Chrome » dans Edge, il s’est rendu compte que le premier résultat fourni par le moteur de recherche Bing renvoyait sur une page web « googleonline2018.com » imitant le site officiel de Google Chrome.

Un utilisateur lambda n’y verrait que du feu et téléchargerait le fichier d’installation « ChromeSetup » proposé sur le site. Il ne s’agit évidemment pas de l’installeur de Chrome. Une petite vérification dans les propriétés du fichier révèle qu’il est signé par une société tierce, nommée Alpha Criteria. Cette dernière n’est pas une filiale de Google.

Le site Howtogeek a mené sa petite enquête et a révélé que le site frauduleux avait été identifié en tant que site trompeur par Google Chrome, mais qu’il n’était pas signalé comme tel dans Microsoft Edge et Bing.

Comment est-ce possible ?

Le premier résultat, qui est en réalité une annonce publicitaire, n’aurait pas été correctement vérifié par Bing. Pourtant, Bleeping Computer, un site spécialisé dans la cybersécurité avait déjà signalé cette publicité frauduleuse en avril dernier.

Microsoft a fait savoir par le biais d’un porte-parole, que l’annonce en question avait été supprimée de Bing et que le compte ayant servi à sa publication avait été banni.  Cependant, Microsoft n’a fourni aucune explication sur la raison pour laquelle l’adresse URL sous le résultat s’affichait en tant que “www.google.com”. Il est fort probable que cette méthode soit réutilisée.

Télécharger Chrome : quelles précautions prendre ?

Pour éviter ce genre de tracas, il n’y a pas de remède miracle. Nous vous recommandons de vérifier régulièrement l’URL des sites que vous visitez.

Lorsque vous avez un doute sur un fichier téléchargé, soumettez-le à votre logiciel antivirus. Si vous n’en avez pas, rendez-vous sur le site VirusTotal pour évaluer sa dangerosité.

Enfin, si vous cherchez la dernière version de Chrome, vous pouvez la récupérer sur le site officiel « www.google.com/chrome » où un assistant de téléchargement vous sera proposé. Vous pouvez également télécharger directement l’installeur officiel de Chrome sur Logitheque.com.

Source : Forbes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet