Test antivirus : Norton Security Deluxe

Publié le

Après avoir surpris tout le monde l’année dernière en annonçant la mort des (son) antivirus, Symantec a décidé de surfer sur une nouvelle vague cette année en déclinant sa solution de sécurité Norton Security en trois versions différentes : Norton Security Standard, Norton Security Deluxe et Norton Security Premium. Une nouvelle gamme 2016 qui change de nom et qui s’enrichie par la même occasion d’un nouveau produit, compatible comme tous les autres avec les PC, les Mac, les tablettes et les smartphones. Mais comment expliquer alors la différence de prix entre ces trois solutions ? Et bien le nombre d’options avancées comprises dans ces derniers. Pour notre comparatif antivirus, nous avons choisi de tester la version intermédiaire, soit Norton Security Deluxe. Alors que cache vraiment ce nouveau patronyme ? Réponse dans cet article.

Deuxième de la gamme 2016, Norton Security Deluxe nous a séduits dès le départ. Facile et rapide à installer, il n’a nécessité aucun redémarrage de notre ordinateur fonctionnant sous Windows 10. Tellement rapide que le logiciel ne nous a pas proposé de mettre à jour la base de données, que nous avons dû configurer manuellement avant de commencer l’analyse du PC. Une petite tâche fastidieuse qui en a entraîné une autre : la création d’un compte Norton. Devenue habituelle chez les éditeurs sécurité, cette étape n’en reste pas moins rébarbative pour les utilisateurs. Malgré cela, en quelques minutes seulement, le logiciel a été opérationnel, nous avons ainsi pu commencer notre exploration, qui pour le coup s’est révélée plutôt fructueuse.

installation-norton-security-deluxe-2016

Installation Norton Security Deluxe 2016

Première nouveauté de la dernière version de Norton Security, son interface. Symantec a en effet abandonné le jaune flashi pour le vert, qui pour le coup offre un côté plus sobre à l’interface, ce qui est vraiment très appréciable quand on est utilisateur de ce produit. Question ergonomie en revanche, peu de choses ont changé. Les onglets reste globalement les mêmes. Les fonctionnalités à portée de main offrent une navigation assez fluide. Le logiciel joue toujours la carte de la discrétion, et permet ainsi de travailler tout en étant protégé (sans subir le moindre ralentissement du système).

interface-norton-security-deluxe

Nouvelle interface Norton

Pas besoin de s’y connaître en sécurité pour utiliser Norton Security Deluxe. Par défaut la suite de sécurité propose l’activation de multiples outils tels que le pare-feu, la protection SONAR, ou encore l’antispam. Néanmoins, si vous aimez bidouiller les logiciels, il est toujours possible d’effectuer ses propres paramétrages. Pour cela, il suffit de se rendre dans Sécurité, Avancé, et de choisir ses préférences de sécurité en jouant avec les différents interrupteurs mis à disposition. Une simplicité d’utilisation qui nécessite de prendre quelques précautions. En effet, pour ne pas mettre son ordinateur et ses données en danger, mieux vaut être sûr de savoir ce que vous faites, et de ne pas désactiver une fonctionnalité qui pourrait compromettre la sécurité de votre ordinateur.

paramètres-antivirus-norton-security-deluxe

Paramétrage de l’antivirus simple comme bonjour !

Concernant l’analyse antivirus, celle-ci s’est déroulée sans embûche. Pour tester l’efficacité du moteur de détection de Norton Security Deluxe, nous avons commencé par une analyse complète de l’ordinateur qui finalement n’a pas prise plus de temps que ça ! De légères menaces ont été retrouvées puis mise en quarantaine. D’ailleurs, si vous utilisez Norton comme nous, vous risquez de mettre un certain temps avant de trouver la fameuse « Zone de quarantaine ». Extrêmement bien cachée, elle nécessite quelques manipulations pour y accéder. Pour info, cliquez sur Historique de Sécurité, et dans le menu déroulant sélectionnez Zone de Quarantaine. Vous pourrez ainsi voir toutes les menaces les unes après les autres, les restaurer ou les supprimer suivant leur niveau de dangerosité.

analyse-ordinateur-norton-security-deluxe

 

Analyse complète de l’ordinateur

Suite à la première détection antivirus, nous avons décidé de tester l’analyse personnalisée via une clé USB vérolée. Et là en quelques minutes seulement, l’antivirus a détecté la plupart des menaces présentes sur cette dernière. Seul petit hic tout de même, l’impossibilité de savoir le nombre exacte de menaces détectées. En effet, une fois l’analyse terminée tout disparaît. Il faut allez dans la zone de quarantaine une fois de plus pour retrouver les fichiers en question. Mais là pas de total, juste un nombre de pages. Pas très pratique en soit.

zone-quarantaine-norton-security-deluxe

Zone de quarantaine bien chargée

Pour terminer le test de Norton Security Deluxe 2016, nous avons mis sur le banc d’essai le contrôle parental de Norton. Malheureusement, après une détection antivirus plus que concluante, la déception s’est fait sentir. Tout d’abord aucun contrôle parental digne de ce nom n’est inclus directement dans la solution de sécurité de Symantec. Pour pouvoir profiter de cette option, il est nécessaire de télécharger en supplément de la suite de sécurité le module Norton Family (le fameux contrôle parental). Un téléchargement qui se fait via le compte Norton de l’utilisateur, et qui demande un redémarrage de l’ordinateur. Rien que ça !

installation-norton-family

Installation de Norton Family, le contrôle parental de Symantec

Mais le manque d’intuitivité de s’arrête pas là. En effet, après avoir passé une bonne demi-heure à installer le contrôle parental, redémarrer l’ordinateur, et paramétrer le compte de l’enfant protégé, nous n’avons pas pu tester l’efficacité de ce dernier. Pourquoi ? Tout simplement parce que la connexion au serveur Norton n’a jamais pu s’effectuer, puisque notre compte n’a pas été reconnu comme tel (alors que c’était bien le bon, le logiciel l’ayant bien identifié sur l’image ci-dessous). Un vrai bug donc plutôt embarrassant qui nous a fait finir ce test sur une note un peu amère. Dommage !

probleme-norton-family

Bug !

Conclusion

Efficace, ça il n’y a aucun doute. Norton Security Deluxe 2016 surprend par ses performances de détection et de neutralisation. Les fichiers dangereux sont bloqués automatiquement, et en toute discrétion. En revanche, on ne peut pas vraiment parler de grandes nouveautés, au-delà du minuscule relooking de l’interface. Effectivement, les anciens clients ne seront globalement pas perturbés par cette nouvelle version, qui reprend objectivement parlant les grandes lignes de la version Security 2015. De plus, les quelques bugs que nous avons relevés ont un peu terni le tableau de Norton Security Deluxe qui pourrait sans doute grappiller encore quelques places dans le classement des meilleurs antivirus du marché, une fois ces derniers corrigés.

 

norton-security-deluxe
  

 

Comparatif antivirus 2016

 

Comparatif antivirus 2016 : Le tableau

Bitdefender Kaspersky Eset Norton GData Dr.Web Panda McAfee
Bitdefender Kaspersky Eset Norton GData Dr-Web Panda McAfee
Excellent Excellent Très bon Très bon Très bon Bon Bon Moyen
Lire le test > Lire le test > Lire le test > Lire le test > Lire le test > Lire le test > Lire le test > Lire le test >
Acheter > Acheter > Acheter > Acheter > Acheter > Acheter > Acheter > Acheter >
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Comments (2)

  • Ben Répondre

    Bizarre votre test de Norton Family puisque celui-ci n’est pas inclus dans la version Deluxe mais plutôt dans la Premium (10 appareils).

    Test donc non cohérent à la fin…

    17 octobre 2015 à 16 h 41 min
  • chemo Répondre

    L’antivirus semble OK (ni alerte, ni virus pour le moment) mais la CATASTROPHE est le service client.
    Pour moi qui suis directeur informatique d’une PME, c’est le SAV qui fait la différence.
    Et chez Norton c’est une catastrophe.
    D’abord le chat. On m’annonce 4 minutes d’attente.
    Dix minutes plus tard, on m’annonce 3 minutes d’attente.
    Encore 10 mn plus tard et j’ai enfin quelqu’un.
    Bref : j’ai attendu près de 25 minutes au lieu des 4 annoncées à ma connexion.

    Mon interlocuteur fait des fautes et ne comprend rien à mon problème et veut prendre la main sur mon poste, ce qui est inutile (voir mon pb ci dessous). On a donc affaire à un de ces innombrables centres d’appel au Maghreb, où les employés sont très gentils mais pas formés, à peine francophones, et s’en foutent royalement.
    Résultat simple : après notre année prise à l’essai sur 5 postes, on va très vite changer de fournisseur pour passer chez quelqu’un qui a un service client digne de ce nom.

    (J’avais un problème de licence assez basique (je change les noms des postes et je veux voir les noms remonter dans ma liste de licences).

    9 mai 2017 à 20 h 08 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet