Test antivirus : Panda Internet Security 2016

Publié le

Si vous nous suivez depuis quelques années, vous savez que Panda est loin d’être un élève modèle. On garde en mémoire la douloureuse expérience de Panda Internet Security 2014 qui avait été très difficile à tester en raison de nombreux bugs. Heureusement, la version 2015 corrigeait beaucoup de problèmes même si ce n’était pas suffisant pour que Panda se hisse au niveau des plus grands du secteur. C’est donc un véritable challenge pour l’antivirus espagnol qui doit nous confirmer les bonnes impressions de l’année dernière et nous convaincre à nouveau. Alors, est-ce que Panda Internet Security 2016 s’impose enfin comme une suite de sécurité indispensable ? Réponse dans notre test.

S’il y a une chose que l’on ne peut pas retirer à Panda Internet Security 2016, c’est son installation qui est des plus rapides. C’est l’avantage de tout miser sur le cloud : il n’y a finalement pas grand-chose à télécharger sur son ordinateur puisque tout se passe en ligne. L’antivirus est donc prêt très rapidement après avoir procédé à la création d’un compte. Celui-ci n’est pas obligatoire mais se révèle très utile si plusieurs de vos ordinateurs sont équipés d’une solution de sécurité de l’antivirus espagnol. Au passage, n’oubliez pas de décocher l’invitation à utiliser Yahoo comme moteur de recherche par défaut.

Panda Internet Security
Installation rapide !

L’interface de Panda Internet Security, qui n’avait pas beaucoup évolué ces dernières années, montre enfin quelques nouveautés d’ordre esthétique. L’antivirus abandonne le festival de couleurs et devient plus sobre et plus minimaliste. Les utilisateurs ne seront pas déstabilisés puisqu’ils retrouveront les tuiles qui leur permettent d’accéder aux différents outils. Le menu de l’antivirus est accessible de deux manières : soit vous allez d’un écran d’accueil à un autre, soit vous cliquer sur le bouton « démarrage » qui se trouve en haut à gauche et qui fait apparaître un menu déroulant. A noter que Panda a placé toutes les options nécessitant de passer à la version supérieure sur la dernière page d’accueil, histoire de ne pas nous innonder. On pense notamment à l’outil d’optimisation du PC qui n’est disponible que sur Panda Global Protection.

Panda Internet Security
L’interface de Panda Internet Security 2016, moins colorée que d’habitude

Ce qui est sûr, c’est que Panda n’est pas avare en paramètres. C’est bien simple, on peut pratiquement tout personnaliser mais l’antivirus sait être didactique et vous expliquer les dangers que vous évitez en activant telle ou telle option. C’est par exemple le cas de ce que Panda appelle le « contrôle des applications » qui est en fait une sorte d’amélioration du pare-feu et qui surveille non seulement les applications que vous téléchargez sur le Windows Store mais aussi les logiciels qui s’exécutent sur votre machine. En revanche, si les options sont nombreuses, elles ne parviendront sans doute pas à satisfaire les vrais technophiles qui cherchent des données un peu plus pointues. Panda Internet Security 2016 s’adresse avant tout aux particuliers et cela se sent.

Panda Internet Security
Les outils accessibles depuis les tuiles

Mais passons à ce qui nous intéresse le plus dans notre test et c’est la partie détection. Et là, notre avis est assez mitigé. Tout d’abord, nous avons constaté à plusieurs reprises que les analyses de Panda Internet Security 2016 sont longues, très longues. Nous avons d’ailleurs eu l’impression plusieurs fois que le logiciel avait tout bonnement planté alors que ce n’était pas le cas.

C’est en regardant plus attentivement dans la zone de quarantaine que nous avons vu que Panda détectait bel et bien les malwares présents et qu’il les neutralisait dans la foulée. On parle bien de neutralisation et non pas de suppression puisque c’est à l’utilisateur d’avoir le dernier mot… En revanche, les alertes visuelles étaient bien plus rares ce qui donnait l’impression que l’antivirus ne fonctionnait pas. Petit bémol tout de même pour Panda qui, par défaut, désactive l’analyse des dossiers compressés. Un petit tour dans les options s’impose pour le modifier.

Panda Internet Security
Panda en pleine analyse

Lors des analyses complètes, on sent que Panda est à la peine dès qu’il y a une trop forte concentration de virus. Pour information, notre échantillon contenait des vers, des chevaux de Troie ainsi que d’autres logiciels malveillants qui ont pour la grande majorité été effacés. Une deuxième analyse a permis de supprimer les résidus qui avaient échappés à la première vague. En somme, le comportement de l’antivirus est assez intrigant, voir déroutant surtout lorsqu’on le compare avec la concurrence.

Panda Internet Security
Une quarantaine bien remplie

Panda Internet Security propose un contrôle parental plutôt facile à configurer avec des catégories prédéfinies qui sont censées vous faciliter la vie. « Censées » car certains réglages sont assez originaux puisque le « filtre employés » permet par exemple de faire des recherches sur la thématique des sectes ou de l’éducation sexuelle. En dehors de ça, Panda se montre plutôt convaincant et bloque toutes les pages et images en rapport avec les thématiques sélectionnées. En revanche, l’antivirus ne fait pas dans la nuance. Les pages à vocation éducatives sont également bloquées dès que certains mots clés apparaissent. Une page de statistiques résume les sites web visités et permet d’avoir accès en un coup d’œil à la liste de celles qui ont été bloquées. A noter que la page de contrôle parental n’est pas protégée par un mot de passe : il faut impérativement en créer un pour l’accès au panneau de contrôle sous peine de voir vos enfants désactiver cette protection très facilement.

Panda Internet Security
Pas de jeux pour les enfants !

Parmi les autres fonctionnalités, Panda Internet Security 2016 propose aussi une option de protection des données ainsi qu’un module pour sécuriser votre réseau Wi-Fi qui vous avertit dès qu’une nouvelle connexion est détectée. On retrouve également un clavier virtuel plutôt bien pensé en cas d’attaque de keylogger. Le pare-feu répond également présent et s’est montré efficace. Il est assez aisé d’ajouter des logiciels en liste blanche ou noire selon ses choix. En somme, les à-côtés de l’antivirus sont à la hauteur de ce que l’on attend d’une version Internet Security.

Panda Internet Security
Le clavier virtuel

Conclusion :

Panda Internet Security 2016 nous propose un produit juste bon, sans être excellent. Si la sobriété de son interface nous a séduits tout comme l’ergonomie du logiciel, les résultats de l’antivirus laissent une impression en demi-teinte. Ce qui est étrange avec Panda Internet Security 2016, c’est cette impression de ne pas être vraiment protégé puisque le logiciel passe sous silence ses actions. Alors certes, certains utilisateurs apprécieront ce comportement au quotidien puisque l’antivirus se montre très discret, même au niveau de ses besoins en ressources. Du côté des outils annexes, Panda Internet Security 2016 est convaincant tant au niveau du contrôle parental que du pare-feu même si certaines incohérences peuvent apparaître.

 

Panda Internet Security

 

Comparatif antivirus 2016

 

Comparatif antivirus 2016 : Le tableau

Bitdefender Kaspersky Eset Norton GData Dr.Web Panda McAfee
Bitdefender Kaspersky Eset Norton GData Dr-Web Panda McAfee
Excellent Excellent Très bon Très bon Très bon Bon Bon Moyen
Lire le test > Lire le test > Lire le test > Lire le test > Lire le test > Lire le test > Lire le test > Lire le test >
Acheter > Acheter > Acheter > Acheter > Acheter > Acheter > Acheter > Acheter >
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Comment (1)

  • struyve Répondre

    Depuis plus de dix ans chez PANDA, je viens d’en reprendre pour trois ans mais c’est la dernière fois. Que des problèmes

    9 novembre 2015 à 6 h 20 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet