Test de My Webspot : le réseau Wi-Fi de poche pour voyageurs

Publié le

Les relations entre les voyageurs et le roaming n’ont pas toujours été au beau fixe. Malgré les efforts de l’Union Européenne pour mettre fin aux frais d’itinérance, les opérateurs sont réticents. Il faut dire que cela serait un sérieux manque à gagner pour eux quand on voit le tarif du Giga de données à l’étranger. Et même si certains opérateurs proposent des options à activer avant de partir, celles-ci sont souvent chères et assez restrictives pour les voyageurs. C’est avec cette idée en tête que My Webspot est arrivé sur le marché. En effet, ce petit appareil se vante d’être ni plus ni moins qu’un réseau Wi-Fi portable utilisable n’importe où dans le monde. Nous l’avons testé pour vous.

Qu’est ce que My Webspot ?

My Webspot est un petit boitier que vous pouvez commander sur un site internet dédié. Il suffit de renseigner votre pays de vacances, vos dates et votre adresse postale pour envoyer une demande. Quelques jours avant le départ, vous allez recevoir une boite metallique estampillée My Webspot. Celle-ci contient le petit appareil My Webspot, un câble USB court, un adaptateur secteur et une notice.

My Webspot

Le petit boitier, justement, est un routeur de la marque Huawei. Il dispose d’un bouton « on/off » et d’un écran qui affiche les informations principales : nom du réseau auquel on est connecté, niveau de la batterie et les informations pour se connecter au réseau Wi-Fi qu’il propose.

My Webspot

Concrètement, My Webspot permet de connecter jusqu’à 10 appareils en même temps et offre une connexion internet illimitée (mais bridée au-delà d’une certaine consommation de données).

Un appareil prêt à l’emploi

C’est donc en conditions réelles que nous avons testé My Webspot, lors d’un périple dans plusieurs pays d’Europe. Une fois arrivé à destination, il nous a suffit de sortir le petit boitier, et de maintenir trois secondes le bouton d’allumage pour voir le logo de la marque apparaître à l’écran.

Il ne faut que quelques dizaines de secondes pour que My Webspot soit opérationnel. Cela est clairement signalé sur l’écran avec l’affichage du nom du réseau auquel il est connecté. Il ne reste plus qu’à connecter votre smartphone ou votre tablette au réseau Wi-Fi créé par l’appareil. Pour cela, il faut procéder comme avec n’importe quel autre réseau Wi-Fi. Les informations de connexion sont d’ailleurs affichées sur l’écran mais sur aussi sur une étiquette collée au dos de l’appareil.

My Webspot

My Webspot à l’usage

La connexion d’un appareil au boutier My Webspot est très rapide et ne nous a jamais fait défaut. C’est d’ailleurs très pratique puisque vous n’avez à saisir les identifiants qu’une seule fois et votre smartphone ou tablette se reconnecte automatiquement, comme avec n’importe quel réseau Wi-Fi.

Niveau connexion, nous avons la plupart du temps bénéficié d’une connexion 4G (c’est indiqué sur l’appareil) avec, dans le pire des cas, une connexion 3G+. C’est amplement suffisant pour consulter ses mails ou les réseaux sociaux. Pas de coupures de réseau à signaler même lorsque nous avons utilisé l’appareil sur la route. Nous avons également apprécié la petite taille du boitier qui se glisse facilement dans une poche ou dans un sac.

Niveau autonomie, le site officiel annonce 8 heures d’utilisation et recommande un rechargement chaque nuit. De notre côté, l’appareil a su tenir tout le week-end avec une utilisation modérée et en l’éteignant à chaque fois que nous n’en avions pas besoin.

My Webspot

Et le prix dans tout ça ?

Pour utiliser My Webspot, vous devez passer par le site internet officiel pour en obtenir un exemplaire.  A ce titre, vous louez ses services pour une durée déterminée avant de le renvoyer par courrier. 3 offres sont actuellement proposées :

     -L’offre France pour 7.90€ par jour avec une connexion illimitée en 4G.

     -L’offre Europe (celle que nous avons testée) pour 9.90€ par jour avec 2 Go de données en 4G puis une connexion illimitée en bas débit

     -L’offre Monde pour 9.90€ par jour avec 350 Mo de données en 3G puis une connexion illimitée en bas débit

A noter que les tarifs sont dégressifs en fonction de la durée de votre abonnement.

Une fois que vous avez utilisé votre appareil, il vous suffit de le renvoyer en utilisant l’enveloppe affranchie qui est fournie.

Conclusion :

My Webspot est un petit appareil discret mais très utile pour ceux qui ne peuvent pas se passer d’internet à l’étranger. Avoir son propre réseau Wi-Fi à partager avec ses proches est un véritable plus surtout qu’il est possible d’en bénéficier sur plusieurs appareils : smartphones, tablettes ou ordinateurs. Niveau tarif, My Webspot se révèlera surtout intéressant si vous partez au bout du monde, là où le prix du mégaoctet flambe le plus. Reste à savoir comment évoluera le service lorsque les frais de roaming auront disparu en Europe mais My Webspot reste une alternative très intéressante par rapport à ce que proposent les opérateurs.

Comment (1)

  • Thérèse Lecours Répondre

    Merci pour cet article.
    Y-a-t-il d’autres frais que 9.90 euros pour l’Italie?
    Y-a-t-il un danger de dépasser et d’être facturé?
    Merci
    tlecours@gmail.com

    6 juin 2017 à 19:12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet