Test de Zoom : un outil de visioconférence efficace mais maladroit ?

Publié le

Alors qu’il vivait dans l’ombre de plusieurs solutions concurrentes de visioconférence comme Teams, Zoom a subitement été mis sur le devant de la scène lorsque les entreprises ont rapidement eu besoin de mettre en place des outils de télétravail. Et pourtant, Zoom existe depuis plusieurs années et propose des outils dans beaucoup de domaines pour faciliter la vie en entreprise : réunions, gestion des salles de travail, création de webinaires… Une solution complète qui méritait évidemment que l’on s’y attarde dans l’élaboration de notre comparatif des logiciels de visioconférence. Avec une offre gratuite qui s’annonce plutôt généreuse, voyons ce que l’on peut faire avec le logiciel Zoom.

Cet article fait partie de notre comparatif de logiciels de visioconférence. Lisez la conclusion de ces tests et nos avis sur les autres produits du même genre.


Qu’est-ce que Zoom ?

Zoom est en réalité le nom de l’entreprise qui édite les outils de la marque Zoom. Comme nous le disions en introduction, plusieurs services sont proposés : un gestionnaire de salles de conférences (Zoom Rooms), un système téléphonique dans le cloud (Zoom Phone), un outil pour réaliser des webinaires (Zoom Webinars) et surtout, l’outil qui va nous intéresser ici : Zoom Réunions, pour faire des réunions en ligne.

Zoom présente son service comme “une solution simplifiée de visioconférence et de messagerie peu importe l’appareil”. Zoom Réunions permet de créer des réunions en entreprises, de discuter par écrit, en audio ou en vidéo, de faire du partage d’écran et bien plus encore.

Dans la suite de cet article, nous utiliserons le nom “Zoom” pour nous référer à cet outil de visioconférence en lieu et place de “Zoom Réunions”.


Quelles plateformes pour utiliser Zoom ?

La première chose qu’il est conseillé de faire, c’est d’aller sur le site de Zoom pour se créer un compte gratuit. Un compte est obligatoire pour créer des réunions mais pas nécessairement pour y participer.

L’étape est rapide : il suffit de renseigner une adresse mail puis de valider l’inscription via le lien que vous recevez dans votre boite mail. En quelques minutes, le compte utilisateur est créé et il est possible de découvrir le service sans attendre.

Au moment de télécharger l’installeur de Zoom, nous ne sommes pas déçus : le service est disponible sur de nombreuses plateformes : Windows, Mac, mobile ou encore comme extension de navigateur (pour Chrome et Firefox). C’est suffisamment varié pour que chaque collaborateur y trouve son compte. Une version web est également disponible, mais elle ne nous a servi qu’à programmer des réunions. Il nous a été impossible d’accéder à un meeting via Firefox ou Safari. Des modules tiers pour communiquer avec d’autres services (comme Skype Entreprise ou Outlook) sont également proposés.


Premier lancement de Zoom

L’un des grands avantages de Zoom est que le service est particulièrement facile d’utilisation. Au lancement du logiciel, vous avez deux options : rejoindre une réunion existante ou vous connecter pour pouvoir créer votre propre réunion.

L’interface de Zoom est très aérée et elle se compose de 3 parties : en haut, une barre de menus permet d’accéder au chat, à la liste des contacts, à vos prochaines réunions et de revenir à l’accueil. Sur la partie gauche de l’interface, quatre boutons permettent de :

  • démarrer une nouvelle réunion
  • rejoindre une réunion en cours
  • programmer une nouvelle réunion
  • partager votre écran (et le son) de votre ordinateur
Zoom

Sur la partie droite, on retrouve un pense-bête avec l’heure ainsi que la liste des prochaines réunions.

Au niveau de l’interface, Zoom a choisit de proposer des outils assez sobres. S’ils restent plutôt intuitifs, le logiciel reste assez éloigné de ce que proposent ses concurrents et on pourrait lui reprocher une esthétique pas assez professionnelle.


Créer une réunion avec Zoom

Créer sa première réunion avec Zoom est très simple : il suffit de cliquer sur “nouvelle réunion” pour débuter le processus. Un menu permet de tester son micro et sa caméra avant de démarrer. Une fois que tout fonctionne, votre caméra et votre micro vont s’allumer : pour l’instant vous êtes seul dans votre réunion.

Là, l’interface que Zoom propose est différente. Le menu avec tous les boutons est dans la partie basse de la fenêtre. A gauche, vous avez les boutons qui permettent d’arrêter votre micro ou d’éteindre votre webcam. Au milieu, on retrouve les raccourcis pour :

  • inviter des participants
  • voir la liste des participants
  • partager son écran
  • lancer la discussion écrite
  • enregistrer son écran
  • partager des réactions

Enfin, le bouton qui se situe en bas à droite permet de mettre fin à la réunion.

Pour connaître en détails la marche à suivre pour préparer une réunion en visioconférence avec Zoom, n’hésitez à consulter notre article dédié.

Pour faire une réunion avec votre équipe, plusieurs options sont proposées :

  • vous pouvez partager le lien de la réunion par mail avec vos contacts : ils recevront une URL qui leur permettra d’arriver directement dans le meeting que vous aurez créé. Le mail contiendra également l’identifiant de la réunion ainsi que le mot de passe pour y accéder.
  • vous pouvez copier-coller le lien de la réunion dans votre service de messagerie instantanée habituel pour que vos collaborateurs puissent vous rejoindre.

En tant qu’hôte de réunion, vous pouvez facilement rendre muets tous les participants, verrouiller la réunion ou encore autoriser vos collaborateurs à partager leur écran.

Si Zoom fonctionne déjà bien en audio, il s’en sort aussi très bien en vidéo. Il est possible d’activer une option permettant à la personne qui parle d’être mise en avant dans l’interface du logiciel pour faciliter la communication.

Du côté des options, Zoom permet d‘utiliser un fond animé pour remplacer l’arrière-plan d’une vidéo (sous réserve que votre ordinateur soit suffisamment puissant ou que vous ayez un fond vert), de vérifier l’impact du logiciel sur le système ou encore de gérer le comportement du programme lorsque vous êtes en mode plein écran. On peut regretter l’absence d’une option permettant simplement de flouter l’arrière-plan de l’utilisateur comme c’est le cas chez certains concurrents : l’utilisation des fonds animés étant un peu trop bariolés pour coller à un environnement professionnel.

Zoom

La fenêtre de planification de réunion de Zoom propose des options succinctes mais suffisantes. On peut choisir la date et l’heure, ajouter un mot de passe pour accéder à la réunion, sélectionner le type de meeting (audio, vidéo…) et le choix du calendrier sur lequel l’enregistrer (Outlook, Google Agenda…). Quelques options avancées sont proposées : l’ajout d’une salle d’attente, l’enregistrement automatique de la réunion… Encore une fois, c’est très simple d’utilisation.

Zoom

Un outil de partage d’écran bien pensé

Il est parfois nécessaire de partager son écran avec ses collaborateurs pour pouvoir leur montrer un document ou une présentation. Sur ce point, Zoom s’en sort très bien. Lorsque vous cliquez sur le bouton dédié, vous avez un aperçu de chaque page ouverte sur votre ordinateur : navigateur, programme… Vous pouvez évidemment partager un écran entier si vous le souhaitez ou sélectionner précisément que logiciel vous allez afficher sur l’écran de vos collaborateurs.

Zoom

Un tableau blanc est également disponible pour brainstormer en équipe. Ce dernier est riche en outils : qu’il s’agisse de tracer des lignes, d’ajouter du texte, de placer des marqueurs ou d’effacer quelque chose, tout est accessible grâce à une barre d’outils complète. Si besoin, l’hôte peut également donner la main à l’un des participants mais ce dernier ne peut pas modifier le tableau blanc, simplement pointer certains éléments. Dommage !

Zoom tableau blanc

Zoom permet aussi à plusieurs personnes de partager leur écran (si l’hôte l’autorise dans les options). Dans nos tests, le partage de plusieurs écrans n’était pas fonctionnel : chaque ordinateur ne voyait que ce qu’il partageait sans moyen de voir également l’écran de l’autre collaborateur.

En cas de besoin, l’hôte peut lancer l’enregistrement vidéo de la réunion : ce dernier est alors stocké sur son ordinateur. Un collaborateur autre que l’hôte ne peut enregistrer la réunion que si ce dernier le permet.


Un mode chat textuel qui propose juste ce qu’il faut

Zoom n’est pas spécialisé dans la discussion textuelle. Ce n’est d’ailleurs pas ce que l’on recherche quand on se sert de ce programme. Heureusement, on trouve tout de même quelques fonctionnalités qui se révèlent utiles. Tout d’abord, Zoom met à disposition de chaque utilisateur un espace privé où il peut noter ses idées, ajouter des captures d’écran ou épingler des fichiers.

Il est évidemment possible de créer des salles thématiques : par équipe, par projet, par service… Chaque utilisateur peut ensuite s’y ajouter et commencer à échanger avec ses collègues. Pour retrouver des échanges importants, il est possible de leur ajouter une étoile : il sont alors regroupés dans le menu “mes fichiers”.

A savoir que, par défaut, les émoticônes ne sont pas chargés automatiquement lorsque vous installez Zoom. Il est nécessaire de les télécharger lorsque vous ouvrez pour la première fois le menu dédié. La fenêtre de discussion offre aussi un raccourci vers le marketplace de Zoom où il est possible d’intégrer de nombreux services tiers au sein du module de conversation : Twitter, Trello, Evernote, Gitlab… Ces modules permettent d’interagir avec ces mêmes services directement depuis l’interface de Zoom.

Enfin, si vous avez besoin de partager un fichier, c’est possible avec Zoom : que le document soit stocké sur votre ordinateur, mais aussi sur des services cloud : Google Drive, Box, Dropbox et OneDrive.


Et Zoom sur mobile ?

Nous avons téléchargé l’application Zoom pour iOS. Rejoindre une réunion en cours a été très simple : il suffit d’avoir l’ID de la réunion et le mot de passe associé. On peut évidemment voir les autres participants en vidéo, activer la caméra de son téléphone, mais aussi faire du partage d’écran ou discuter à l’écrit. L’interface est assez sobre, mais suffisante pour un usage en mobilité.

Zoom iOS

Et la confidentialité des données dans tout ça ?

Récemment, Zoom s’est fait attaquer à plusieurs reprises au sujet de sa vision de la sécurité. Par exemple, si le service parle d’un chiffrement de bout en bout pour les échanges audio et vidéo, le site The Intercept a remarqué que ce n’était pas tout à fait vrai. En réalité, le données peuvent tout de même être visionnées par le service lui-même.

Aussi, nous avions relayé plusieurs informations disant que des hackers pirataient des réunions Zoom pour y diffuser du contenu pornographique ou encore que l’application Zoom pour iOS envoyait des informations à Facebook.

Tous ces éléments mis bout à bout laissent penser que Zoom est victime de son succès et que l’entreprise n’était pas prête à être mise sur le devant de la scène. Maintenant que les utilisateurs s’y intéressent, les failles du service sont également mises en avant et montrent que Zoom doit encore faire des efforts pour être exemplaire au niveau de sa sécurité.


Qu’en est-il de l’offre gratuite de Zoom ?

Comme nous l’avons déjà évoqué, Zoom a l’avantage de proposer une formule gratuite généreuse qui permet de tester convenablement le service. Ainsi, l’inscription est évidemment gratuite et il est possible de faire des réunions ou des visioconférences jusqu’à 100 participants (pas nécessairement 100 personnes qui ont un compte Zoom). Les réunions de 3 personnes ou plus sont limitées à 40 minutes par réunion, mais vous pouvez ensuite en recréer une dans la foulée.

En visioconférence, vous pouvez avoir jusqu’à 25 flux vidéos en même temps, faire du partage d’écran à plusieurs, participer à partir des extensions pour navigateurs ou encore enregistrer la visioconférence. On retrouve aussi des outils pour travailler ensemble comme le tableau blanc ou le partage de fichiers entre utilisateurs.

Les offres payantes peuvent s’avérer utiles pour faire sauter la limite de temps des réunions, avoir un numéro personnel pour faire des meetings ou encore obtenir 1 Go de stockage en ligne pour y garder les enregistrements des réunions.


Zoom
3.5 / 5 Reviewer
On aime
  • Simple d'utilisation
  • Version gratuite généreuse
  • Création de réunions en quelques clics
  • Des outils collaboratifs
  • Disponible sur de nombreuses plateformes
  • On aime moins
  • Manque de modernité dans l'interface
  • Partage d'écran perfectible
  • Des lacunes en sécurité
  • En résumé

    On comprend pourquoi Zoom a tellement de succès quand il s'agit de trouver, dans l'urgence, un outil de visioconférence pour faire du télétravail. Simple d'utilisation et très complet dans sa version gratuite, le logiciel a de nombreuses qualités : on peut créer une réunion en quelques secondes, les participants ne sont pas obligés d'avoir un compte Zoom, le module de discussion permet aussi de partager et de stocker des fichiers... Bref, c'est un bon outil pour collaborer à distance.

    On peut tout de même avoir quelques craintes sur Zoom au niveau sécurité. Le service n'est pas exemplaire et quelques améliorations sont nécessaires pour tranquilliser les utilisateurs. De plus, l'interface est assez éloignée des standards visuels que l'on attend de ce type de logiciel, pensé avant tout pour un public professionnel.

    Mais est-ce que ces défauts sont suffisants pour vous décourager d'utiliser Zoom ? Si l'on se concentre uniquement sur les fonctionnalités et les possibilités qu'il offre, Zoom est un service efficace et gratuit qui devrait rendre de nombreux services en entreprise en en dehors.

    Note

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Autres articles sur le même sujet