Test du realme 7i : L’entrée de gamme basique mais endurant

Publié le

Contrairement à OnePlus, qui est elle aussi une filiale de BBK Electronics, realme ne se concentre pas uniquement sur le marché des smartphones milieu de gamme et haut de gamme. Le constructeur s’attaque à tous les segments en proposant des appareils calibrés pour tous les usages témoignant généralement d’un bon rapport qualité-prix. Est-ce aussi le cas du realme 7i connu également sous le nom de realme Narzo 20 à l’international ? C’est ce que nous allons voir dans notre test complet.

Sommaire 

  1. Nos premières impressions 
  2. Que vaut le realme 7i au quotidien ? 
  3. Photo et vidéo 
  4. Performances et autonomie 
  5. Audio et réseau 
  6. Notre avis sur le realme 7i
  7. Où acheter le realme 7i au meilleur prix ? 
  8. Fiche Technique du realme 7i

Nos premières impressions

Il y a quelques mois, nous avions testé le realme 7 Pro, le porte étendard du nouveau line-up de la marque.

C’est au tour du realme 7i de passer entre nos mains.

L’appareil est livré comme son grand frère dans une petite boîte jaune très sobre.

Stylé mais costaud

Ce qui saute aux yeux, c’est le soin porté à son dos en plastique et aux motifs en V légèrement en relief avec des reflets clairs et foncés. Le dos n’est pas du tout sensible aux marques de doigts et on découvre également un capteur d’empreintes digitales. Sur la face avant, on relève un appareil photo frontal au niveau d’une encoche en forme de goutte d’eau.

L’écran HD+ bénéficie d’une de résolution 720×1060 pixels et occupe 88,7% de la face avant et mesure 6,5 pouces pour un ratio 20:9.

Le realme 7i est assez lourd (208 grammes) pour les dimensions suivantes 164,5 mm x 75,9 mm et 9,88 d’épaisseur ! Le smartphone est donc une belle petite brique aux finitions correctes, mais il y a une raison à cela. En effet, si l’appareil est aussi épais, c’est parce qu’il embarque une batterie avec une capacité de 6000 mAh, ce qui est plutôt énorme. Nous y reviendrons plus loin lorsque nous aborderons son autonomie.

Que trouve-t-on dans la boite du realme 7i ?

Le realme 7i est livré avec le strict minimum :

  • Un câble de recharge rapide USB-C 18W
  • un chargeur rapide 18W
  • Une épingle d’insertion/extraction pour la carte SIM (Nano)

Le realme 7i au quotidien

Comme le realme 7Pro, l’appareil est livré sous realme UI 1.0 basé sur Android 10. Le fabricant n’a pas encore précisé si l’appareil bénéficiera d’une mise à jour vers Android 11. A titre d’information, au moment de la rédaction de cet article, le déploiement d’Android 11 pour le realme 7 Pro commençait à peine.

realme UI : facile à prendre en main et efficace

realme UI 1.0 est une surcouche neutre et sobre. Légère elle propose une grille d’application et des utilitaires natifs bien pensés :

  • un gestionnaire de fichiers complet et intuitif
  • la barre latérale intelligente
  • le gestionnaire de téléphone

Au quotidien, realme se montre pratique. Grâce à son explorateur natif, vous retrouverez aisément tous vos fichiers rapidement. Un système de corbeille est d’ailleurs présent pour vous permettre de récupérer vos photos ou documents en cas de suppression par erreur.

La barre intelligente personnalisable vous permettra d’accéder rapidement à une sélection d’outils de votre choix sans avoir à passer par la grille d’applications. Ainsi, vous pouvez l’utiliser pour accéder à votre gestionnaire de fichiers, à l’enregistreur vidéo, à la calculatrice, etc.

Realme UI Realme 7i
Realme UI Realme 7i

En se rendant dans l’utilitaire “gestionnaire du téléphone”, l’utilisateur peut d’un coup d’œil repérer les éventuels problèmes de sécurité de son appareil.

Il ne s’agit d’un antivirus à proprement parler, mais l’outil est un moyen simple de repérer les applications qui demandent des autorisations excessives.

L’utilisateur lambda ne s’en préoccupera pas forcément, mais c’est tout de même un bon point, d’autant que l’application analyse rapidement le système et guide l’utilisateur sur d’éventuelles solutions d’optimisation.

Autres fonctionnalités clés

Le smartphone est équipé d’un lecteur d’empreintes placé au dos et non sous l’écran comme le realme 7 Pro et ses concurrents directs. Un choix qui permet au constructeur de rogner sur le prix final. Le capteur dorsal se montre efficace mais si vous avez de petites mains, son emplacement un peu trop haut vous demandera un temps d’adaptation. Quoi qu’il en soit, le téléphone est également compatible avec la reconnaissance faciale et vous pourrez facilement jongler entre cette fonctionnalité et le déverrouillage par empreinte.

D’ailleurs realme UI propose une fonctionnalité qui permet d’activer l’appareil photo frontal dès que l’on soulève le smartphone. Ainsi, pour déverrouiller le realme 7i avec votre visage, vous devez simplement le soulever devant vous et le tour est joué.

Gestes realme 7i

Le realme 7i supporte également les commandes gestuelles même lorsque l’écran est éteint.

Ainsi, vous pouvez lancer votre musique ou allumer la lampe torche en dessinant une forme sur votre écran.

Néanmoins, dans le cas de lampe torche, il n’est possible d’éteindre le flash qu’avec le bouton on-off de l’appareil.

realme a fait un choix pour le moins étonnant ne permettant pas d’éteindre le flash en dessinant une forme. Un choix bizarre, et c’est notre bémol.

Photo et vidéo

Le realme 7i est doté d’un module photo à trois capteurs au dos associés au flash :

  • Un capteur principal de 48 Mpx ouvrant à f/1.8
  • Un appareil photo grand-angle 119° de 8 Mpx ouvrant à f/2.3
  • Un objectif macro de 2Mpx

A l’avant, le realme 7i compte une caméra de 8 mégapixels. Au total, l’appareil compte 4 modules photo, mais sont-ils tous pertinents et utiles au quotidien ? Le realme 7i est-il un bon “photophone” ?

Une application photo facile à prendre en main

L’appareil photo du realme 7i est boosté par une intelligence artificielle. Ainsi, le smartphone reconnait automatiquement les scènes que vous cherchez à immortaliser en leur appliquant le bon traitement. Si vous prenez la photo d’un objet en gros plan, il passera en mode macro, si vous prenez quelqu’un en photo, il basculera en mode portrait, etc. A noter que vous pouvez désactiver cette intelligence artificielle si vous préférez faire vos propres réglages. D’ailleurs, un mode Expert est également présent et il vous donne la main sur l’ensemble des réglages de l’appareil photo.

Une caméra principale qui fait l’essentiel

La caméra principale de 48 Mégapixels utilise la technologie Quad Bayer de Sony qui consiste à créer des blocs de quatre pixels adjacents de même couleur. Si l’on s’affranchit du jargon technique, la technologie Quad Bayer permet simplement d’obtenir des images riches même en haute résolution. Dans les faits, le capteur du realme 7i s’en sort assez bien la journée, et encore plus si vous avez une bonne source lumineuse.

En basse luminosité, comme la plupart des appareils de son segment, le capteur principal peine à retranscrire les scènes. Les contours ne sont pas nets et les couleurs ternes : la balance des blancs n’est pas bonne. Le smartphone intègre néanmoins une fonctionnalité Boost Chromatique, qui peut vous venir en aide, mais n’espérez pas de résultats bluffants, surtout en intérieur. D’ailleurs, les différences sont à peine perceptibles. Elles le sont beaucoup plus lorsque vous activez le mode HDR.

Realme 7i Test Photo
Sans Boost Chromatique
Realme 7i test photo
Avec Boost Chromatique
Photo HDR sans Boost Chromatique
Photo HDR avec Boost Chromatique

A l’extérieur, le capteur principal permet d’obtenir des images plus riches lorsque l’on bascule dans le mode 48 mégapixels, mais il ne faut pas s’attendre à des paysages avec des détails ultra-nets.

Le capteur grand-angle s’en sort assez bien

Le capteur grand-angle est une bonne surprise même si les clichés sont un peu clairs par rapport au capteur principal. Ce capteur vous permettra d’obtenir de belles photos de paysage avec une correction de la distorsion de la lentille sur les bords assez bonne pour un appareil de cette gamme.

Le même mode portrait que le realme 7 Pro

L’appareil photo propose exactement les mêmes fonctionnalités pour son mode portrait que sur le realme 7Pro. Ainsi, vous pouvez ajuster en temps réel tout plein de paramètres grâce à l’intelligence artificielle. Ainsi, vous pouvez lisser votre visage, affiner votre menton et appliquer diverses retouches y compris la possibilité d’ajuster l’effet Bokeh.

En ce qui concerne les résultats, les images obtenues manquent clairement de piqué et le rendu des couleurs est assez fade en intérieur. Vous obtiendrez de plus beaux selfies avec une lumière naturelle suffisamment forte. L’effet Bokeh est plutôt réussi sur le realme 7i et les contours du visage et des cheveux sont bien délimités même sur l’appareil photo avant et même lorsque le sujet porte des lunettes.

Un mode Ultra-macro peu convaincant

La macro est un sujet épineux chez les constructeurs de smartphones, encore plus lorsqu’il s’agit d’appareils d’entrée de gamme. Malheureusement, le realme 7i n’y échappe pas. Avec seulement 2 mégapixels, n’espérez pas obtenir de belles photos même pour du gros plan.

Realme 7i fleurs
Capteur Macro
Macro Realme 7i
Capteur Macro

Les sujets sont néanmoins nets avec un forte saturation des couleurs. Le mode ultra-macro reste aussi la meilleure alternative au mode Expert pour les photos en close-up car l’appareil éprouve quelques difficultés sur la mise au point.

Realme 7i Close-up
Capteur Macro
Mise au point Capteur photo
Capteur principal

Le mode nuit

Pour ce qui est du mode nuit, là encore, il ne faut pas s’attendre à des performances de haut vol. L’appareil parvient tout de même à bien éclairer des scènes sombres mais le bruit numérique est bien présent notamment sur les zones les moins sombres. Les zones les plus sombres seront plus floues.

Mode Normal
Mode nuit

Un mode vidéo anecdotique

Le realme 7i propose une expérience très basique en ce qui concerne la vidéo. Le capteur n’est pas capable de filmer au-delà de 1080p en 60 i/s. D’ailleurs seuls trois modes de capture sont proposés :

  • 720p et 1080p en 30 i/s
  • 1080p en 60 i/s

Le traitement logiciel ne comprend pas de stabilisation de l’image. Par conséquent, si vous êtes en mouvement pendant que vous filmez, vous n’obtiendrez pas un bon rendu. Enfin, sachez que pouvez filmer en ralenti et en mode accéléré.

Performances et autonomie 

Notre appareil de test est équipé d’un processeur d’entrée de gamme MediaTek Helio G85 épaulé par 4 Go de RAM et 64 Go de stockage. Les tests de performances réalisés sur Antutu Benchmark et Geekbench révèlent que ce smartphone n’est pas un monstre de puissance, mais sa puce a l’avantage d’être optimisée pour le jeu.

A gauche Antutu, au milieu et à droite Geekbench

Nous avions quelques doutes sur sa capacité à faire tourner des jeux exigeants, mais ils ont été rapidement dissipés. Call Of Duty Mobile a été exécuté sans le moindre lag. Cependant, gardez en tête que vous ne pourrez pas pousser les graphismes au maximum. Vous devrez ainsi alors contenter d’un rendu en qualité faible ou moyenne, ce qui est déjà pas mal sur un smartphone d’entrée de gamme.

En ce qui concerne son autonomie, le realme 7i est un bon élève. Sa puce est peu énergivore et il dispose d’une batterie à très grande capacité de 6000 mAh. Ainsi, le téléphone tient allègrement 2 jours pour une utilisation basique (lecture de vidéo, réseaux sociaux, consultation de mail, jeu occasionnel). Selon son fabricant, la batterie tiendrait aisément 45 jours en mode veille, mais nous n’avons pas pu le vérifier. Seul bémol, la batterie prend énormément de temps à se recharger complètement (environ 3 bonnes heures sur notre modèle de test).

Chargeur du realme 7i

Son autre atout c’est qu’il est doté d’un système de recharge inversée. Ainsi, vous pouvez l’utiliser en tant que chargeur nomade pour recharger d’autres appareils comme un casque audio, ou un autre smartphone, à condition d’être équipé d’un câble OTG (On The Go) non livré avec l’appareil.

Audio et réseau 

Le realme 7i est dual-sim et compatible avec la 4G.

D’ailleurs, si vous recevez un appel alors que vous jouez, le processeur Helio G85 de l’appareil sera en mesure de différer votre appel sans impacter votre connexion.

En ce qui concerne la qualité des appels : rien à signaler, nous n’avons pas subi de perte de réseau et la qualité audio s’est révélée satisfaisante.

Le haut-parleur fournit un sont suffisamment puissant mais ce dernier est relativement aigu. Le bon point du realme 7i, c’est qu’il dispose d’un port audio Jack de 3,5 mm, ce qui est un luxe de nos jours.

Notre avis sur le realme 7i

[rwp_box id=”0″]

Où acheter le realme 7i au meilleur prix ?

Cdiscount

FNAC

Amazon

Fiche Technique du realme 7i

OSAndroid 10 – Realme UI 1.0
CPUMediaTek Helio G85
GPUMali G52 MC2
RAM 4 Go LPDDR4X
ROM64 Go
Compatible Carte SDOui, jusqu’à 256 Go
Bandes     2/3/4G:
GSM 850/900/1800/1900
WCDMA B1/B2/B4/B5/B8/
TD-LTE B38/B40/B41(2515-2675MHz)
LTE FDD B1/B2/B3/B4/B5/B7/B8/B20/B28
Wi-Fi2.4 GHz/ 5 GHz
BluetoothBluetooth 5.0
NFCNon
LocalisationGPS, GLONASS, BeiDou,
 Caméra arrièreTriple capteur 48 Mpx – ouverture f/1.8 + Objectif macro 2 Mpx – ouverture f/2.4 + caméra grand-angle 119 ° 8 Mpx – Ouverture f/2.3
Résolution vidéo 720p et 1080p à 30/60 fps  – Ralenti – mode accéléré
Zoom numérique 5X
 Caméra frontale8 Mpx – ouverture f/2.5 – Vidéo 720p et 1080p à 30 fps – Ralenti
MultimédiaAudio : MP3, AAC, AAC+, WMA, AMR-NB, AMR-WB, WAV, FLAC, APE, OGG, MID, M4A, IMY – Enregistrement audio  : WAV, AAC, AMR – Lecture vidéo : MKV, MOV, MP4, H.265(HEVC), AVI, WMV, TS, 3GP, FLV, WEBM/DAT/ HDR
Enregistrement vidéo : MP4  – Image : JPEG, PNG, BMP, GIF
Ecran 6,5 pouces – Résolution de 720×1600 pixels
Format  20:9
Batterie 6000 mAh – non amovible / Recharge rapide 18W
Ports USB 2.0, Type-C – Audio Jack 3,5 mm
Capteurs Capteur d’empreintes dorsal, Hall,  Accéléromètre, Proximité, Light Sensor
Matériau Plastique
Poids 208 grammes
Dimensions 164.5×75.9×9.8 mm
 Couleurs Glory Silver/Victory Blue
Sending
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet