Test du Wistiki Voilà : je ne perds plus mes clés !

Publié le

Wistiki ! Derrière ce nom amusant se cache un projet visant à aider les utilisateurs au quotidien et plus particulièrement les têtes en l’air. En effet, il est assez facile de perdre un objet mais plus difficile de le retrouver. C’est pour ça que trois frères, Hugo, Théo et Bruno Lussato ont travaillé sur le développement du Wistiki, premier du nom : un petit carré de plastique qui s’accrochait à vos objets du quotidien afin de les retrouver facilement grâce à son smartphone. Le Wistiki a été un véritable succès mais les fondateurs du produit ne comptaient pas s’arrêter en si bon chemin et ont cherché de l’aide pour concevoir sob successeur : le Wistiki Voilà, résultat d’une collaboration avec Monsieur Starck, rien que ça ! Je l’ai testé et je vous dis tout.

Un produit à l’aspect premium

En voulant proposer un successeur au Wistiki, premier du nom, l’idée était simple : il fallait arriver à un produit qui soit encore plus efficace, qui corrige les problèmes du prédécesseur et qui soit beau esthétiquement parlant. C’est pour cela que la marque s’est associée à Philippe Starck dans le but de séduire à nouveau les utilisateurs : le Wistiki doit être un objet de mode en plus d’être utile au quotidien.

Wistiki Voilà

Et si bien évidemment, esthétiquement parlant, tout est une question de goûts, le Wistiki Voilà a l’air plutôt solide avec sa coque entièrement métallisée. Seul l’embout de l’appareil est en verre afin de laisser passer les ondes. Plusieurs coloris sont proposés : jaune, orange, rose et bleu. En tout cas, le Wistiki Voilà respire la qualité et ne fait pas tâche sur un porte-clés.

Wistiki Voilà

L’appairage avec un smartphone

La première utilisation du Wistiki Voilà nécessite une liaison à un smartphone. Après le téléchargement de l’application Wistiki by Starck, disponible sur Android et iOS, il suffit de presser le bouton du Wistiki (sorte de renfoncement dans la coque) et de lancer une recherche Bluetooth depuis l’application. En quelques secondes, votre Wistiki est relié à votre smartphone. Petit bémol, le bouton du Wistiki (qui n’est pas un bouton) n’a pas de jeu et il est difficile de savoir si l’on a appuyé assez fort. Il nous a fallu plusieurs tentatives pour parvenir pour que le Wistiki sonne, signe que la connexion avait fonctionné.

Wistiki Wistiki Voilà Wistiki Voilà
Création de compte et configuration du Wistiki

Il convient de laisser votre Bluetooth activé en permanence pour que l’application puisse suivre votre Wistiki. Est-ce que cela a une incidence sur la batterie de votre téléphone ? Nous y reviendrons plus tard. En ce qui concerne l’application, sachez qu’il est nécessaire de se créer un compte pour pouvoir ensuite enregistrer ses Wistiki. En effet, il est possible d’en avoir plusieurs. J’ai rapidement ajouté mon Wistiki, choisi le petit logo en forme de clé (il en existe plusieurs en fonction de l’objet auquel vous le rattachez) et le tour est joué.

Les fonctionnalités du Wistiki

L’application propose une liste de vos objets avec un bouton qui permet de déclencher la sonnerie de votre Wistiki. Il s’agit d’une mélodie qui combine à la fois notes aigues et graves. Selon les concepteurs, cela permet à tout le monde de l’entendre puisque la mélodie brasse à la fois des notes aigues et graves. La sonnerie n’est ni trop forte ni trop faible pour une portée moyenne de 50 mètres.

Il est possible de partager un objet avec d’autres personnes afin que chacune d’entre elles soit en mesure de détecter le Wistiki via un système d’autorisations. Un moyen ingénieux pour les membres d’une famille par exemple. L’ensemble fonctionne bien, le Wistiki est facilement reconnu par le smartphone et je n’ai eu aucune coupure de connexion, chose qui avait été reprochée au premier Wistiki.

Wistiki Voilà Wistiki Voilà
Ecran de recherche de votre Wistiki

Si vous ne savez plus où est votre Wistiki, l’application enregistre les dernières coordonnées GPS de l’objet juste avant qu’il ne soit plus à portée. Il vous suffit alors de les consulter et de voir sa localisation sur la carte. Evidemment, cela ne fonctionne que si votre objet ne bouge pas sur la carte (si personne ne le trouve par exemple). Dans le cas contraire et si votre Wistiki n’est plus à l’endroit indiqué, il faudra déclarer l’objet comme perdu et c’est là que la communauté entre en jeu.

Wistiki Voilà Wistiki Voilà
A gauche : personnalisation de son Wistiki, à droite : interface en cas de trouvaille d’un Wistiki égaré

Lorsque vous avez l’application installée sur votre smartphone, celle-ci peut détecter un objet perdu. Ainsi, un autre utilisateur peut détecter votre Wistiki s’il passe à proximité et il peut ensuite prendre contact avec son propriétaire pour le prévenir que l’objet a été retrouvé. Grâce au Wistiki, vous pouvez aussi retrouver votre smartphone : une pression sur le bouton de l’appareil fera sonner votre téléphone et ce même s’il est en silencieux.

Passons maintenant à l’une de mes craintes : une application qui utilise constamment le bluetooth et la puce GPS en arrière-plan est normalement synonyme de gouffre à batterie. Et bien ici, ce n’est pas le cas, je n’ai ressenti aucun changement dans l’autonomie de mon téléphone (un iPhone 6 Plus). Mieux, l’application a été récemment mise à jour pour consommer encore moins de batterie. Il convient de nuancer en fonction des appareils, l’iPhone 6 Plus étant plutôt bien loti au niveau de la capacité de sa batterie.

Conclusion

Le Wistiki est un objet dont on arrive très facilement à oublier l’existence. Accroché à mes clés, je n’ai eu aucun problème à m’y adapter. N’étant pas tête en l’air, j’imagine donc qu’il puisse être très utile pour ceux qui posent leurs affaires n’importe où. Niveau conception, le Wistiki Voilà est à la fois élégant et résistant. Je reste plus sceptique sur le système de communauté pour retrouver un objet perdu : y’a-t-il suffisamment d’utilisateurs pour cela ? Surtout que cela implique également de laisser l’application fonctionner en arrière-plan, chose que tout le monde ne fera pas.

Niveau positionnement tarifaire, le Wistiki Voilà est proposé à 49.95€ sur le site internet de la marque. Il devrait arriver dans les grandes surfaces au moins de juin et il est également disponible chez Colette, la boutique parisienne.

Sending
User Review
0 (0 votes)

Comment (1)

  • Noël Laurenti Répondre

    Ou peut se le procuer au meilleur prix ?
    Combien coûte-il ?

    27 mai 2016 à 18 h 43 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet