Test: Iobit Advanced SystemCare 7 free

Publié le

Plutôt méconnu en france, quoi que déjà dans sa septième version, Advanced SystemCare 7 Free de Iobit est comme son nom l’indique gratuit, même si une version payante est proposée par son éditeur. Disons le tout de go, nous ne parlerons pas de toutes les fonctionnalités de ce logiciel, qui regroupe en plus de ces applications d’optimisation un antimalware et quelques modules de sécurité. Ce qui nous intéresse moins et puis nous nous sommes déjà penchés sur la question.

Iobit Advanced SystemCare 7 Free: L’optimisation New Wave

Lorsque nous avons lancé l’installation du logiciel, nous savions que l’interface n’allait pas nous décevoir, en bons fans des années 80 que nous sommes: Couleurs bleus-néon sur fond noir, icônes orange…ça flashe mais étrangement ce n’est pas si désagréable que ça. Bon, on a vite fait de minimiser le tableau de bord pour ne laisser que le widget…qui disparaitra aussi au bout d’un moment parce que cela ne sert pas à grand chose.

Question prise en main, nous avons été également surpris par le grand nombre d’options disponibles et leur accessibilité: une liste de module précochés s’affiche après la première analyse, celle qui détermine les problèmes à corriger. La réparation a duré en tout et pour tout quelques secondes. Pour un résultat que nous ne pouvons vérifier In Situ, pour la simple et bonne raison qu’il nous faudra passer par un logiciel de benchmark pour obtenir une évaluation des performances.

Etrangement, il aura fallu que nous nous rendions dans le menu avancé pour découvrir le gestionnaire de démarrage, pas du tout mis en avant dans la résolution de problèmes. Et pour cause, car il se contente de montrer les services qui se lancent au démarrage et proposer quelques options, comme retarder leur lancement. Nous avons appliqué les mêmes paramétres que pour SpeedUpMyPC 2014 et avons redémarré. Et obtenu un temps de 19s au total.

L’onglet Entretien, propose d’effacer des fichiers inutiles, des valeurs de registre, des raccourcis et propose un accélérateur Internet et un protecteur de la vie privée, en plus du défragmenteur de disque, du scan de disque, ainsi qu’un vérificateur de registre. Bout à bout, l’ensemble des réparations cochées nous a amené à une aventure malheureuse, qui n’est pas rare avec ce type de logiciel: Certains programmes ont perdus leurs mots de passe ou se sont avérés modifiés. Comme la restauration système de Windows, qui ne peut plus être modifiée…Un peu trop intrusif à notre goût, mais nous y reviendrons plus tard.

      Le résultat du test PassMark sans optimisation             Test avec le mode de travail activé

 

Les outils sont quant à eux très nombreux, à tel point qu’installer cette solution couvre l’essentiel des besoins de l’utilisateur: Nettoyage, optimisation, réparation, contrôle système…autant de liens vers des modules plus ou moins simples à comprendre et à utiliser. Si certains s’avérent utiles, d’autres sont superflus ou réservés à la version payante, comme l’accélérateur Internet et le réparateur Windows. Un utilisateur éclairé pourra passer son temps à fouiller les menus pour trouver son compte. Mais soyons clairs, si vous n’y connaissez rien de rien, vous laisserez le programme tout gérer pour vous, quitte à subir quelques modifications…

Et c’est là que nous tombons sur la fonctionnalité piège.

Par curiosité, nous avons activé comme proposé la protection de la page d’accueil. Grave erreur, puisque ce plug-in cache un Programme Indésirable, à savoir l’adware Spigot. Nos navigateurs ont donc reçu la visite d’une toolbar, de modules complémentaires et ont été modifiés, surotut au niveau des préférences. Autant dire que nous n’avons pas été enchanté, surtout que la protection de la page d’accueil empêche toute modification inverse! Il faudra désactiver cette fonction (elle ne se laisse pas faire!) pour pouvoir espérer changer de page d’accueil, mais rien ne permet de désinstaller ces invités indésirables…Moralité, la plupart des utilisateurs qui n’auront pas lu cet avertissement tomberont dans le panneau…

Conclusion

Dommage! Cela aurait pu être un logiciel d’exception que nous aurions recommandé sans réserve. Mais IObit Advanced System Care 7 nous a déçu avec son mode de protection de navigateur qui piège ses utilisateurs. Si un homme averti en vaut deux, vous saurez passer outre ce module sensé protéger le navigateur et qui fait exactement le contraire, pour profiter des outils du produit. Mais nous savons bien qu’au fond la plupart des utilisateurs vont se faire piéger.
Sorti de cela, les performances sont plutôt bonnes, les outils nombreux et le logiciel simple d’utilisation…pour les utilisateurs avertis.



 

Test Uniblue SpeedUpMyPC 2014

Test System Mechanic Free 12.5

Test TuneUp Utilities 2014

Comments (2)

  • mathu Répondre

    est-ce le même résultat pour la version 11?
    en effet ces produits Iobit sont attrayants . Peut-être ont -ils changé de cap avec la dernière version 11?

    7 février 2018 à 21:44
  • titus Répondre

    Bidon oui même pas capable de me prendre le virus que j’ai mis spécialement pour test ue passoire a frite je garde mon avg lol

    24 avril 2016 à 08:30

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet