Tout ce qu’il faut savoir sur Diablo Immortal

Publié le

Annoncé lors de la Blizzcon de 2018, Diablo Immortal aura fait grand bruit parmi les fans de la saga. Spin-off intéressant chez certains, véritable trahison pour d’autres, le titre de Blizzard semble aussi controversé qu’attendu. Date de sortie, prix à l’achat, spécificités, nous faisons aujourd’hui un petit tour d’horizon des informations déjà connues autour du jeu.

diablo immortal android

Nombreux et nombreuses furent celles et ceux déçu par l’annonce de Diablo Immortal. Et pour cause : depuis la sortie de Diablo III en 2012 et son extension “Reaper of Souls” en 2014, les fans de la saga n’ont pas grand chose à se mettre sous la dent. Pire encore : beaucoup se tournent vers la concurrence avec l’arrivée notamment de Lost Ark ou Path of Exile. Les créateurs de la série Diablo ont cependant tenu à rassurer les fans : Diablo IV est bel et bien en préparation.

Immortal semble donc être la parfaite occasion pour patienter en attendant le quatrième opus de la série démoniaque de Blizzard. Voici déjà tout ce que l’on sait à son propos :

Le jeu n’a pas de date de sortie prévue

Bien que le jeu ait été dévoilé il y a plusieurs mois, Blizzard ne s’exprime que très peu à son sujet. L’éditeur a cependant émis le souhait de le sortir en 2020. Toujours est-il que le rumeurs mentionnent la date d’octobre 2020, mais que rien n’a encore été annoncé officiellement. Les paris restent ouverts. Certes, le titre est un jeu mobile, mais il fera partie intégrante de la série.

Après une rumeur sur une éventuelle date de sortie au 25 Octobre 2019, suite à leak sur le site officiel de Diablo en Chine, rien n’est apparu sur les stores et la page de pré-enregistrement européenne n’a pas changé.

En revanche, la page Chinoise de pré-enregistrement de NetEase et celle pour accéder à la phase de Beta indiquent de nouvelles informations. Un compteur affichant près de 185 000 inscrits et potentiels testeurs du jeu illustre une page (le Kane’s Corner) indiquant  que des récompenses spéciales vont gratifier quelques heureux élus après le test. Seuls les possesseurs d’un numéro de téléphone chinois pourront cependant y participer.

Dans une interview à Gamespot, le Président de Blizzard J. Allen Brack a annoncé que le jeu n’était pas encore terminé mais que les développeurs et toute l’équipe attendaient avec optimisme de le présenter au public. Il a également confirmé que le PC resterait la plateforme de prédilection de l’éditeur mais que toutes les opportunités de porter des licences sur d’autres supports devaient être étudiées.

De plus, ce genre de déclaration n’a aucune valeur officielle. Il est déjà arrivé par le passé qu’un éditeur déclare ne pas avoir de sortie prévue alors que c’était le cas. Difficile donc de s’avancer sur ce point.

Aucun prix ou modèle économique n’a été annoncé.

L’un des points essentiels dans la réussite et distribution d’un jeu est évidemment son coût. Si Diablo dispose déjà de tout un tas de clones gratuits sur l’AppStore et le Google Play Store, il n’est pas forcé que Blizzard adopte la même stratégie. L’éditeur ne sort que peu de jeux entièrement gratuits et préfère généralement privilégier le modèle à bas coût ou avec extensions.

Il est cependant difficile d’effectuer des comparaisons avec d’autres jeux mobiles Blizzard. Le seul disponible étant Hearthstone qui est déjà gratuit de base. Les autres jeux Diablo quand à eux ont toujours été payants et avec des extensions elles-mêmes payantes.

De notre côté, et afin d’éviter la concurrence après les controverses autour du titre, nous privilégions l’idée d’une version gratuite avec des achats intégrés au jeu. C’est une formule très classique dans les jeux mobiles désormais et qui a fait ses preuves.

Les appareils compatibles et une possible version sur PC

Lors d’une session de questions-réponses assez houleuse, il fût annoncé que le titre sera disponible sur Android et iOS sans plus de précisions sur les versions ou appareils exacts.

Un fan a également demandé si une version PC du jeu était prévu., l’équipe de développement ayant malheureusement répondu que seule la version mobile était dans les cartons du studio. Il sera cependant certainement possible de faire tourner le jeu sur PC grâce à un émulateur comme Memu ou Bluestacks.

6 classes seront disponibles au lancement et plusieurs personnages clés

Les amateurs des jeux Diablo ne seront pas trop dépaysés dans les classes annoncés puisque le barbare, la chasseuse de démons, le moine, le croisé, le nécromancien et la sorcière feront leur grand retour dans Immortal.

L’histoire se déroulera juste après les événements de Diablo II et sur l’impact qu’a eu la destruction de la pierre éternelle. Il fera le lien entre le deuxième et troisième opus de la saga.

Nous y croiserons plusieurs personnages connus de la série Diablo tels que Tyrael, Malthael ou encore Deckard Cain.

Comme souligné au début de l’article, une nouvelle présentation a eu lieu lors de la Blizzcon 2019.  Blizzard a dévoilé une nouvelle vidéo du jeu.

On y découvre plusieurs environnements :

  • Le cimetière de Cendreval
  • Les Hautes-Terres de Tamoe
  • Le Bois Obscur
  • Le village de Wortham

Côté gameplay, tout semble croire que les mécaniques de la série seront au rendez-vous : vous taperez du démon, trouverez de l’équipement et utiliserez différentes compétences propres à votre classe. Les protecteurs du Sanctuaire auront a disposition une jauge spéciale (jauge de furie), qui une fois remplie permet d’augmenter leurs forces momentanément.  Mais ce n’est pas tout, vous pourrez aussi utiliser les nombreux équipements légendaires et leur modificateurs de compétences.

Nous aurons certainement plus de réponses en fin d’année lors de la Blizzcon de 2019 où le jeu devrait être présenté plus en détails. Si vous souhaitez déjà tâter un peu une partie du jeu, sachez que ce dernier est basé sur un jeu mobile déjà existant : Crusaders of Light.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet