Un bug de l’Oculus Rift permet de voir les gens nus

Publié le

C’est le 6 janvier dernier que les précommandes pour l’Oculus Rift ont débuté et les premiers acheteurs ont commencé à recevoir leurs produits cette semaine. Pour la modique somme de 699€ (frais de port non inclus), vous pouvez acquérir ce casque de réalité virtuelle et découvrir les premiers jeux qui utilisent cette technologie après avoir vérifié que votre ordinateur dispose de la configuration minimale pour en profiter.

Si les premiers retours parlent d’une expérience tout simplement incroyable avec des sensations inédites dans l’univers des jeux-vidéo, certains ont du mal avec l’immersion proposée par l’Oculus Rift et peuvent être victimes de nausées. Mais là, un utilisateur américain s’est retrouvé face à un bug complètement innattendu. Jason Derek Smith a reçu son colis Oculus Rift cette semaine et il s’est empressé de l’essayer. Après quelques essais sur Lucky’s Tale, le jeu inclus avec le produit, les lentilles de l’appareil ont cessé de fonctionner et n’affichaient tout simplement plus l’image du jeu. En lieu et place, l’Oculus Rift ne faisait office que de simple paire de lunettes mais avec une particularité non négligeable : Jason Derek Smith pouvait voir les gens nus. « Je ne sais pas ce qu’il s’est passé. J’ai regardé ma compagne et elle m’apparaissait complètement nue alors qu’elle était habillée. Je n’ai pas osé regarder par la fenêtre de mon appartement, j’avais peur de ce que je pouvais voir » explique le possesseur de l’Oculus Rift.

Oculus Rift

Si les équipes d’Oculus Rift sont déjà au courant du problème, elles n’ont toujours pas apporté de solution à Jason qui espérait tout simplement un échange de son casque de réalité virtuelle : « J’ai déboursé plus de 700€ pour ce casque et c’est pas pour voir des personnes nues. Je n’ai même pas encore pu tester Project CARS ». Espérons pour lui que la médiatisation de sa mésaventure lui permette d’obtenir un appareil neuf et qui fonctionne, rapidement.

Comments (2)

  • Kuntz Répondre

    On nous prend vraiment pour des cons

    9 juin 2016 à 11:18
  • Malow Répondre

    Un dérivé du Gorafi ?

    1 avril 2016 à 16:13

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet