Un casino hacké par un…Aquarium?

Publié le

Les moyens utilisés pour pirater des entreprises, des habitations, des administrations ou des personnes n’en finissent pas d’être de plus en plus ingénieux. Dernière innovation en matière de hacking en date: L’aquarium connecté, qui une fois compromis, a permis de recueillir près de 10Go de données présentes sur le réseau du Casino qu’il décorait innocemment.

Un poisson nommé vandale

S’introduire dans un casino pour y dérober de l’argent, c’est une caractéristique des films de cambriolage type Ocean Eleven, et qui heureusement tiendront toujours de la fiction. Pourtant, un vol d’un nouveau genre a eu lieu dans un casino nord-américain, cette fois sans coffres perçés, roulette truquée ou dés pipés. En effet, des hackers se sont introduits sur le réseau de l’établissement en passant par un aquarium connecté. Ce dernier était relié à l’infrastructure informatique du Casino, pour monitorer sa température, sa propreté et le niveau de nourriture.

Une fois “introduits”, les pirates ont pu téléverser près de 10Go de données vers un serveur Finlandais. La compagnie de sécurité à l’origine de cette annonce, Darktrace, a cependant maintenus secrets la nature des données volées ainsi que l’identité du casino. Toutefois, dans un communiqué, elle a renouvelé ses mises en garde sur les lacunes en matière de sécurité des objets connectés, notamment des jouets “intelligents”.

Rappelons également que précédemment, un réfrigérateur avait servi de passerelle et qu’une babycam placée dans une chambre d’enfant a été détournée à des fins malveillantes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet